English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Obama/Netanyahou : je ne t'aime pas, moi non plus

Obama/Netanyahou : je ne t'aime pas, moi non plus - © Nouvel Obs
Barack Obama et Benjamin Netanyahou n'ont eu de cesse d'afficher leur hostilité réciproque sur la place publique.

histoires liées

Le dépeceur de Montréal s'évanouit en pleine audienceL'Inde durcit sa législation après une série de violsISRAEL. Espace aérien interdit, rayon-X... accueil très spécial pour ObamaCHYPRE. Pour Paris, le projet de Nicosie était "une erreur"Le piège syrien, par Jean Daniel
3 commentaires
Que de démonstrations d'amitié! Choqué
Dommage que cela ne soit que pour la façade mais notons quand même la différence de l'accueil réservé par les israéliens et les palestiniens...ceux ci sont soutenus par Obama, les israéliens trahis, et pourtant la chaleur de l'accueil pourrait faire penser le contraire. MAIS cela ne fera pas réfléchir Obama. Tout n'est que façade. S'il avait été sincère Obama n'aurait pas boycotté la Knesset, juste un petit détail...
Je ne m'apesentirais pas sur les nombreux autres signes de défection à sa prétendue amitié. Ne nous laissons pas leurrer par le beau tapis rouge déroulé devant lui...
Bibi ne l'a pas reçu les pieds sur la table...ni fait passer par la porte de service.
Tout ce décorum tape à l'oeil.m'écoeure
Envoyé par Judith - le Jeudi 21 Mars 2013 à 08:27
Obama l'homme qu'il faut pour diriger notre pays israel.
shalom
Envoyé par David_292 - le Jeudi 21 Mars 2013 à 15:22
Re-bonsoir, Daniel. Je crois que tu n'as pas saisi qu'Israël ne se laissera jamais diriger par qui que ce soit d'extérieur. De plus, le bilan de Barack Obama n'est pas très brillant, en politique extérieure : regarde ce qui s'est passé avec la Corée du Nord. Regarde comment l'Iran se joue des Etats-Unis. Regarde à quel point les politiques américaines successives au Proche-Orient depuis 2009 sont dans l'impasse.
Alors que " Bibi " peut se prévaloir d'un bilan brillant : il n'a cédé sur rien d'essentiel pour Israël : ni le Golan ; ni la partition de Jérusalem ; ni la libre construction juive en Judée-Samarie ; ni les prétendues " frontières de 1967 ; ni le " retour " ( sic ) des " réfugiés " ( re-sic ) - et ce, alors qu'il était soumis à de formidables pressions.
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 21 Mars 2013 à 17:47
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 5 minutes