English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Le Mufti de Syrie : “l’Islam nous ordonne de protéger le Judaïsme“

Le Mufti de Syrie : “l’Islam nous ordonne de protéger le Judaïsme“ - © Juif.org
Le leader musulman syrien a déclaré ce mardi que l’Islam commande à ses disciples de protéger le Judaïsme, selon la radio de l’armée.
 
« Si le prophète Mahomet m’avait demandé de juger les chrétiens ou les juifs comme hérétiques, j’aurais jugé Mahomet lui-même comme hérétique, » a déclaré le Sheikh Ahmed Hassoun, le Mufti de Syrie, devant une délégation d’universitaires américains en visite à Damas.
 
Hassoun, leader de la communauté syrienne sunnite, majoritaire, a aussi déclaré que l’Islam est une religion de paix, ajoutant : « Si Mahomet nous avait commandé de tuer des gens, je lui aurait dit qu’il n’est pas prophète. »
 
Les guerres de religion sont le résultat de la politique pénétrant les systèmes de la foi, demandant :
 
« Est-ce que Moise était descendant de proche-orientaux ou d’européens ? Est-ce que jésus était protestant ou catholique ? Est-ce que Mahomet était sunnite ou chiite ? »
 
Selon le Mufti, le conflit entre Israël et ses voisins arabes n’a rien à voir avec une guerre islamique contre le judaïsme.
 
« Avant que vous ne deveniez américains, et moi syrien, nous étions tous des frères devant le même D.ieu, » a-t-il dit.
 
Les Juifs ont à une époque vécus en Syrie paisiblement, ajoute-t-il, expliquant que son propre grand-père avait un partenaire juif.
 

« Les juifs ont vécus en Syrie pendant des années, et ils ont toujours un rôle dans la société syrienne, » a-t-il dit.

28 commentaires
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Jean-luc_006 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 18:21
Attention Hassoun, gare à la Fatwa......Si ce commentaire est authentique, je pense qu'on devrait lui décerner un prix nobel de la paix.............après tout, on le décerne bien à Hussein Obama qui n'a rien fait....
Envoyé par Jean Claude_005 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 19:29
Allelouya un juste vient de faire entendre sa voix de ce fait nous lui devons un immense respect car de sa bouche le Chalom "qui est un des noms de l'Eternel seul et Unique bénit soit-il"
quand je vous disai hier que des Nations du monde les Justes s'affichent j'étais seulement en avance de 24 H.
Bénit cette semaine c'est grace à vous mes amis soyez en certain.
Envoyé par Joseph_015 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 19:58
L'islam recommande le mensonge et le faux témoignage si c'est dans le but de faire progresser la cause de l'islam cela s'appelle la Taqiya
Envoyé par Magali_003 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 21:24
Les intentions de ce mufti sont peut-etre sinceres, mais à defaut de nous tromper, il se trompe, quand il dit « Si Mahomet nous avait commandé de tuer des gens, je lui aurait dit qu’il n’est pas prophète. ».
Encore faut-il etudier honnetement le Coran:
Les contradictions présentes dans le texte ont été étudiées et analysées au fil des siècles, dans le cadre de recherches longues et minutieuses. Certains versets ont été abrogés et d'autres, qui ont une signification contraire, validés. Par exemple, le verset 9:5 demande aux croyants de ne pas tuer les infidèles jusqu'à ce que les mois sacrés soient passés, et le verset 9:36 demande aux croyants de combattre les infidèles au cours des mêmes mois. Le lecteur occasionnel ne peut savoir lequel des deux versets est valide. (C'est, en l'occurence, le second).

