English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Abbas : "pas de paix jusqu'à ce que nous récupérions Jérusalem"

Abbas : "pas de paix jusqu'à ce que nous récupérions Jérusalem" - © Juif.org

Le dictateur de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s'est levé contre l'annonce du président Donald Trump mercredi dernier dans laquelle il reconnaissait Jérusalem comme capitale d'Israël et a annoncé son intention de déplacer l'ambassade américaine à Jérusalem.

S'exprimant a Istanbul lors d'une réunion d'urgence de l'organisation de la coopération islamique (OCI) mercredi, Abbas a accusé le président Trump de "donner" Jérusalem au "mouvement sioniste" en reconnaissant la ville comme la capitale d'Israël. Le siège du gouvernement d'Israël, y compris la Knesset, la cour suprême et le bureau du premier ministre sont situés à Jérusalem depuis qu'Israël a déclaré la ville comme sa capitale en 1950.

Trump, a affirmé Abbas, a donné la ville comme un "cadeau" au "mouvement sioniste", traitant le geste comme s'il "avait donné une ville américaine".

Abbas a ajouté que l'autorité palestinienne n'accepterait plus la participation des Etats-Unis au processus de négociation.

Le chef de l'AP a également averti qu'il ne pouvait y avoir "de paix ou de stabilité" dans la région tant que Jérusalem ne devienne la capitale d'un état palestinien.

"Jérusalem est et sera toujours la capitale de l'état palestinien… Il n'y aura pas de paix, pas de stabilité sans cela," a déclaré Abbas.

Plus tôt mercredi, le président islamiste turc Recep Tayyip Erdogan a demandé aux pays à majorité musulmane de contrer la reconnaissance par le président Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël en déclarant que la ville est la capitale d'un futur état palestinien.

Le ministre des affaires estrangères d'Erdogan, Mevlut Cavsuoglu, a critiqué "l'étape prise par les Etats-Unis", qui selon lui "donne légitimité à l'occupation".

6 commentaires
Eh bien la paix à la Abbas on s'en tape ! Tire la langue
Si il croit qu'il va nous faire peur !
Comme Erdogan qui croit faire la loi en Israël et ses menaces de fanfaron.
Envoyé par Yvan_001 - le Mercredi 13 Décembre 2017 à 11:53
Abbas a rencontrer son amis anti Juif etdictateur Erdogan, pour nous insulter, Il veut Jerusalem, mais voilà jerusalem n'est pas plus a lui comme a tout les arabes puisque cette Mosqué qu'ils ont construit sur l'emplacement de nos temple. de toute façon depuis 48 il n'ont pas voulu de paix alors qu'ils retourne en Turquie puisque la plupart vienne de ce pays quand les Otoman ont quitté Israel ses turcs sont rester en terre d'Israel , mai svoilà ses Turc ou Palestiniens comme ils dissent Palestiniens. Il se comporte comme des barbares ils prefere le drapeau palestiniens sans pays ils mettent les boeu devant la charue ' ILS nont pas de cultur , d'histoire et ils veulent nous prendre notre culture et l'histoire de tout temps des juifs. Pour Erdogan je croyait qu'il quitterait les relation avec Israel. mais voilà Il st comme abbas qui parle pour dire et menteur. Nous peuple d'Israel nous preferions ne pas avoir de relation avec ce Turc.
Envoyé par Daniel_044 - le Mercredi 13 Décembre 2017 à 14:56
Et voilà ...Trump ..l’Arabie seoufite va en avoir marre des caprices palestiniens et leslaisera tomber seul Macron
Les écoutera ..mais la france est. Ruinée et n’est plus une puissance ..elle este pleine décadence ..
Macron en jeune Coq les pieds dans la merde continue a faire Des CocoRico ...
Envoyé par Jcl - le Mercredi 13 Décembre 2017 à 15:19
mais ce babas criminel de guerre toujours vivant ,,soutenus & dirigée par la ligue arabe,,, veulent jusqu'a leur mort Israel tout compris,,,, que le monde sache, que depuis des années Israel a tout proposé,& ils ont tout refusés,,,((( Jérusalem est un prétexte ))) & laissent ces terroristes inventés, tuer des innoscents, pour leur fond de commerce,,,,,,,assuré ,,,,,
Envoyé par Chabbat - le Mercredi 13 Décembre 2017 à 15:28
Abas erdogan mêmes tyrans qui ne cherchent qu'à conserver le pouvoir en croyant faire peur. Ils ne sont que lâches et avides de garder leur place et l'argent qui va avec.des criminels.rien de plus.
Envoyé par Danièle_008 - le Mercredi 13 Décembre 2017 à 17:48
Le sultan islamique fanatique qui rêve de revoir la Turquie au temps ottoman
peut faire des pieds et des mains et convoquer tous les états arabes, Jérusalem
restera israélienne une et indivisible .Qu'il crève rapidement de son cancer...
J'espère seulement qu'aucun professeur de médecine juif s'occupe de ce malade
antisémite et extrémiste qui a replongé son pays dans l'islam fanatique.
Envoyé par Yvan_001 - le Mercredi 13 Décembre 2017 à 19:09
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 12 minutes