English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Victoire pour Israël au conseil de sécurité de l'ONU

Victoire pour Israël au conseil de sécurité de l'ONU - © Juif.org

L'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies, Danny Danon, s'est félicité mercredi de l'adoption d'une nouvelle résolution du conseil de sécurité de l'ONU concernant le mandat des Forces Intérimaires des Nations Unies au Liban (FINUL).

Selon la décision prise lors du renouvellement annuel de ce mandat, la FINUL devra maintenant élargir ses rapports au conseil de sécurité et prendre des mesures délibérées contre les violations du Hezbollah.

La présence de la FINUL sur le terrain augmentera considérablement, et les troupes seront tenues de visiter les zones contrôlées par le Hezbollah dans le sud du Liban. La FINUL doit également signaler toutes les violations du Hezbollah et tenter de refuser l'accès immédiatement.

"C'est une réalisation diplomatique importante qui pourrait changer la situation dans le sud du Liban et exposer les infrastructures terroristes que le Hezbollah a mises en place à la frontière avec Israël," a déclaré Danon mercredi.

"La résolution exige que la FINUL ouvre les yeux et l'oblige à agir contre le terrorisme du Hezbollah dans la région. Nous continuerons la lutte contre le Hezbollah et veillerons à ce que la FINUL remplisse ses fonctions sur le terrain," a-t-il ajouté.

La décision du conseil de sécurité comprend deux éléments principaux : une plus grande présence de forces sur le terrain et des rapports fiables et opportuns. Jusqu'à présent, et surtout au cours des dernières années, les forces de la FINUL ont rarement patrouillé dans la région du sud du Liban, s'abstenant d'entrer dans les villages qui sont des bastions terroristes du Hezbollah et n'ont pas signalé les violations du Hezbollah en temps réel.

En conséquence, les forces de l'ONU devront démontrer une présence physique solide sur le terrain, entrer dans chaque village et signaler en temps réel les violations de la résolution 1701 du conseil de sécurité, qui avait mis fin à la Seconde Guerre du Liban et qui ignore le Hezbollah depuis. En outre, cette décision historique dissoudra la tentative de longue date du Hezbollah d'être considéré comme une organisation légitime sur la scène internationale.

L'approbation de cette décision vient après plusieurs mois d'intenses activités diplomatiques par le ministère israélien des affaires étrangères et la mission permanente d'Israël auprès de l'ONU, dirigée par Danny Danon.

En juin dernier, l'ambassadrice américaine Nikki Haley a visité la frontière libanaise et a été informée des opérations limitées de la FINUL et de l'armement du Hezbollah par l'ambassadeur Danon et le chef d'état-major adjoint de Tsahal, Aviv Kochavi. Depuis sa visite, les ambassadeurs Haley et Danon ont insisté pour modifier le mandat de la FINUL auprès des autres membres du conseil de sécurité.

Dans le cadre de ces efforts, Israël a révélé des documents classifiés aux représentants des différents états membres, et des hauts responsables des renseignements de Tsahal ont tenu des séances d'information sur la sécurité aux ambassadeurs des Nations Unies.

"Je remercie les Etats-Unis d'avoir mené cet important effort et de défendre les intérêts sécuritaires d'Israël," a déclaré Danon. "Je remercie également la France d'avoir facilite les négociations sur l'adoption de la résolution. Le secrétaire général des Nations Unies et les membres du conseil de sécurité ont pris la bonne décision en respectant le principe le plus fondamental des Nations Unies : lutter contre le terrorisme et maintenir la stabilité et la tranquillité."

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 57 minutes