English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

L'Egypte part à l'assaut du Sinaï

L'Egypte part à l'assaut du Sinaï - © Juif.org

L'Egypte a entamé vendredi un assaut majeur contre les terroristes islamiques dans le pays le plus peuplé du monde arabe, visant à écraser l'insurrection avant le délai de trois mois fixé par le président Abdel Fatah al-Sisi, qui cherche à se faire réélire.

Les habitants ont rapporté avoir vu et entendu des avions de combat au-dessus de la ville d'Ismaïlia, sur le canal de Suez, près de la zone d'opération dans le nord et le centre du Sinaï.

Selon des sources sécuritaires égyptiennes, le niveau d'alerte a été élevé au maximum dans tous les districts du pays.

Les forces de sécurité luttent depuis des années contre une insurrection de l'Etat Islamique dans le nord du Sinaï, qui a tué des centaines de soldats et de policiers. Les terroristes ont élargi leurs cibles pour inclure des civils au cours de l'année dernière.

L'opération vise à couvrir une grande partie de la péninsule du Sinaï, ainsi que des parties du delta et du désert occidental, a précisé un porte-parole de l'armée. La campagne implique l'armée de l'air, la marine, l'armée de terre et la police, a-t-il dit.

"Les forces armées appellent le peuple égyptien dans toutes les partis du pays à coopérer étroitement avec les forces de l'ordre pour lutter contre le terrorisme, le déraciner, et signaler immédiatement tout élément menaçant la sécurité et la stabilité du pays," a dit le porte-parole dans une adresse télévisée.

Des sources proches de la sécurité ont déclaré jeudi que l'opération, planifiée depuis un certain temps, avait une portée, une coordination et une taille sans précédent, impliquant des milliers de soldats, mais n'ont pas fourni de plus amples détails.

L'Egypte prend régulièrement pour cible des terroristes dans des opérations de commando ou par des frappes aériennes dans le Sinaï.

L'offensive a lieu moins de trois mois après que des hommes armés aient tué plus de 300 fideles dans une mosquée du nord du Sinaï. Personne n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque, mais les autorités ont déclaré que les terroristes avaient brandi un drapeau de l'Etat Islamique.

L'opération intervient également quelques semaines avant les élections présidentielles du 26 et 28 mars, au cours desquelles Sisi est à la recherche d'un second mandat.

Des sources sécuritaires différentes ont indiqué que les forces de sécurité avaient accru leur présence dans le nord du Sinaï ces derniers jours, multipliant les patrouilles et procédant à des contrôles des habitants, sans élaborer.

L'armée de l'air a ciblé des cachettes de terroristes dans le nord et le centre du Sinaï, tandis que la marine a renforcé son contrôle maritime pour couper les lignes d'approvisionnement, selon un second communiqué de l'armée.

"L'intention est de déclarer le nord du Sinaï une province exempte de terrorisme à la fin du mois de février," a déclaré une source sécuritaire à Reuters.

3 commentaires
Israel doit être de la partie confidentiellement
il y va de la paix cote éilat
Que les gazaouites ouvrent grands les yeux et les oreilles
Juste après l egypte va reprendre pieds et revenir
sur son territoire gaza et il en sera finit du cochemar Hamas ...
pour la population qui n en peux plus
Envoyé par Jcl - le Vendredi 9 Février 2018 à 13:50
Je souhaite bien du plaisir à l'armée égyptienne car dans le Sinaï les bédouins
qui connaissent parfaitement le terrain sont pour la plupart avec les terroristes.
Alors, j'attends le lire les résultats des opérations de l'armée égyptienne.
Envoyé par Yvan_001 - le Vendredi 9 Février 2018 à 14:57
C'est une bonne chose que Le Général Sissi ait décidé tout d'un coup de mettre de l'ordre dans son pays; mais, en amassant plusieurs centaines de chars du côté de la frontière israélienne, il existe un risque d'invasion d'Israël par l'armée Égyptienne; parce que ce mouvement intervient de façon concomitance avec celui du Hezbollah qui montre des signes d'hostilités à la frontière Libanaise ainsi que de la part de la Syrie sur le plateau du Golan;
la question est donc de savoir si cette concomitance est fortuite ou si elle correspond à une velléité d'agression; or, la même situation existait en 1973 qui a donné la guerre de Kippour.
Envoyé par Daniel_097 - le Vendredi 9 Février 2018 à 17:05
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 35 minutes