English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

La Russie accepte de garder l'Iran et le Hezbollah hors des frontières d'Israël

La Russie accepte de garder l'Iran et le Hezbollah hors des frontières d'Israël - © Juif.org

Le ministre russe de la défense, Sergei Shoigu, a déclaré a Israël que Moscou avait accepté d'étendre une zone tampon le long de la frontière israélo-syrienne, où les forces iraniennes et du Hezbollah ne seront pas autorisés à entrer, ont rapporté mercredi les medias arabes.

La déclaration attribuée à un diplomate israélien par l'Asharq Al-Awsat basé à Londres, dit que la Russie avait refusé la demande israélienne pour une zone tampon de 40 kilomètres, mais a exprimé son intention de prolonger une zone d'interdiction de 10-15 kilomètres. La Russie, qui considère l'Iran comme un acteur clé dans la résolution de la guerre en Syrie, a souligné à maintes reprises l'importance du rôle joué par la dictature islamique dans ce pays déchiré par la guerre.

Israël craint que l'Iran aide le Hezbollah à produire des missiles de précision et aide le Hezbollah et d'autres milices chiites à renforcer leur position sur le plateau du Golan.

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a publiquement critiqué un accord de cessez-le-feu écrit par les Etats-Unis et la Russie en Syrie, affirmant qu'il ne contient pas de dispositions visant à empêcher l'expansion de l'Iran dans la région. La Russie aurait rejeté une demande de Jérusalem pour une zone tampon de 40 kilomètres entre les hauteurs du Golan et toutes les milices soutenues par l'Iran en Syrie, en acceptant seulement de s'assurer qu'aucun combattant chiite ne s'approche de plus de 5 kilomètres de la frontière.

Selon le rapport d'Asharq al-Awsat, Shoigu a déclaré aux responsables israéliens que la demande de 40 kilomètres était irréaliste et que les troupes iraniennes et du Hezbollah ne s'étaient pas approchées des frontières israéliennes depuis l'entrée des troupes russes en Syrie, disant que la demande était "exagérée" et "superflue".

Les responsables israéliens ont exprimé à maintes reprises leurs préoccupations concernant la présence iranienne croissante sur ses frontières et la contrebande d'armes sophistiquées au Hezbollah depuis Téhéran, soulignant que ces deux points sont des lignes rouges pour l'état juif.

Quelques heures avant l'arrivée de Shoigu en Israël, des avions de combat israéliens ont détruit une batterie de missiles antiaériens syriens stationnée à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Damas, qui avait tiré sur des avions israéliens dans l'espace aérien libanais.

Alors que la Russie était informée de l'incident en temps réel, d'après les sources israéliennes citées par Asharq al-Awsat, l'incident a mis un voile sombre sur la réunion et provoqué des tensions entre les responsables. Le rapport allègue que Shoigu l'a considéré comme "une opération hostile dangereuse qui a presque causé une crise grave."

Israël et la Russie ont mis en place un système de mécanisme en Syrie pour prévenir des affrontements accidentels entre les deux armées.

Le ministre de la défense, Avigdor Lieberman, qui a rencontré en privé Shoigu au quartier militaire général de Tsahal a Tel Aviv lundi soir, a déclaré que "nous n'interfèrerons pas dans les affaires intérieures de la Syrie mais nous n'autoriserons pas l'Iran et le Hezbollah à faire de la Syrie un avant-poste contre Israël, et nous n'autoriserons pas le transfert d'armes sophistiquées de l'Iran au Liban via la Syrie."

Lieberman quittera Israël mercredi soir pour une visite de quatre jours aux Etats-Unis pour rencontrer son homologue américain James Mattis. Lors de leur précédente réunion, les deux responsables de la défense ont discuté de questions telles que la guerre civile en Syrie et les menaces posées par l'Iran, et on pense que Lieberman demandera à Mattis que les Etats-Unis agissent contre l'enracinement croissant de l'Iran en Syrie.

5 commentaires
Il faut arrêter les tergiversations inutiles avec la Russie de Poutine parce que maintenant que la guerre de Syrie touche est finie avec la chute de l'Etat islamique , la présence militaire de l'Iran n'est plus nécessaire et ce pays doit donc se retirer; faute de quoi, Israël sera obligée de considérer que l'Iran utilise ce moyen dilatoire pour se rapprocher de la frontière israélienne en vue de préparer une agression; il est évident qu'il s'agit d'un "casus belli" qui met l'Etat Juif en situation de légitime défense et dans ces conditions, le PM Nétanyahou serait bien avisé de lancer immédiatement , un ultimatum à l'adresse de l'Iran pour qu'il retourne dans son pays, faute de quoi ses en Syrie et celles du Hezbollah seront pilonnées en utilisant "la politique de la canonnière" jusqu'à disparition totale des armées étrangères, y compris celle la Russie, sur le sol Syrien.
Envoyé par Daniel_097 - le Jeudi 19 Octobre 2017 à 04:21
passer d ' une zone tampon de 40 km à une zone tampon de 15 km , on voit bien qu ' il y a une maldonne de la part de la russie , qui ne veut pas mettre en périlses très bonnes relaations avec l ' iran et la syrie , sans oublier une bonne partie du monde arabo-musuman dont le nouvel arrivé dit hezbollah ce qui veut dire en clair que la russie est devenue le principal problème pour ISRAËL , c ' est évident avec l ' accord de défense commune avec l ' iran et la syrie , sans oublier encore et encore le hezbollah et le liban...parce que le hezbollah contr^le le liban , et le président libanais aoun (chrétien maronite )est devenu le vassal de nassrallah !

