English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

L’Iran n’exclut pas une guerre avec Israël

L’Iran n’exclut pas une guerre avec Israël - © Juif.org

Le ministre iranien des affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a accusé mercredi Israël de s’être engagé dans « l’aventurisme » avec ses campagnes de bombardements en Syrie, affirmant qu’il ne pouvait pas exclure la possibilité d’un conflit militaire entre les deux pays.

Dans un entretien avec le journal allemand Sueddeutsche Zeitung, citee par Reuters, Zarif a déclaré que l’Iran se trouvait en Syrie à l’invitation du gouvernement syrien, alors qu’Israël violait l’espace aérien libanais et syrien, ainsi que le droit international.

« Il y a de l’aventurisme du côté d’Israël, et l’aventurisme est toujours dangereux », a-t-il déclaré.

Quand on lui a demandé s’il voyait émerger un conflit militaire entre l’Iran et Israël, Zarif a répondu : « ce n’est pas le cas, mais nous ne pouvons pas exclure cette possibilité. »

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a récemment rompu avec le politique israélienne consistant à ne pas accepter publiquement la responsabilité des frappes aériennes en Syrie et a reconnu que l’aviation israélienne avait attaqué des cibles iraniennes en Syrie.

Alors que les dirigeants iraniens nient la présence de la dictature islamique en Syrie, l’Iran est un partisan clé du régime Assad, car il fournit au régime une aide financière et militaire contre les diverses forces opposées depuis le début de la guerre civile en 2011.

Au début de la guerre civile syrienne, il a été rapporté que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait personnellement sanctionné l’envoi d’officiers des Gardiens de la Révolution iranien en Syrie pour combattre aux côté des troupes d’Assad.

Ali Akbar Velayati, un des principaux collaborateurs du guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, a clairement indiqué l’été dernier que l’Iran ne retirerait ses « conseillers militaires » de Syrie et d’Irak que si leur gouvernement le souhaitait.

Zarif, parlant à une conférence sur la sécurité dimanche à Munich, a accusé Israël de rechercher la guerre et a averti que ses actions et celles des Etats-Unis augmentaient les chances d’un conflit dans la région.

1 commentaire
Aux dernières nouvelles, l'Iran est en syrie pour faire une partie d'échecs entre amis.😂
Envoyé par Laurent_064 - le Jeudi 21 Février 2019 à 11:39
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 13 minutes