English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

« Le Liban sera le prochain » : l’Iran donne son feu vert à l’attaque du Hezbollah contre Israël

« Le Liban sera le prochain » : l’Iran donne son feu vert à l’attaque du Hezbollah contre Israël - © Juif.org

L'Iran a donné le feu vert à l'organisation terroriste libanaise Hezbollah pour intensifier ses attaques le long de la frontière nord d'Israël, a rapporté mercredi l'Arabic Post, citant des sources iraniennes et libanaises de haut niveau.

La République islamique aurait posé des conditions au Hezbollah, lui ordonnant de lancer une attaque à grande échelle contre Israël seulement après avoir « été certain de l'intention d'Israël » de procéder à une invasion de la ville de Rafah, au sud de Gaza.

Selon le rapport, Téhéran a donné son feu vert, craignant qu'après l'invasion de Rafah par Tsahal, le sud du Liban « soit le prochain ».

Une source des Gardiens de la révolution iraniens (CGRI) a déclaré à l'Arabic Post qu'Esmail Qaani, commandant de la Force Qods du CGRI, avait rendu visite lundi au secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, pour discuter des « derniers développements » le long de la frontière nord d'Israël.

La rencontre entre les deux hommes aurait eu lieu à la demande de Nasrallah, qui a évoqué la « nécessité » de tenir une réunion d'urgence après que « des informations aient été obtenues » indiquant l'intention israélienne de lancer une attaque à grande échelle contre le Hezbollah au Liban.

« Hassan Nasrallah a déclaré à Qaani que l'attaque serait probablement très imminente, très probablement au cours du mois de Ramadan, ou avec l'invasion de la ville de Rafah par Israël », a déclaré une source du CGRI à l'Arabic Post. « Nasrallah a déclaré qu'il était totalement certain de l'intention [d'Israël] de lancer une attaque à grande échelle contre le Liban, et il a demandé à Qaani de lui donner une totale liberté quant à la manière dont il envisage d'attaquer », a déclaré une autre source diplomatique en Iran.

Selon les mêmes sources, Qaani a exprimé la désapprobation de Téhéran face à un tir de roquettes apparemment non coordonné par le Hezbollah sur la ville de Safed, au nord d'Israël, dont une a touché l'entrée du centre médical Ziv. Le directeur de l'hôpital, le Dr Salman Zarka, a écrit après l'attaque : « Nous avons beaucoup de chance ici. Le missile n'a pas explosé. »

Une autre roquette lancée au cours du même barrage a touché une base militaire, tuant le sergent d'état-major de Tsahal Omer Sarah Benjo et blessant 10 autres soldats.

L'attaque du Hezbollah contre Safed « a provoqué la colère de Téhéran dans une certaine mesure » en raison de l'insistance de l'Iran pour que le Hezbollah adopte une « politique de patience stratégique face aux provocations israéliennes et américaines », a ajouté l'Arabic Post, citant des sources iraniennes.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 58 minutes