English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

May : "nous excuser pour la déclaration Balfour ? Absolument pas"

May : "nous excuser pour la déclaration Balfour ? Absolument pas" - © Juif.org

Le premier ministre britannique Theresa May a exclu jeudi l'idée que la Grande-Bretagne présente ses excuses pour la déclaration Balfour de 1917, qui proclamait le soutien de la Grande-Bretagne à l'établissement d'un foyer national juif dans la Palestine d'alors.

S'exprimant lors d'un dîner de célébration à l'occasion du centenaire de la déclaration Balfour à Londres, May a déclaré que le gouvernement britannique était fier de soutenir Israël.

Le dîner a été organisé par Lord Rothschild et Lord Balfour. Le premier ministre Benyamin Netanyahou et le rabbin Ephraim Mirvis, le grand rabbin des congrégations hébraïques unies du Commonwealth, étaient présents.

Dans ses remarques, May a noté que "Balfour a écrit explicitement que rien ne doit être fait qui puisse porter atteinte aux droits civils et religieux des communautés non juives existantes en Palestine, ou aux droits et au statut politique dont jouissent les juifs dans tout autre pays."

"Alors quand certaines personnes suggèrent que nous devrions nous excuser pour cette lettre, je dis absolument non," a-t-elle poursuivi.

"Nous sommes fiers de notre rôle de pionnier dans la création de l'état d'Israël. Nous sommes fiers d'être ici aujourd'hui avec le premier ministre Netanyahou et de déclarer notre soutien à Israël. Et comme nous marquons cent ans depuis Balfour, nous sommes impatients d'aller encore plus loin dans cette relation," a déclaré May.

"Comme le premier ministre Benyamin Netanyahou et moi-même avons discuté à Downing Street plus tôt aujourd'hui, nous voulons approfondir nos relations dans les domaines où Israël dirige le monde, agriculture, santé, science, technologie et innovation," a-t-elle ajouté, notant que "Israël est la véritable nation start-up et nous sommes fiers d'être votre partenaire."

May a également souligné que la Grande-Bretagne reste "absolument attaché à la sécurité d'Israël" et "soutiendra toujours le droit d'Israël à se défendre."

Dans le même temps, le premier ministre britannique a déclaré que "nous devons, je crois, saisir cette opportunité pour renouveler notre détermination sur ce qui doit encore être accompli."

"Tristement, Balfour reste une affaire inachevée, car sa vision fondamentale de la coexistence pacifique n'a pas encore été remplie. Et je crois que cela exige de nous aujourd'hui une détermination renouvelée à soutenir une paix durable qui soit dans l'intérêt des israéliens et des palestiniens, et dans notre intérêt à tous," a-t-elle poursuivi.

May a appelé à un "accord de paix qui doit être basé sur une solution à deux états, avec un Israël en sécurité aux côtés d'un état palestinien viable et souverain."

Afin d'avoir une chance réaliste d'atteindre cet objectif, a-t-elle dit, il doit y avoir "la fin de la construction de nouvelles implantation et la fin de l'incitation palestinienne."

Le premier ministre britannique a également dénoncé l'antisémitisme en soulignant que "critiquer les actions d'Israël n'est jamais et ne peut jamais être une excuse pour remettre en question le droit à l'existence d'Israël, pas plus que de critiquer les actions de la Grande-Bretagne pourrait être une excuse pour la haine contre le peuple britannique," a-t-elle ajouté.

"En termes simples, il ne peut y avoir aucune excuse pour toute forme de haine envers le peuple juif. Il n'y en a jamais eu et il n'y en aura jamais," a souligné May.

3 commentaires
Le premier doit s'excuser pour ne pas supporter la declaration et jamaisl'avoir appliquer pour stopper le conflit
Envoyé par Esther_057 - le Vendredi 3 Novembre 2017 à 12:38
Le Premier Ministre de Grande Bretagne, Théresa May, est bien gentille mais pas suffisamment pour rappeler que son pays a donné aux Arabes 72 % de Palestine en créant le Royaume Hachemite de Jordanie, actuellement peuplée par 70 % de "Palestiniens" dont seuls ceux qui ont voulu prendre le contrôle par la force en comettant un attentat contre le Roi en 1973 en ont été chassés pour aller s'établir - sans droit, ni titre - en Judée-Samarie qui est un territoire qui ne leur appartient pas; cela aurait eu le mérite de clarifier la situation à l'adresse de tous les ignorants qui ne connaissent pas l'Histoire et qui croient que l'Etat d'Israël a volé leur terre !
Envoyé par Daniel_097 - le Samedi 4 Novembre 2017 à 03:42
Merci madame le premier Ministre, pour votre soutien indéfectible pour la sécurité d’Israël et votre fierté de votre rôle de pionnier dans la création de l'état d'Israël. Mais avec tous les respects dû à votre rang, je me dois de vous rappeler qu’Israël ne fait que construire sur la terre de ses ancêtres, injustement occupées pendant la dure épreuve de son exile, voulu par le TOUT PUISANT, . je n’ose pas croire que vous serez de ceux-là qui appellent israel "colonisateur" . je me dois toujours de rappeler et vous le savez mieux que moi, qu'il n'y a jamais existé un peuple soit disant "palestinien". c'est une pure invention des Romains d'alors, qui ont voulu effacer et
faire oublier Israël.
Envoyé par Blaise_001 - le Mardi 7 Novembre 2017 à 12:08
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 33 minutes