English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Netanyahou à Poutine : le rôle croissant de l'Iran en Syrie menace Israël

Netanyahou à Poutine : le rôle croissant de l'Iran en Syrie menace Israël - © Juif.org

Le rôle croissant de l'Iran en Syrie représente une menace pour Israël, le Moyen Orient et le monde, a déclaré mercredi le premier ministre Benyamin Netanyahou au président russe Vladimir Poutine.

"Monsieur le président, avec des efforts conjoints nous battons l'Etat Islamique, et c'est une chose très importante. Mais ce qui est mauvais, c'est que où le groupe Etat Islamique vaincu disparaît, l'Iran prend place," a déclaré Netanyahou à Poutine lors de discussions à la station de Sotchi sur la mer Noire.

"Nous ne pouvons pas oublier pour une seule minute que l'Iran menace chaque jour d'anéantir Israël," a dit Netanyahou. "Il (l'Iran) abrite des organisations terroristes et sponsorise et soutient le terrorisme."

Netanyahou a également déclaré que "l'Iran est déjà sur le point de contrôler l'Irak, le Yémen, et dans une large mesure, contrôle en pratique le Liban."

Netanyahou était accompagné lors de sa rencontre par le chef du Mossad et le chef du conseil national de sécurité d'Israël.

La réunion entre les dirigeants israélien et russe est la neuvième qui a lieu en l'espace de deux ans, donc cinq ont eu lieu en Russie, alors qu'Israël s'efforce de repousser toute nouvelle menace posée par l'Iran à ses portes.

Au cours des dernières semaines, Israël a été régulièrement en contact avec le Kremlin et la Maison Blanche, au milieu de craintes sur la présence de l'Iran dans la zone dans le cas où américains et russes finalisent un futur accord pour mettre fin au conflit en Syrie.

Les espoirs israéliens ont été mis à mal la semaine dernière après qu'une délégation de hauts responsables sécuritaires israéliens envoyés à Washington n'ait pas réussi à obtenir l'engagement des américains d'assurer l'inclusion d'une telle clause, exigeant le retrait complet et l'exclusion des forces iraniennes du pays.

Netanyahou a discuté plusieurs fois par téléphone de la question avec Poutine et le secrétaire d'état américain Rex Tillerson. De même, les délégations sécuritaires d'Israël ont également discuté de la question avec leurs homologues américains à plusieurs reprises.

Jeudi, cependant, la délégation israélienne a quitté les discussions à Washington, préoccupée par le fait que l'Iran est maintenant sur le point de construire des bases navales, aériennes et terrestres en Syrie, et a averti qu'une telle réalité constituerait le franchissement d'une ligne rouge avec laquelle Israël ne serait pas capable de vivre.

1 commentaire
Il faut leur mettre plein le gueule à ses nazislamistes enturbannées
Envoyé par Gilbert_025 - le Mercredi 23 Août 2017 à 15:04
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 35 minutes