English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

AP : "les sanctions israéliennes sont dévastatrices"

AP : "les sanctions israéliennes sont dévastatrices" - © Juif.org

Le premier ministre de l'autorité palestinienne, Salam Fayyad, a admis dimanche que la décision d'Israël de geler les transferts des recettes fiscales à l'autorité palestinienne a des répercussions profondes.

Fayyad a déclaré dimanche que les sanctions ont un "impact dévastateur" sur l'économie de l'AP.

Israël a gelé le transfert des recettes fiscales, s'élevant a environ 100 millions de dollars par mois, après que l'AP a lancé une série de mesures unilatérales à l'Organisation des Nations Unies visant à atteindre la reconnaissance d'un état fondé sur les lignes d'avant 1967.

Des responsables à Jérusalem ont déclaré que le geste palestinien, qui a commencé par une tentative de reconnaissance au conseil de sécurité, et qui a culminé par une reconnaissance à l'UNESCO, est en violation directe des accords bilatéraux d'Oslo.

Tous les contacts et la coopération avec l'autorité palestinienne, y compris le transfert des recettes fiscales, se font sous l'égide des accords bilatéraux, qui excluent des mesures unilatérales comme celles prises par l'AP.

La direction de l'AP s'est vue contraindre de suspendre ses démarches unilatérales après que le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a retiré sont soutien à la candidature palestinienne face aux promesses de réduction du financement de l'ONU par les Etats-Unis. Les Etats-Unis payent 22% du budget de l'ONU et 27% de ses opérations de maintien de la paix.

Des hauts responsables économiques à Ramallah ont longtemps déclaré que les transferts des recettes fiscales par Israël, ainsi que l'aide étrangère sont cruciaux pour maintenir leur administration. Le gel des transferts de fonds par Israël à Ramallah coïncide avec un ralentissement des dons à l'AP venant de l'étranger, en particulier des pays arabes suite au "printemps arabe".

La semaine dernière, Fayyad a déclaré que si Israël ne reprenait pas les transferts de fonds des taxes, l'AP devrait fermer ses portes.

Cependant, les responsables israéliens se disent indifférents et déclarent que les transferts de fonds ne reprendront pas vers Ramallah tant que l'AP n'accepte pas une proposition du Quartet de reprendre les pourparlers de paix sans conditions préalables.

Les responsables israéliens ont accepté la proposition du Quartet qui appelle à un accord sur le statut final avant la fin de l'année 2012.

Auparavant, des responsables du bureau du premier ministre Benyamin Netanyahou ont déclaré que la fin de l'AP serait "regrettable", mais ne "serait pas la fin du monde".

22 commentaires
Bonsoir, Olivier. Je ne souhaite nullement qu'Israël ( et / ou d'autres pays ) soi(en)t amené(s) à bombarder l'Iran. Encore qu'il faille s'entendre sur " bombarder l'Iran " . Il pourrait y avoir bombardement des sites nucléaires et des dépôts d'armements ( et, mettons, de quelques noeuds de communications, installations portuaires et aéroportuaires, centrales électriques, etc. ) sans qu'il soit nécessaire procéder à des bombardements " en tapis " de zones urbaines.
Je suis moins certain que vous que le régime soit privé de toute assise populaire. Ce qu'on peut savoir de l'élection présidentielle de juin 2009 semble indiquer que les bourrages d'urnes ne suffisent pas à rendre compte de la victoire de Mahmoud Ahmadinejad : celui-ci a bénéficié du vote des campagnes " profondes " ainsi que des suffrages des milieux populaires des villes, Téhéran y compris. Il y a, certes, des oppositions dans les classes supérieures et dans une partie des classes moyennes des villes. Mais guère de structures politiques d'opposition, après plus de trente ans d'une répression féroce. L'Islâm a certes été imposé aux Perses - comme il l'a été aux Turcs, ou aux Berbères, ou aux Afghans - pour citer des populations non-arabes. Mais c'était il y a très longtemps. Quant à la fierté du passé, mazdéen, impérial, etc., c'est là une corde qu'avait voulu faire vibrer l'ancien régime, celui du shah. Avec un succès mitigé : dans les milieux de la bourgeoisie occidentalisée, de l'armée, de l'Université, oui.
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 24 Novembre 2011 à 19:48
(suite)

Dans les milieux bazaris, guère. Dans les milieux populaires, des villes et des campagnes : aucun. Alors, vous pensez, après plus de trente années de lavage de cerveau et de coupure par rapport aux sources occidentales du savoir autre que technique ...

[ Je ne comprends pas pourquoi, Olivier, cette réponse que je vous fais se trouve transférée, du fil de discussion où se trouvait votre post - " News : les Etats-Unis adoptent de nouvelles sanctions contre l'Iran " , je crois, à celui-ci ( au titre d'ailleurs hilarant : " Abbas : plus de différence entre nous et le 'Hamas " ). ]
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 24 Novembre 2011 à 19:56
"Il n'y a plus de différence entre nous maintenant," a ajouté Abbas, qui dirige le mouvement Fatah. "Nous avons convenu de travailler comme partenaires avec une responsabilité commune."