quant à la russie, elle détient le contrôle inedit du détroit d ' ormuz , par où passent tous less tankers pour approvisionner le monde occidental en pétrôle dont les états unis d ' amérique , avec un accod de défense commune avec l ' iran et tous les pays riverains de la mer caspienne , un lac immense aussi vaste que la France .

ce qui veut dire en clair que la russie n ' abbandonnera jamais SES atouts majeurs en méditerranée , notammentle détroit d ' ormuz et la mer caspienne sans oublier tartous , le port syrien devenu une base militaire russe !

la faute de cette nvolée russemajeure en méditérrannée est due en grande partie au laxisme de l ' union européenne et de l ' amérique de Obama , avec sa politique de la " main tendue " !

il est clair que, la russie peut dire à la coalition : votre mission est terminée en syrie !
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 19 Octobre 2017 à 07:21
La Russie accepte....hors des. HEUREUSEMENT ! ! ! mais c'est une évidence. Il manquerait plus qu'accepter quiran-hezbolah puissent se trouver DANS lesdites frontières ! ! ! ! Russie prépare un positionnement à long terme et se moque pas mal d'Israël. Les "acceptations" de l'ennemi ne sont que des dés truqués. Faut pas compter dessus.
Israël a de toute façon un AMI ALLIE tout-puissant qui ne s'appelle pas USA ou technologie, maisqui se nomme Lui-même ELOHIM, le D.ieu au dessus de tous les dieux t qui gère à SA volonté.
gilbert.bernard3@orange.fr évangélique ami inconditionnel d'Israël.
Envoyé par Gilbert_023 - le Jeudi 19 Octobre 2017 à 08:45
très bientôt la russie dira à la coalition :bon , maintenant votre mission en terminée...alors s v p , DU VENT FISSA !

on voit bien que c ' esl russie qui mène le jeu au proche et moyen orient notamment en syrie et au liban ( grace au ezbollah lequel fait tout ce qu ' il veut, là où il n ' y a pas ISRAËL !même la turquie qui détient , membre de l ' otan , une turquie dans laquelle se trouve toute la panoplie de l ' otan s ' il y a un conflit...cela n ' a pas empêcher la turquie , membre éminent de l ' otan d ' acheter en russie du matériel militaire sophystiqué russe de dernier cri !

ces relations avec la russie d ' un membre de l ' otan très important explique peut-être l ' installation en ISRAËL d ' une base militire militaire américaine ...d ' autres suivront afin , peut-être de remplacer les bases américaines en turquie :

qui sait ?

de toutes les manières il n ' est pas qestion de laisser le matéiel ultra secret de l ' otan , entre les mains de erdogan qui risque de faire chanter l ' otan !

erdogan n ' est pas un allié sérieux !

le caméléon n ' est pas bon allié , n ' est-ce pas ?
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 19 Octobre 2017 à 09:41
en ce qui me concerne , je trouve DËRANGEANT lorsque l ' on lit :

" LA RUSSIE ACCEPTE DE GARDER L ' IRAN ET LE HEZBOLLAH HORS DES FRONTIËRES D ' ISRAËL " MAIS OÜ ALLONS NOUS :

" LA RUSSIE ACCEPTE ...." ....VOUS VOUS RENDEZ COMPTE ?

EST-ELLE LE PATRON ?

la russie accepte ...AUTREMENT DIT SI ELLE N ' ACCEPTE PAS DE GARDER , LA RUSSIE LAISSERA6T6ELLE ISRAËL S ' EN OCCUPER POUR CHASSER L ' IRAN ET AVEC LE HEZBOLLAH ?

LA RUSSIE SE DOIT D ' EMPËCHER L ' IRAN DE POURVOIR EN ARMEMENT LE HEZBOLLAH ... ET MIEUX ENCORE LA RUSSIE DOIT CESSER DE FOURNIR DES ARMES SOPHYSTIQUËES Ä L ' IRAN ET ET PAR AMOUR DE TUER DU JUIF L ' IRAN DOIT S ' ABSTENIR DE FOURNIR LES ARMES AU HEZBOLLAH QUE LA RUSSIE VIENT DE FOURNIR Ä L ' IRAN §

L ' IRAN ET LE HEZBOLLLAH SONT EN SYRIE POUR AIDER BACHAR EL ASAD...PAS POUR SE POURVOIR EN MUNITIONS POUR ATTTAQUER ISRAËL ... ET PUISQUE LA RUSSIE EST LE " GARDIEN " DES LIEUX , ALORS QU ' ELLE LE FASSE SAVOIR Ä L ' IRAN ET AU HEZBOLLAH !

UN INCIDENT A DËJÄ EU LIEU ...ET IL NE FAUT SURTOUT PAS QUE CELA SE RENOUVELLE !

DE TOUTES LES FACONS ? LA RUSSIE PEUT TRËS BIEN S ' EN PASSER DE L ' IRAN ET DU HEZBOLLAH ...ELLE A DU MATËRIEL ET DES MILITAIRES...DES AVIONS ET DES PILOTES !

POURQUOI CES INTRUS DONT LE BUT N ' EST PAS DE LUTTER CONTRE DAECH , MAIS PLUTÔT DE PRËPARER UNE ATTAQUE CONTRE ISRAËL !

L ' IRAN ET LE HEZBOLLAH N ' ONT QU ' UN BUT ET ILS CRIENT SUR TOUS LES TOITS :

" NOUS VOULONS DËTRUIRE ISRAËL , C ' EST NOTRE BUT "ONT-ILS AFFIRMË " !
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 19 Octobre 2017 à 11:45
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 19 minutes