English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

"L'emprisonnement de Pollard est absurde compte tenu de l'espionnage américain"

"L'emprisonnement de Pollard est absurde compte tenu de l'espionnage américain" - © Juif.org

L'ancien secrétaire adjoint à la défense, le Dr. Lawrence Korb, a déclaré samedi soir que l'emprisonnement continu de Jonathan Pollard, a la lumière des nouvelles révélations d'espionnage des Etats-Unis sur les dirigeants israéliens, est "absurde" et un "embarras moral".

Les commentaires de Korb viennent alors que le président américain Barack Obama n'a pas inclus Pollard dans la liste des 13 pardons émise jeudi dernier. En plus des 13, dont 6 étaient des trafiquants de drogue (Obama était un important usager plus jeune), Obama a commué la condamnation de huit autres criminels, tous également des trafiquants de drogue.

"Le manque de proportion dans la peine de Pollard et son état de santé affaibli exigent sa libération par mesure de justice," a souligné Korb.

Korb a noté que les nouvelles révélations montrent que "pendant le temps que les Etats-Unis étaient si têtus à retenir Pollard après 29 ans d'emprisonnement, nous, nous espionnions les dirigeants israéliens."

Selon des rapports publiés vendredi, l'agence de sécurité nationale des Etats-Unis, la NSA, ainsi que les renseignements britanniques, espionnaient le trafic email du premier ministre Benyamin Netanyahou et de son prédécesseur, Ehoud Olmert.

Ces révélations "portent le cas Pollard à des dimensions de véritable absurdités" a dit Korb, soulignant que la "libération de Pollard maintenant n'était pas seulement exigée par la justice, mais enlèverait également aux Etats-Unis un embarras moral."

Lorsqu'elle a été confrontée aux révélations sur l'espionnage pratiqué par les Etats-Unis, la Maison Blanche a déclaré qu'elle "recueille des renseignements similaires aux renseignements recueillis par tous les autres pays."

La décision d'Obama de ne pas pardonner Pollard est venue en dépit d'une demande écrite la semaine dernière par le professeur Angelo Codevilla, un membre de la commission du renseignement du Sénat au moment de l'arrestation de Pollard, donnant un témoignage d'expert pour laver le nom de Pollard. Codevilla est familier avec les dossiers de l'affaire gardés secrets.

Cette décision intervient en outre en dépit d'une lettre du 10 décembre dans laquelle Bill Richardson, un proche confident d'Obama et ancien ambassadeur américain à l'ONU, appelait le président à libérer Pollard immédiatement.

Obama se dit peut-être que bien que tous les organismes de renseignement de son pays aient espionné Israël et continuent de le faire, lui ne l'a jamais fait, et se sent de fait plus concerné par remettre en liberté des trafiquants de drogue, drogues qui faisaient manifestement, selon ses dires, parties de sa vie. Obama est tout simplement un sale type, mais ça, ce n'est pas nouveau.

18 commentaires
Pollard n'a plus rien à faire en prison aux USA.
Le temps est passé et surtout comme l'Oncle Sam vient de faire pire,
en espionnant les dirigeants israéliens jusqu'à savoir tous les secrets d'état.
Que monsieur Obama le libère c'est la moindre des justices.
Envoyé par Yvan_001 - le Dimanche 22 Décembre 2013 à 12:11
les Américains ont la prétention de croire qu'ils sont au-dessus des autres peuples, en voici quelques exemples parmi des dizaines d'autres qu'il serait trop long d'énumérer ici :

1°l'Amérique refuse de libérer l'espion israélien Pollard alors que les espions Américains ont espionné le Chef d'Etat israélien ainsi que beaucoup d'autres chefs d'Etats dans le monde.

2° Les Américains refusent de libérer les prisonniers incarcérés à Gantanamo alors qu'ils exigent qu'Israël libère les terroristes palestiniens par centaines.

3° Les Américains ont exterminé les Indiens d'Amérique pour voler leurs terres alors qu'il accusent les Juifs d'occuper la Judée-Samarie qui est pourtant leur terre ancestrale.

certes , Obama est pour beaucoup là-dedans, mais pas seulement puisque cette politique ne date pas d'aujourd'hui et remonte à la conquête de l'Ouest et l'esclavage des noirs qu'ils ont pratiqué jusqu'au 20ème siècle; de sorte que cette forme de justice à géométrie variable pratiquée par les Américains est là pour démontrer qu'ils se prennent encore pour les maîtres du monde avec leur politique hégémonique et arrogante, c'est pourquoi le peuple Israël, fidèle à ses traditions et ses valeurs morales, doit rechercher d'autres alliances.
Envoyé par Daniel_097 - le Mardi 24 Décembre 2013 à 08:29
hier , la turquie amie d ' ISRAËL a voulu forcer le blocus de gaza , un blocus imposé par un état de droit...luttant pour sa sécurité...
résultat des courses , 9 morts du côté turc...rupture des relations diplomatiquesisraëlo-turques...

