English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Un ancien ministre israélien condamné à 11 ans pour espionnage pour le compte de l’Iran

Un ancien ministre israélien condamné à 11 ans pour espionnage pour le compte de l’Iran - © Juif.org

L’ancien ministre israélien Gonen Segev a été condamné mardi à 11 ans de prison après avoir été reconnu coupable d’espionnage pour le compte de l’Iran.

Le tribunal du district de Jérusalem a condamné mardi Segev à la peine de 11 ans d’emprisonnement. Segev a été ministre de l’énergie et de l’infrastructure, après s’être séparé du parti de droite Tzomet pour rejoindre le gouvernement de coalition de Yitzhak Rabin.

Bien que les journalistes n’aient pas été autorisés à entrer dans la salle d’audience, le procureur Geulah Cohen a confirmé que Segev avait été condamné a onze ans de prison dans le cadre de la négociation de plaidoyer, compte tenu de la nature sensible de l’affaire.

« Il a admis avoir fourni des informations aux iraniens pendant cinq ans », a declare Cohen a la presse.

« L’accord vise à protéger les sources sécuritaires et à préserver la confidentialité des informations. Un procès plus long n’aurait pas permis de garder toutes les informations secrètes. »

En janvier, Segev a accepté de négocier un plaidoyer avec les procureurs et s’accorder sur la peine de 11 ans d’emprisonnement.

Dans le cadre de cet accord, Segev a accepté de plaider coupable à des accusations d’espionnage et de transfert d’informations à une puissance ennemie.

En échange, les procureurs ont abandonné les accusations d’avoir aidé un ennemi de l’état.

Segev a été arrêté par les autorités israéliennes en mai 2018 après avoir vendu des informations à des agents du gouvernement iranien.

En juin, le Shin Bet avait révélé que Segev avait été recruté par le régime iranien et que Segev avait agi en tant qu’agent pour le compte des services de renseignement iraniens.

En outre, Segev aurait ouvert en 2012 un réseaux pour les services de renseignement iraniens via l’ambassade du pays au Nigeria. Il est ensuite venu deux fois rencontrer ses operateurs en Iran.

Segev aurait rencontré ses operateurs iraniens à travers le monde, dans des hôtels et des appartements censés être utilisés par les services de renseignement iraniens. Segev a reçu un système de communication secret pour chiffrer les messages entre lui et ses operateurs.

Segev avait déjà été reconnu coupable de tentative de fraude par carte de crédit et avait plaidé coupable de trafic de drogue.

 

8 commentaires
Ah! si la potence existait encore pour les traitres ...

11 ans de prison, ce n'est pas suffisant; ce serait au moins prison à vie qu'il mériterait.

Comme pour les palos, ses proches qui ont vécus des bénéfices reçus des iraniens devraient rendre les "cadeaux" dont ils ont profités.
Envoyé par Guillemette - le Mardi 26 Février 2019 à 15:17
C'est incroyable.
Envoyé par Blaise_001 - le Mardi 26 Février 2019 à 19:19
et le peuple israelien dort toujours
Envoyé par Jean Paul_007 - le Mardi 26 Février 2019 à 21:37
Force est de constater que la politique recrute des vauriens , des incapables et des fainéants qui préfèrent obtenir de l'argent en se vendant plutôt qu'en travaillant. Il faut tout de même qu' il y ait beaucoup de très riches et beaucoup d'avides dans le milieu politique pour n'avoir rien vu. Ce traitre passait pour quelqu'un de normal dans le milieu politique.
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 26 Février 2019 à 21:51
Un vendu est toujours quelqu'un qui aime l'argent.
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 26 Février 2019 à 21:53
Un vendu est toujours quelqu'un qui aime l'argent.
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 26 Février 2019 à 21:53
En politique, il faut des gens qui aiment leur pays, le peuple qu'ils servent jusqu'aux petites gens.
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 26 Février 2019 à 21:56
Il est ridicule d'interdire à Netanyahu de faire des dons privés pour financer sa défense légale. Le style de vie privé de Netanyahu n’est pas ma tasse de thé, et mon opinion sur la manière dont il fonctionne en tant que Premier ministre est bien connue.
Mais nous devons dire la vérité.
Le «putsch légal» destiné à destituer notre Premier ministre élu est dirigé par «le gang de la règle de droit» (expression inventée par le président Rivlin) aux frais des contribuables.
Empêcher Netanyahu de se défendre au moyen de dons privés est méchant et pathétique.
Envoyé par Esther_057 - le Mercredi 27 Février 2019 à 08:12
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 45 minutes