English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Tsahal révèle la nom de la cellule iranienne derrière les engins piégés du Golan

Tsahal révèle la nom de la cellule iranienne derrière les engins piégés du Golan - © Juif.org

Tsahal a révélé que la cellule terroriste derrière le placement de mines antipersonnel et d’autres engins explosifs improvisés sur les hauteurs du Golan est l’unité 840, qui est exploitée par la force Qods.

L’unité 840 en Syrie est une unité opérationnelle relativement secrète, qui est responsable, entre autres, de la planification et de la mise en place d’une infrastructure terroriste en dehors de l’Iran contre des cibles occidentales et des groupes d’opposition.

Selon Tsahal, les mines antipersonnel découvertes lundi ont été posées il y a plusieurs semaines par des syriens locaux sous le commandement de la force Qods.

L’armée, a-t-il dit, suivait depuis plusieurs mois les cellules de la force Qods qui tentaient de poser des explosifs à la frontière et effectuaient des patrouilles – à la fois à pied, par drones et par reconnaissance pour empêcher des attaques.

En réponse aux engins explosifs, Israël a mené une vague de frappes qui ont détruit huit cibles entre le plateau du Golan et Damas, faisant plus de 10 morts et des dizaines de blessés.

Les cibles comprenaient un complexe militaire iranien près de l’aéroport international de Damas, une caserne secrète qui sert de complexe d’habitation pour les hauts fonctionnaires iraniens et les délégations en visite, un poste de commandement pour la division 7 de l’armée syrienne qui coopère avec la force Qods, et des camions de missiles sol-air mobiles qui ont tiré sur des jets israéliens durant les frappes.

En aout, des soldats de l’unité de reconnaissance Maglan ont déjoué une tentative de placer des explosifs le long de la barrière frontalière avec la Syrie. La cellule de quatre membres a été éliminée lorsque les soldats israéliens les ont attaqués.

 

2 commentaires
Pas de pitié il faut frapper fort, encore et encore. Il faut angoisser ces terroristes. Ils sont rentrés, ils ne ressortiront plus.
Envoyé par Blaise_001 - le Jeudi 19 Novembre 2020 à 13:21
Bravo! Vivement qu'on en fasse de même à Gaza et qu'on arrête de "riposter" sur des terrains vagues ou bureaux désaffectés.
Envoyé par Y?ochoua - le Jeudi 19 Novembre 2020 à 17:52
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 42 minutes