English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Habitants de Gaza : « nous sommes fatigués de combattre Israël »

Habitants de Gaza : « nous sommes fatigués de combattre Israël » - © Juif.org

Certains habitants de la bande de Gaza expriment leur épuisement face au cycle apparemment sans fin de violence avec Israël, dont la dernière flambée s’est terminée par un cessez-le-feu mutuel et inconditionnel vendredi matin après 12 jours de tirs de roquettes sur les villes israéliennes et de frappes de Tsahal dans la bande de Gaza.

« Les deux camps ont perdu », dit T., un habitant du quartier Zaytoun de la ville de Gaza.

« Les gens ici n’attendent pas plus que deux ou trois ans de calme avant qu’une nouvelle série de combats n’éclate. Alors que beaucoup dans la bande de Gaza sont furieux quand ils entendent le mot ‘Israël’, nous n’avons plus aucune force pour combattre », a-t-il dit.

Le cycle de violence a commencé lorsque le groupe terroriste Hamas a pris le contrôle de l’enclave côtière en 2007.

Ce geste, qui a vu le Hamas évincer le Fatah de Mahmoud Abbas lors d’un ‘coup d’état’ sanglait, a conduit un an plus tard à la première des quatre guerres menées avec Israël à travers la frontière de Gaza, causant des destructions massives et des pertes en vies humaines.

A présent, certains gazaouis ont également appelé Israël à leur apporter une aide directe à la reconstruction et à ne pas la leur offrir par l’intermédiaire du Hamas, craignant un détournement de l’aide financière pour reconstruire leurs capacités militaires et non les infrastructures civiles.

« Le Hamas a perdu ses capacités militaires, mais les gens d’ici ont peur de s’exprimer, surtout maintenant », dit T.

« Toute ma famille a été obligée de quitter ses maisons dans la partie ouest de la ville et chercher refuge dans d’autres quartiers. Quand ils sont revenus vendredi, quelques heures après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, ils ont trouvé leur rue détruite bien que leur maison soit restée intacte », a-t-il déclaré.

S., un homme de 30 ans vivant à Jabalia dans la partie nord de la bande, dit que Gaza venait juste de commencer à se remettre de la guerre de 2014, la troisième depuis 2008, lorsque les derniers combats ont commencé.

« Nous sommes maintenant revenus sept ans en arrière, et les gens ont perdu tout espoir », dit S.

« Je souhaite que Netanyahou comprenne qu’il doit aider financièrement les simples gens et non le Hamas », a-t-il dit.

« Tous les habitants de Gaza ne soutiennent pas le Hamas. Nous avons été contraints à cette guerre. »

Des projets civils ont été lancés à la suite de la guerre de 51 jours en 2014, notamment la construction d’un hôpital près du passage d’Erez entre Israël et Gaza.

Le centre médical, construit par une organisation américaine, contenait un équipement technologique de pointe jamais vu auparavant dans la bande de Gaza.

Israël a également approuvé la construction d’un gazoduc pour alimenter la seule centrale électrique de Gaza en carburant, une mesure qui aurait assuré un flux d’électricité ininterrompu vers les maisons de Gaza.

Au cours des récents combats, l’électricité n’était pas disponible plus de quatre heures par jour, ce qui a considérablement réduit l’approvisionnement en eau que fonctionne à l’électricité.

Aujourd’hui, les habitants de Gaza craignent que ces programmes d’infrastructures vitaux ne soient reportés et que d’énormes apports d’aide financière soient nécessaires pour reconstruire la bande après la destruction massive causée par les frappes de Tsahal, un effort qui durerait des années.

Samedi, le chef du Hamas Yahya Sinwar est sorti de son bunker souterrain pour visiter les rues de la ville de Gaza.

Il n’a pas prononcé de discours de victoire et a été perçu comme n’ayant qu’un petit nombre de civils se ralliant pour le soutenir.

 

4 commentaires
Il faudrait que les gazaouis soient entendu par la communauté internationale.
Envoyé par Claude_107 - le Dimanche 23 Mai 2021 à 18:04
A quand le printemps Cazaoiuite dehors le peuple est fatigué de ces guerres sans fin perdues d avance
Envoyé par Jcl - le Dimanche 23 Mai 2021 à 20:44
leurs cris de douleur seront étouffés à Gaza. ils risquent la peine capitale s'ils découverts
Envoyé par Blaise_001 - le Dimanche 23 Mai 2021 à 23:46
La tête des chefs du Hamas devrait continuer d'être mises à prix. Au fait, avons-nous les noms de ceux qui servent de nourriture aux vers?
Envoyé par Guillemette - le Lundi 24 Mai 2021 à 04:47
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 25 minutes