English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Rencontre secrète entre un ministre israélien et un ministre turc

Le ministre israélien du Commerce, Benjamin Ben Eliezer, a rencontré secrètement le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, pour tenter d'améliorer les relations entre les deux pays, actuellement au plus bas, ont révélé mercredi soir des médias israéliens.

La chaîne de télévision turque NTV a elle aussi fait état de la rencontre.

55 commentaires
Erdogan " Marche arrière toute " . Il a compris qu'il a perdu la partie . C'est lui qui se rabaisse maintenant . Israël a trouvé d'autres partenaires et a montré à Erdogan qu'il pouvait se passer de lui et qu'il s'est adapté à la nouvelle situation. Et lui mettre une épée de Damoclès avec les kurdes et les Arméniens . La réponse du Berger à la Bergère .
Envoyé par Armand_022 - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 16:19
Armand,
demain, Erdogan va dire :
"Il est inadmissible que des turcs aient pu acceuillir ainsi nos frères soldats israéliens qui ne faisaient qu'un simple contrôle routinier sur le marmara!
Ils doivent être punis! Euh... et même ceux qui sont morts!" Rigole
Envoyé par Men - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 16:50
A peine expédié, mon post est sucré ! ! ! J'ai donc touché à du feu ? à de l'explosif ?
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 22:30
( suite d'un post sucré à peine envoyé - et qu'on ne verra donc pas - ce que je regrette, pas par " vanité d'auteur " , mais parce que j'aimerais bien connaître le sentiments des 'haverim du site ) . Je voulais encore faire remarquer que cette nouvelle tentative de provoquer une crise et un remaniement au sein du gouvernement israélien avait lieu, comme la précédente en mars, au moment d'un déplacement important : Joe Biden à Jérusalem en mars ; Benyamin Netanyahu dans quelques jours à Washington.
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 22:37
1/ - Les ( j'insiste sur le pluriel ) façons dont on présente la rencontre entre le ministre israélien et le ministre turc varient sensiblement sur des points qu'on pourrait juger de détail ( mais, comme on sait, c'est précisément dans les détails que le diable vient se loger. Et puis, en diplomatie, tout " détail " est signifiant ).
Dans l'écho cité ci-dessus, qui provient d' " Euronews " ( et dont le ton ou l'orientation ne paraît pas spécialement favorable à Israël ), le porte-parole du MAE turc, Burak Ozügergin, présente cette réunion comme " sollicitée ( sic ) par la partie israélienne " - c'est-à-dire qu'Israël est présenté ( à qui ? à l'opinion publique turque ? Pour mieux faire passer une reculade d'Erdogan déjà amorcée depuis plusieurs jours, notamment par la renonciation à l'envoi d'une autre flottille ? ) comme celui des deux Etats qui se serait, en quelque sorte, humilié.
Mais des bruits courent selon lesquels Obama aurait exercé des pressions sur la Turquie pour qu'elle se rapproche d'Israël.

2/- Selon " Euronews " , les Turcs " auraient demandé à Israël de présenter des excuses " à propos des morts du " Mavy Marmara " . Le conditionnel, donc ' " auraient demandé " ) ; et nulle indication quant à la réponse d'Israël.
Mais ce matin ,aux infos de " France-Musique " , on ne mettait pas de conditionnel, et on avait la réponse ( " Israël a présenté des excuses etc. ... " ).

3/ - Il doit bien y avoir des enjeux politiques sous-jacents à ces différences
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 23:02
(suite) Et 'est là qu'on ne peut s'empêcher de penser à la fameuse Dépêche d'Ems - envoyée en principe par l'ambassadeur Benedetti à son patron, le duc de Grammont, ministre français des Affaires Etrangères, mais que Bismarck avait " retouchée " de telle sorte qu'elle puisse fonctionner comme un " chiffon rouge agité devant le taureau gaulois " - en 1870.
Il s'agit de monter une provocation. Et, cette fois-ci, le " taureau " qu'il faudrait affoler au point de le pousser à donner sa démission serait Avigdor Lieberman : on le ridiculise ; on l'humilie ; il sort de ses gonds ; il donne sa
démissio, accompagné dans son retrait par ses amis d' " Israël Béteinu " ; on les remplace par des " Kadimah " et ... le tour est joué ! Star Tire la langue Clin d'oeil En colère ! : on a réussi à faire se déplacer l'axe de rotation du gouvernement israélien !

On a un nouveau gouvernement, à dominante gauche / centre-gauche, beaucoup plus " souple " quant à ces abandons de teritoires dont Ehud Barak célébrait avant-hier les vertus : et en avant pour la partition de Jérusalem, la " restitution " du Golan à la Syrie, et l'abandon de la Judée-Samarie ...

Enfin du moins, voilà l'épure. Mais, pour que ça marche, il faudrait qu'Avigdor Lieberman tombe dans le panneau. Ce qui n'est pas certain. Car - c'est là qu'on voit l'avantage, si je puis dire, qui est né de toutes les rebuffades et de toutes les avanies qu'on à fait subir, notamment dans l'Union Eurabe, à Avigdor : elles lui ont tanné le cuir.Il en a vu bien d'autres
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 23:21
Il n'y aura jamais de rapprochement avec la Turquie que nous aimions, Tant que le Premier ministre M. Erdogan islamiste convaincu restera à la tête de ce pays et nul touriste ami d'Israel ne se rendra plus dans ce pays dans ce climat aussi Israelo-Phobe, en tous les cas pas moi ni aucune de mes connaissances malgré que nous restons attachés à l'amitié avec les habitants de ce pays.
Il faut aussi bien le dire la terre Sainte d'israel n'à rien à envier sur les plan culturels, sympathies et hospitalité de ses habitants, qualité de vie, panoramas cites archéologiques à la Turquie, somme toute c'est bien la que je passerai avec plaisir mes prochaines vacances, je rêve d'un bon fallafel.
Envoyé par Joseph_015 - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 23:24
(suite). Il a avalé bien d'autres couleuvres que cette petite manip' misérable de réunion organisée derrière soin dos. C'est un coriace. - Et c'est bien pourquoi on le craint.

4 / - C'est la deuxième fois en moins de quatre mois qu'on essaie de peser sur la composition et l'équilibre de la coalition Netanyahu.
La première, c'était vers la mi-mars, avec comme occasion et comme prétexte, l'affaire montée au moment où Joe Biden se pointait à Jérusalem. Star Star Star Star Star
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 1 Juillet 2010 à 23:29
edmond -002 tu prend souvent tes reves pour des realités ?
Envoyé par Renée - le Vendredi 2 Juillet 2010 à 09:55
Quelle honte pour Israel si elle decider de compenser les "victimes" de la flotille, la democratie israelienne aura vraiment atteint le summum de la betise...
Envoyé par Dardour - le Vendredi 2 Juillet 2010 à 12:15
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 48 minutes