S'il n'y a plus de différence entre eux ça veut dire qu'ils veulent la disparition officielle de l'Etat d'Israël ! Choqué Triste
Envoyé par Stanislas_001 - le Jeudi 24 Novembre 2011 à 20:26
Chalom Edmond et Stanislas,

Bien vue Stanislas, il s'agit exactement de cela, sacahn t que le hamas refuse de renoncer à la destruction de Eretz Israel, sachant que le hamas refuse la paix avec "les Juifs", dire qu'il n'y a plus de de difference entre eux signifie adopter la meme vision de l'avenir.
Il n'est donc pas question de discuter de paix.
abbas a exactement fait l'inverse de ce qu'il faut pour faire la paix, non seulement en se reconciliant avec le hamas, mais en allant à l'onu et plus en adherant à l'unesco.
Envoyé par Israel, Eden_001 - le Vendredi 25 Novembre 2011 à 11:37
"Abbas : "plus de différence entre nous et le Hamas"

Je n'en ai jamais douté !!!!!!!!!!!!!! En colère ! Triste
Envoyé par Daniel_034 - le Vendredi 25 Novembre 2011 à 11:42
PPour moi la unesco a perdu tout valeur et legitimite en reconnaisant un etat fantoche, rempli de criminel, car je n' oublie pas les soldat israelient, tues, massacres eventrés, le cerveaux sortir , coupes avec de verres, toute la sauvagerie faites et filmes, jettes et montre de leur fenêtres, un vrai horreur, une bestialite, aussi ce deux enfants tues a coup de hache, la familie Fogel, et des milliers de crimens, je reve, ça ce une future nation avec des gens completement debrides, fous, mechant moi je n' oublie pas, donc pour moi si la terre les avale ce que justice.
Envoyé par Julia - le Vendredi 25 Novembre 2011 à 11:50
Qui faisait encore la différence entre hamas et fatah? seuls ceux qui se laissent bien volontairement bernés par le discours perfide de abbas à l' ONU ou à l'UNESCO!
Autrement dit, les européens, la ligue arabe, les russes....
Cela veut dire, pour Israël, que les accords passés avec l'autorité palestinienne sont caducs, il faut reprendre notre terre, et virer cette bande de terroriste à coup pied dans le derrière, qu'ils aillent manifester en syrie ou place tahrir avec leurs"frères"... En colère ! En colère ! En colère !
Enfin, ceux qui croyaient que la paix était possible ne peuvent plus nier la réalité, ceux sont tous des terroristes en puissance!!!
Envoyé par Herve_015 - le Vendredi 25 Novembre 2011 à 12:26
Bonsoir Israel Eden Sourire
Ça fait plaisir de te lire à nouveau, Sourire


"Envoyé par Herve_015 - le Vendredi 25 Novembre 2011 à 12:26"
ChoquéBien dit Herve_015 Clin d'oeil
Envoyé par Stanislas_001 - le Vendredi 25 Novembre 2011 à 20:54
Pour moi l'ONU ainsi que l'Unesco sont depuis longtemps des "Machins" antisémites à qui je ne donne plus un sou depuis belle lurette. L'A.P. était depuis longtemps exactement la même chose que le Hamas, ce qu'il disait aux occidentaux était le contraire de ce qu'il disait aux arabes. Maintenant au moins c'est officiel qu'il est aussi un état terroriste.
Envoyé par Paula_001 - le Samedi 26 Novembre 2011 à 14:28
"Abbas: plus de différence entre nous et le hamas":

Effectivement, "bonnet blanc et blanc bonnet": ce sont tous des terroristes "bon teint" qui passent leur temps à s'entretuer et se voler (dans cet ordre), et ne sont d'accord que sur un seul point "éliminer Israêl qui les "gêne dans les entournures" pour "véroler complètement le monde dit civilisé" et le soumettre à leurs délires de paranos.

Un seul "os", Israêl leur restera "éternellement en travers de la gorge", quoi qu'ils fassent et quelles que soient leurs gesticulations délirantes. Ils auront beau faire et dire tout ce qu'ils veulent contre Israêl, leur destin est tout tracé. Just wait and see!!!

En attendant, AM ISRAEL HAY sur leurs yeux globuleux à ces "faces de carême" qui ne rient que quand ils se brûlent et passent leur temps à "tekkyader le monde entier qui ne se rend compte de rien, comme les "brels" qu'ils sontRigole Choqué Clin d'oeil En colère ! Embarrassé Tire la langue Star Triste
Envoyé par Viviane_005 - le Samedi 26 Novembre 2011 à 16:35
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 41 minutes