English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

L'ONU se sépare d'un de ses membres pour ses liens avec le Hamas

L'ONU se sépare d'un de ses membres pour ses liens avec le Hamas - © Juif.org

L'UNRWA, l'agence des Nations Unies pour les "réfugiés palestiniens", a déclaré samedi qu'un journaliste de Gaza soupçonné d'être membre de la direction du Hamas ne travaille plus pour l'agence, a rapporté la presse.

Le porte-parole de l'UNRWA, Chris Gunness, a déclaré que l'homme, Suhail al-Hindi, n'est plus employé par l'agence, mais a refusé de dire si al-Hindi avait quitté ou si il a été renvoyé, disant que l'agence ne "discute pas des conditions de départ des membres du personnel."

En février, le Centre d'Information sur le Terrorisme et les Renseignements Meir Amit a révélé qu'al-Hindi est un des nouveaux membres récemment élus au bureau politique du Hamas.

Le centre a déclaré qu'al-Hindi a mené des manifestations contre la gestion de l'UNRWA en 2015 et 2016 en raison de la décision de l'organisation de réduire ses opérations à Gaza en raison de compressions budgétaires. Les manifestations comprenaient des grèves dans les institutions de l'ONU dans la bande de Gaza, qui ont reçu une large couverture médiatique. L'UNRWA a conclu un accord avec les manifestants pour mettre fin aux grèves en décembre 2016.

A la suite de cette révélation, l'UNRWA a suspendu al-Hindi en attendant les résultats d'une enquête interne sur la question.

Al-Hindi a nié avoir des liens avec le Hamas, classé comme une organisation terroriste par les Etats-Unis et la plupart des pays européens.

L'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies, Danny Danon, a répondu samedi soir à la nouvelle, en disant : "les terroristes n'ont pas leur place à l'ONU. Il est temps de mettre fin à la situation absurde dans laquelle des employés de l'ONU, qui sont censés se concentrer sur l'aide humanitaire, abusent de leurs positions et travaillent simultanément avec des organisations terroristes qui appellent à la destruction d'Israël. L'ONU doit immédiatement mettre en place des mécanismes stricts de surveillance afin de s'assurer que de telles occurrences graves ne se produiront plus à l'avenir," a déclaré Dannon.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 12 minutes