Pareil pour ce qui est "des Juifs ont à une époque vécus en Syrie paisiblement".
Il faut rappeller:
Qu à part les pogroms anti-juifs qui éclatèrent en 1947 à Alep en Syrie, ce qui incita 7000 Juifs de la ville sur 10 000 à fuir, des émeutes anti-juives en Syrie il y en a eu déjà en l an 600.
Envoyé par Elie_010 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 21:36
En conclusion, ce qui sépare les juifs des arabes ce n'est qu'un plat de lentille Rigole
Le Mufti de SYRIE devrait s'attacher un garde du corps, car après sa déclaration
sa vie est en danger. N'oublions pas qu'entre sunnite et chiite c'est une guerre de
religion au même titre qu'à l'époque des catholiques et des protestants.
On sait comment cela s'est terminé par un bain de sang.
Envoyé par Yvan_001 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 21:40
quoi qui lui advienne et j'éspère que cet homme au parlé juste sera suivi de quantité d'autres justes.
De toute manière il à parlé et chez nous la parole est sarée je lui rend hommage.
Envoyé par Joseph_015 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 22:15
J'ai un peu de peine à le croire ...
Envoyé par Anne_023 - le Mardi 19 Janvier 2010 à 22:29
C'est reconfortant de voir un mufti de syrie parler de la sorte
MAIS PLUTOT ALLEZ VOIR SUR JUIF.ORG CE QU'A DIT LE GRAND MUFTI DE ROME EN FAVEUR DES JUIFS
BIEN PLUS ELOQUENT SUR LA QUESTION D'ISRAEL---IL DEMANDE A ISRAEL DE GARDER JERUSALEM?DE NE FAIRE AUCUNE CONCESSION DE TERRITOIRE?DE NE PAS CEDER SUR LA JUDEE SAMARIE?ET QUE LE TERRITOIRE PALESTINIEN C'EST LA JORDANIE
Envoyé par Robert Haim - le Mercredi 20 Janvier 2010 à 03:54
plein de sagesse le mufti, mais helas il va mourrir en martyr mais pour la bonne cause, voila une declaration qu il faudrait afficher dans toutes les ecoles arabos- muzz
Les Juifs ont vécu sur cette terre depuis les temps bibliques et l’histoire de la communauté juive est liée à l’histoire des Juifs d’Israël. La population juive de Syrie a augmenté de façon significative après l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492. Tout au long des générations, les principales communautés juives se trouvaient à Damas et à Alep (référence : Shulewitz, Malka Hillel. The Forgotten Millions: The Jewish Exodus from Arab Lands. Cassell: New York, 1999, p. 52, 53. ).

En 1943, la communauté juive de Syrie, comptait 30 000 juifs. Cette population était principalement répartie entre Alep, où vivaient 17 000 Juifs, et Damas où vivaient 11 000 Juifs.
En 1945, suite à la tentative par le gouvernement syrien de contrecarrer les efforts pour établir une patrie juive, celui-ci décida de restreindre l’émigration vers Israël, des propriétés juives ont été pillées et incendiées. Des pogroms anti-juifs éclatèrent en 1947 à Alep, ce qui incita 7000 Juifs de la ville sur 10 000 à fuir. Le gouvernement syrien a alors gelé les comptes bancaires juifs et confisqué leurs biens.
Peu de temps après la proclamation de l’Etat d’Israël, tel que le rapporte le New York Times du 16 mais 1948 : "En Syrie, une politique de discrimination économique prend effet contre les Juifs. Pratiquement tous les Juifs employés dans les fonctions publiques du gouvernement syrien ont été relevés de leurs fonctions. La liberté de circulation a été "pratiquement abolie" et des postes frontières spéciaux ont été mis en place pour contrôler les mouvements des Juifs".

En 1949, les banques avaient pour instruction de geler les comptes des Juifs et tous leurs biens ont été expropriés. La persistance de l’étranglement économique à l’encontre des Juifs a provoqué le départ de 15 000 Juifs. 10 000 émigrèrent vers les Etats Unis et 5000 autres en Israël.
Envoyé par Roland_002 - le Mercredi 20 Janvier 2010 à 04:03
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 30 minutes