English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Israël aurait informé les Etats-Unis avoir visé un navire iranien

Israël aurait informé les Etats-Unis avoir visé un navire iranien - © Juif.org

Le New York Times a rapporté mercredi qu’Israël avait informé les Etats-Unis qu’il avait touché un navire iranien au large des côtes de l’Erythrée dans la mer Rouge mardi.

Un responsable américain anonyme a déclaré au Times que « les israéliens ont qualifié l’attaque de représailles pour des frappes iraniennes antérieures contre des navires israéliens, et que le navire avait été endommagé sous la ligne de flottaison. »

L’assaut est survenu alors que l’Iran et les puissances mondiales se sont assis à Vienne pour les premiers pourparlers sur le retour potentiel des Etats-Unis dans l’accord nucléaire en lambeaux avec Téhéran.

L’agence de presse iranienne Tanzim a confirmé que le navire avait été touché par des mines qui y étaient attachées et l’a nommé Saviz, affirmant qu’il était stationné dans la mer Rouge ces dernières années pour « soutenir les commandos iraniens envoyés sur les navires commerciaux dans le cadre de la mission antipirates. »

Mais selon un rapport publié en octobre par l’US Naval Institute, le Saviz était un navire militaire secret exploité par le corps des Gardiens de la révolution.

La longue présence du navire dans la région, critiquée par l’Arabie Saoudite, est survenue alors que les experts occidentaux et des Nations Unies affirment que l’Iran a fourni des armes et un soutien aux rebelles houthis du Yémen au milieu de la guerre qui dure depuis des années dans ce pays. L’Iran nie avoir armé les houthis, bien que des composants trouvés dans l’armement des rebelles soient reliés à Téhéran.

Une déclaration attribuée au porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a décrit le navire comme un navire commercial.

« Heureusement, aucune victime n’a été signalée… et des enquêtes techniques sont en cours », a-t-il déclaré. « Notre pays prendra toutes les mesures nécessaires par le biais des autorités internationales. »

Le responsable américain a déclaré au New York Times que l’attaque avait peut-être été retardée « pour permettre au Dwight D. Eisenhower, un porte-avion américain dans la région, de mettre une certaine distance entre lui et le Saviz. »

L’Eisenhower était à environ 320 kilomètres lorsque le Saviz a été touché, a déclaré un responsable.

Les responsables israéliens ont refusé de commenter l’attaque.

La marine israélienne a intensifié sa présence maritime dans la mer Rouge, déployant des navires lance-missiles et des sous-marins dans la région.

A la fin du mois dernier, la 12e chaine de télévision a rapporté que l’Iran avait tiré un missile sur un navire appartenant à des israéliens dans la mer d’Oman.

Le porte-conteneurs, qui serait en route de la Tanzanie vers l’Inde, a été touché par un petit projectile et a subi des dommages minimes, a indiqué la chaine. Le navire a été identifié comme étant le LORI, propriété de l’homme d’affaires israélien Udi Angel et enregistré au Liberia.

La prétendue attaque israélienne est survenue alors que les Etats-Unis entamaient des pourparlers indirects avec l’Iran sur le retour à l’accord nucléaire de 2015. L’administration Trump s’était retirée de l’accord en 2018.

Les ‘puissances mondiales’ ont rencontré des responsables iraniens à Vienne et ont qualifié les pourparlers de « constructifs » et ont convenu de former des groupes de travail pour discuter des sanctions que Washington pourrait lever et des restrictions nucléaires que Téhéran pourrait observer alors qu’ils tenteraient de relancer l’accord nucléaire de 2015.

Les pourparlers devraient reprendre vendredi à Vienne.

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 53 minutes