English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

"Jérusalem est à vous, sauf, peut-être, des parties qui pourraient ne pas l'être"

"Jérusalem est à vous, sauf, peut-être, des parties qui pourraient ne pas l'être" - © Juif.org

Pas de question, le président Donald Trump a donné plein pouvoir aux revendications juridiques d'Israël sur Jérusalem de manière définitive dans son discours mercredi.

Le pays le plus puissant du monde soutient désormais officiellement ces revendications de Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Quiconque dit que le monde entier conteste l'annexion d'Israël en 1981 n'est plus correct.

Et Trump est même allé plus loin que le suggéraient les rumeurs. Le président américain Donald Trump reconnaît Jérusalem comme la capitale d'Israël et a annoncé la relocalisation de l'ambassade.

A l'origine, on pensait qu'il ferait simplement une déclaration de reconnaissance, mais retarderait indéfiniment le déménagement de l'ambassade des Etats-Unis, créant ainsi une situation étrange.

Pour un pays de reconnaître une capitale et pourtant garder son ambassade ailleurs, sans avoir l'intention de la déplacer, aurait été favorable a Israël, mais aurait également créé une premier position égale hyper floue, selon le professeur de l'université Northwestern, Eugene Kontorovich.

Kontorovich a dit qu'il existe une autre capitale controversée et divisée : Nicosie, la capitale de Chypre. Mais contrairement à Israël, de nombreux pays gardent des ambassades du côté chypriote de Nicosie tandis que le monde ignore le nord de Nicosie occupée par les turcs. Par ailleurs, ces pays maintiennent leurs ambassades en Turquie à Ankara, et le monde ne bat pas un cil.

Avec Israël, les pays jouent un jeu juridique très étrange. Ils ont officiellement des ambassades à Tel Aviv mais sont parfaitement disposés à faire affaire avec le gouvernement israélien à Jérusalem.

Trump est allé plus loin que les rumeurs le prévoyaient. La loi, même une version super floue déséquilibrée, peut être influencée par les faits sur le terrain. Alors que Trump n'a pas fixé de date pour le déménagement de l'ambassade, il a clairement indiqué qu'il y aura un déménagement physique et un grand nouveau bâtiment américain à Jérusalem, et que le processus commencera bientôt, même si cela prend du temps.

Et pourtant, il a également réussi à poursuivre le flou juridique.

Tout cela a été plus une question de perception juridique que de résolution de droits légaux.

Trump n'a rien fait pour résoudre ces droits légaux.

Il a dit que les parties doivent encore résoudre où les lignes spécifiques de la souveraineté israélienne à Jérusalem seront finalement décidées.

En outre, il semble que, hormis quelques pays non influents, la plupart du monde ignorera l'exemple de Trump et s'en tiendra au statu quo de l'ambassade à Tel Aviv. Cela mine a quel point le discours de Trump peut aider les revendications juridiques israéliennes.

Alors qu'il a du point de vue américain éliminé le scenario dans lequel Israël avait besoin d'avoir Jérusalem Ouest reconnue comme sa capitale a la fin des négociations de paix, il a laissé intacte le cœur des droits légaux d'Israël : si Jérusalem sera divisée avec les palestiniens reste toujours sur la table.

Articles connexes
2 commentaires
30000 ans que le Peuple Juif répète l'an prochain n à Jerusalem.......et Jerusalem ne serait pas la capitale du Peuple Juif .....ill sera riche d'd'enseignement les réactions .
Macron n'a pas surpris fils spirituel monstrueux d'uN ANTIS2MITE P2TAINISTE RICOEUR Paul et d'un antisémite fanatique pro arabe BALIBAR Rtienne .....il ne pouvait être qu'un enfant mo,nstueusement antisémite et antisioniste .
Il sera intéressant de voir la réaction des juifs de Cour : BUZIN fille de déportée .....elle devrait démissionner , , Benjamin STORA qui voyage aux frais de la princesse en Algérie juif né en ALGERIE devrait démissionner de ses fonctions de valet de pieds du Roi Macron . Interessante les réactions du Grand Rabbin de France , du CRIF courage ... dressez vous ...refuser de serrer la main et d'inviter un négationniste.
Envoyé par Charles_050 - le Jeudi 7 Décembre 2017 à 07:35
Trump ouvre la voie à un plan de paix qu il présentera en 01/2018
Ces agitations arabes ne sont que fumée destinées aux populations arabes primaires
Mais
Si Abbas renonce à la paix l état palestinien aura un entêtement de 1 ère classe
Envoyé par Jcl - le Jeudi 7 Décembre 2017 à 08:13
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 22 minutes