English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

La Grèce révèle l'identité des suspects dans le complot visant à attaquer le centre Habad local

La Grèce révèle l'identité des suspects dans le complot visant à attaquer le centre Habad local - © Juif.org

Les médias grecs ont identifié mercredi les deux ressortissants pakistanais arrêtés la veille à Athènes, soupçonnés d'avoir planifié une attaque contre le centre Habad de la ville.

Les hommes d'origine iranienne se trouvaient illégalement en Grèce et travaillaient dans l'agriculture. Ils ont été envoyés par la force Quds du Corps des gardiens de la révolution iraniens pour attaquer un restaurant casher à l'intérieur du centre et auraient été payés entre 10 000 et 15 000 dollars pour chaque Israélien assassiné.

Selon les informations, les forces de police antiterroristes grecques ont fait une descente il y a un mois au domicile de l'un des hommes identifiés comme Haider, âgé de 27 ans, et l'ont arrêté après avoir été sous observation pendant plusieurs jours.

Les rapports indiquaient également que les hommes avaient loué un appartement dans le quartier d'Omonia à Athènes et avaient surveillé leur cible à partir de là. Leur intention était d'attaquer pendant la fête de la Pâque, lorsque les Israéliens devaient visiter le centre Habad en grand nombre.

Lors de leur interrogatoire, les hommes ont déclaré qu'ils avaient pour instruction d'en tuer le plus possible, mais après avoir été informés par un Iranien qu'ils avaient connu du Pakistan, ils ont eu du mal à obtenir des armes et, comme ils étaient sans papiers, ont plutôt prévu de faire sauter le restaurant à l'aide de bouteilles de gaz. On ne sait pas à quel point leurs plans étaient avancés.

Dans une déclaration inhabituelle, Israël a déclaré mardi que le Mossad avait aidé à "l'amorçage du réseau par le renseignement, les méthodes d'opération et la connexion avec l'Iran".

Selon le bureau du Premier ministre, l'enquête a révélé que le réseau qui fonctionnait en Grèce fait partie d'un vaste réseau iranien qui s'étend sur de nombreux pays et reçoit ses instructions de Téhéran.

L'émissaire Habad à Athènes, Mendel Handel, a remercié les autorités locales d'avoir déjoué l'attaque. « L'endroit est très sécurisé et la sécurité est prise au sérieux. Dieu merci, nous avons des autorités qui l'ont contrecarré », a-t-il déclaré.

« Il n'y a pas de peur, ils s'inquiètent davantage de la sécurité et cela concerne tous les autres endroits du monde qui ont une identité juive. »

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 33 minutes