English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Y aura-t-il de l’électricité dans une guerre future ? 'La réponse est non'

Y aura-t-il de l’électricité dans une guerre future ? 'La réponse est non' - © Juif.org

Shaul Goldstein, PDG de Noga - Israel Independent System Operator, a évoqué la possibilité d'une pénurie d'électricité en cas de future guerre au Liban lors de la conférence de l'Institut d'études sur la sécurité nationale à Sderot.

Selon lui, la réponse à la question de savoir si l'électricité serait fournie à Israël en cas de guerre était négative, mais il a ajouté : « Nous compterons sur l'ingéniosité israélienne ».

« Israël est une île énergétique et nous devons nous approvisionner nous-mêmes – c'est aussi notre avantage, nous sommes formés pour travailler de manière isolée. Lorsque j'ai pris mes fonctions et que j'ai commencé à enquêter sur la véritable menace qui pesait sur le secteur électrique, j'ai demandé – supposons qu'un missile a frappé le secteur électrique et il y a une coupure de courant pendant une heure, trois heures, 24 heures, 48 heures, 72 heures et au-delà. Qu'arrive-t-il à Israël dans une telle situation ? En fin de compte, après 72 heures, c'est impossible de vivre en Israël. Les gens ne comprennent pas à quel point nos vies ici dépendent de l'électricité », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « J'ai 15 inspecteurs à travers le pays, s'il y a une panne de courant, après 5 heures, je n'ai plus de téléphone pour les appeler. Supposons qu'il attrape un pigeon voyageur après 12 heures, que cet inspecteur arrive à une station-service mais qu’il n’y a pas de carburant, aucune station-service ne fonctionne, à chaque station il y a une ligne d'au moins 30 kilomètres, voire plus. Vous vérifiez toutes nos infrastructures - les fibres optiques, les ports, etc. - nous ne sommes pas en bon état. Nous ne sommes pas prêts pour une vraie guerre, à mon avis. »

« Le bon côté, c'est que nous avons beaucoup investi dans la fortification en faisant appel à une équipe conjointe avec la Compagnie électrique. Si Nasrallah veut faire tomber le réseau électrique israélien, il lui suffit d'appeler le responsable du système électrique de Beyrouth, qui ressemble exactement à celui d'Israël. Il n'a même pas besoin d'un drone pour le photographier, il appelle un ingénieur électricien de deuxième année pour lui demander où se trouvent les points les plus critiques en Israël. Tout est sur Internet. »

« Notre reconnaissance de notre situation n'a pas été intériorisée. Si la guerre est retardée d'un an, cinq ou dix ans, notre situation sera meilleure », a-t-il conclu.

Meir Spiegler, PDG de la Compagnie électrique israélienne, a répondu à ces remarques : « La déclaration de Shaul Goldstein concernant le manque de résilience du réseau électrique est irresponsable, déconnectée de la réalité et sème la panique parmi le public. »

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 18 minutes