English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Huit soldats tués dans l'explosion de Rafah, l'incident le plus meurtrier pour Tsahal en 6 mois

Huit soldats tués dans l'explosion de Rafah, l'incident le plus meurtrier pour Tsahal en 6 mois - © Juif.org

Huit soldats israéliens ont été tués dans une explosion samedi matin à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, a annoncé l’armée, dans ce qui constitue l’incident le plus meurtrier pour les Forces de défense israéliennes dans l’enclave depuis janvier.

Un seul des soldats a été nommé samedi après-midi : le Cpt. Wassem Mahmoud, 23 ans, commandant adjoint de compagnie du 601e bataillon du Corps du génie de combat, originaire de la ville à majorité druze du nord de Beit Jann.

Les familles des sept autres soldats tués ont été informées et leurs noms devraient être rendus publics plus tard samedi, a indiqué l'armée.

Selon une première enquête de Tsahal, les soldats ont tous été tués à bord d’un véhicule blindé de génie de combat (CEV) Namer.

Les soldats circulaient en convoi vers 5 heures du matin samedi à la suite d’une offensive nocturne contre le Hamas dans les zones nord-ouest du quartier de Tel Sultan à Rafah, au cours de laquelle les troupes de la 401e brigade blindée ont tué une cinquantaine d’hommes armés, selon l’armée israélienne.

Le convoi se dirigeait vers des bâtiments capturés par l'armée, pour permettre aux troupes de se reposer après l'opération nocturne.

Le Namer CEV était le cinquième ou sixième véhicule du convoi et, à un moment donné, il a été touché par une explosion majeure. Il n'était pas clair dans l'immédiat s'il s'agissait d'une bombe posée à l'avance ou si des membres du Hamas s'étaient approchés du véhicule avec un engin explosif et l'avaient directement placé sur le CEV.

L'armée enquêtait également sur la possibilité que des explosifs stockés à l'extérieur du CEV aient contribué à l'explosion massive. Normalement, les mines et autres explosifs stockés à l’extérieur d’un CEV ne parviendraient pas à blesser les troupes à l’intérieur s’ils explosaient.

Il n'y a eu aucun coup de feu au cours de l'incident et le véhicule n'était pas à l'arrêt lorsque l'explosion s'est produite, a révélé l'enquête. Le CEV détruit a ensuite été remorqué vers un endroit sûr dans la bande de Gaza.

Leurs morts portent à 307 le nombre de soldats de Tsahal tués lors de l'offensive terrestre contre le Hamas et lors des opérations le long de la frontière avec Gaza. Un officier de police a été tué lors d'une opération de sauvetage d'otages la semaine dernière, et un entrepreneur civil du ministère de la Défense a également été tué dans l'opération de sauvetage d'otages la semaine dernière.

L'incident le plus meurtrier pour Tsahal à Gaza s'est produit en janvier, au cours duquel 21 soldats ont été tués dans une explosion suite à des tirs de RPG du Hamas qui ont fait effondrer deux bâtiments.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 2 minutes