hier l ' amérique d ' obama crie haut et fort qu ' elle est l ' amie d ' ISRAËL ...que fait-elle ?elle harcelle ISRAËL pour qu ' elle abandonne ses droits sur la judée-samarie...les relations israêlo-américaines prennent un mauvais tournant obama propose à B i B i une vingtaine d ' avions si ISRAËL abandonne ses droits sur la judée-samarie et sur jérusalem-est ... et les négociations DIRECTES israêlo-palestniennes en patissent...refroidissement des relations avec l ' amérique de obama...lequel a occulté l ' article 80 de la charte des nations unies...et voilà un kerry qui propose un accord cadre pour que la rupture des relations israêlo-palestinnene tombent dans l ' oubli...les négociations directes aussi...que reste-t-il de ce processus de paix , lorsque l ' on assiste à des attaques terroristes palestiniennes sur des civils et sur des policiers...c ' est ce qu ' a prédit abbass....ce qui prouve que abbas a une autorité sur les factions palestiniennes , factions armées , qu ' il n ' a pas désarmées laissant la porte ouverte à une 3èm intifada !

de toutes manières , abou mazen n ' a aucun pouvoir légal pour faire appel à l ' onu pour la destitution de la nationalité israêliennes des habitants juifs de la judée-samarie : because article 80 !
Envoyé par Jacques_079 - le Mardi 24 Décembre 2013 à 09:55
BIEN 0 LA 7 7ME LIGNE DU SECOND PARAGRAPHE /

et voilà un kerry qui propose un accord cadre pour que la rupture des relations israêlo-palestinne NE tombent dans l ' oubli ....
Envoyé par Jacques_079 - le Mardi 24 Décembre 2013 à 10:03
Quand on sait qu Obama soutient les freres musulmans, on a tout compris. Si il y a echange, entre terroristes arabes et Pollard alors que je ne vois meme le rapport, je propose que ces meurtriers partent aux usa. Pollard n a pas de sang sur les mains, ces assassins oui. C est tout juste, si ce dictateur deguise en democrate, je parle d Obama ne veut pas troquer Pollard contre un futur etat palestinien, nous allons habiter a cote du plus grand asile psychiatrique de l univers. Au moment du referundum, je dirais NON, quitte a recevoir encore des roquettes.
Envoyé par Rahel_006 - le Mardi 24 Décembre 2013 à 10:10
Pollard a trahi son pays et fait planer sur les Juifs de diaspora le soupçon de double allégeance. Voilà pourquoi il ne faut surtout pas réclamer sa libération
Envoyé par Patrick_080 - le Mardi 24 Décembre 2013 à 10:43
bonjour Patrick_080 ton analyse est parfaite,

Pollard a trahi son pays et fait planer sur les Juifs de diaspora le soupçon de double allégeance. Voilà pourquoi il ne faut surtout pas réclamer sa libération.

tu oublies malgré tout l'essentiel, " un juif a déjà fait allégeance au mont Sinaï "
être Juif, ce n'est pas être de religion juive. comme être catholique ou musulman.
un juif américain ne peut pas être d'abord américain comme il a été allemand ou espagnol durant son éxil.
Si Jonathan pollard a diffusé des informations vitales pour Israël, c'est parce-qu'il a jugé que le soit disant ami
avait trahi son soit-disant allié. Il est prouvé aujourd'hui que l'Amérique à trahi tous ses alliés grâce aux révélation en son âme et conscience d'Edward Snowden qui n'est pas Juif.
La véritable signification de ce qu'est un être Juif et sa véritable mission, t'échappe Patrick.
un juif même assimilé, ne trahira jamais la mission que le peuple d' Israël à reçu des mains de Moïse.
Les Juif américains ne vont pas tardé à être confronté au choix qu'à fait Jonathan Pollard.
Choisir entre Israël et l'Amérique ! c'est à dire entre le juif de l'éxil et celui de la délivrance.
Envoyé par Moise_006 - le Mercredi 25 Décembre 2013 à 08:28
Les paroles du Roi David, n'ont jamais été autant d'actualités.

" DIEU, PROTÈGE MOI DE MES AMIS, MES ENNEMIS JE M'EN CHARGE "

Il aurait mieux valu pour Jonathan Pollard qu'il soit emprisonné par nos ennemis du Hamas,
que par nos " Amis américains " il serait certainement libre à l'heure qu'il est.
Envoyé par Moise_006 - le Mercredi 25 Décembre 2013 à 08:44
Il était clair assez tôt qu'Obama fait souvent référence à son origine musulmane. Il trouvait obligatoire de décliner avec son identité au moment de sa prestation de serment " Moi Obama HUSSEIN Barack....."Je ne crois pas que c'est seulement pour plaire aux musulmans de ce monde. Sa politique vise l'effritement de la solidarité du monde occidental et de ses libertés. Vivement qu'il soit confondu, preuves à l'appui par son allégeance au systeme obscurantiste qui veut dominer le monde ! ....et pour ses mensonges et le décalage entre ses déclarations, promesses lénifiantes et réalité de ses attitudes.
Envoyé par Maurice_008 - le Mercredi 25 Décembre 2013 à 13:24
je pense que Pollard devait être libérée depuis 2012,compte tenu de la bonne coopération entre Israël et USA, mais si Obama veut reste dans le cadres justicières des USA, ce que il a raison sur le plan intérieures.
Envoyé par David_292 - le Vendredi 27 Décembre 2013 à 12:28
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 38 minutes