English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Les USA menacent de remplacer le corps des droits de l'homme de l'ONU pour son attitude anti-Israël

Les USA menacent de remplacer le corps des droits de l'homme de l'ONU pour son attitude anti-Israël - © Juif.org

Les Etats-Unis ont menacé de remplacer le conseil des droits de l'homme des Nations Unies par un autre groupe de nations, à moins que le groupe de 47 membres n'arrête son préjugé anti-israélien et subisse une série de reformes.

"Nous allons soit reformer cette chose et faire en sorte qu'elle réfléchisse à ce qu'elle devrait refléter ou nous en retirerons notre soutien," a déclaré mercredi le secrétaire d'état américain Rex Tillerson.

Si les Etats-Unis quittaient le CDH, ils "trouveraient d'autres moyens pour aborder les problèmes des droits de l'homme sur une base multilatérale avec des partenaires qui voient cela de la même façon que nous," a déclaré Tillerson au comité des affaires étrangères de la Chambre.

Le représentant républicain Francis Rooney a demandé à Tillerson des questions sur les fonds américains pour les organisations internationales dans le budget de l'exercice 2018, y compris le CDH à Genève.

"J'aimerais que vous reconsidériez les 10 millions de dollars que vous avez engagé au CDH. C'est en plus des 17,5 millions de dollars que nous avons dépensés au cours des dernières années pour essayer d'acheter l'amitié avec Israël. Je vous parierai un steak que cela ne fonctionnera pas," a-t-il déclaré.

Tillerson a assuré Rooney que son bureau étudiait son engagement avec certaines de ces institutions, en particulier le CDH, alors qu'il a publié un certain nombre de déclarations solides à propos de l'organisation.

"Nous les examinons un par un et nous nous demandons vraiment quel est le bénéfice des coûts ici. Dans certains domaines, nous allons les reformer ou nous allons nous en retirer," a déclaré Tillerson.

"Nous examinons très attentivement ce que nous, les américains, obtenons en contrepartie de cet investissement ou de ces financement que nous fournissons," a dit Tillerson.

"Ce n'est pas une menace, mais comme un outil à utiliser, ils comprennent, cette fois, que c'est une conversation sérieuse. Nous devons arriver à une conclusion sérieuse."

"Si vous ne voulez pas changer, si vous ne voulez pas reformer, très bien, faites-le nous savoir, et nous allons essayer une approche différente."

"Nous sommes directement engagés dans le CDH. L'ambassadrice Haley est directement engagée," a déclaré Tillerson.

Nikki Haley a parlé publiquement de la possibilité d'un retrait américain lors de sa visite à Genève la semaine dernière. Son bureau a également publié une déclaration à ce sujet cette semaine, après avoir appris que le CDH pourrait demander à la cour internationale de justice de La Haye de publier un avis consultatif sur les prétendus abus israéliens envers les palestiniens. Elle a fait un lien clair entre la participation de l'Amérique et son traitement biaisé d'Israël.

1 commentaire
Ce corps de droit de l'homme doit être dissout si non il deviendra le droit des imbéciles. Quelle honte! Heureusement que le ridicule ne tue pas
Envoyé par Blaise_001 - le Vendredi 16 Juin 2017 à 01:20
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 27 minutes