English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Assad empêcherait l'Iran de s'incruster en Syrie

Assad empêcherait l'Iran de s'incruster en Syrie - © Juif.org

Le cabinet de sécurité a discuté dimanches des aspects stratégiques et tactiques des menaces sur la frontière nord d'Israël, ainsi que de l'activité diplomatique nécessaire vis-à-vis de la Russie et des Etats-Unis afin d'empêcher la Syrie de devenir une base pour les forces iraniennes.

Le cabinet, selon un reportage de la dixième chaine israélienne, a été invité à discuter d'un scenario envisageant une tentative iranienne de prendre pied en Syrie.

A l'heure actuelle, l'hypothèse de travail est que le dictateur syrien Bashar Assad n'autorise pas Téhéran à établir une base permanente sur son territoire, y compris un aéroport, un port maritime et des dépôts de missiles.

Assad a probablement également refusé de permettre à la dictature islamique de déployer des batteries de missiles antiaériens iraniens en Syrie et a rejeté une offre à cette fin du chef d'état-major iranien, Mohammad Bagheri.

Bagheri a évoqué cette possibilité lors d'une récente visite à Damas à la lumière de l'opposition de la Russie à une présence iranienne permanente à Tartous, la deuxième plus grande ville portuaire de Syrie.

Entre autres choses, Bagheri a lancé l'idée d'établir une gamme d'industries militaires sur le sol syrien, ainsi qu'une base de renseignements, une base aérienne et une base navale, et de déployer des missiles sol-sol comme ceux qui ont été déployés avec l'aide du Hezbollah au Yémen pour les rebelles Houthis.

Cependant, on peut supposer qu'Assad a rejeté cette décision par crainte que cela ne donne à Israël le prétexte de lancer une campagne militaire en Syrie, compromettant ainsi toutes ses réussites de reprise du contrôle sur son territoire, qui ont été facilitées par Moscou pendant la guerre civile.

L'appareil sécuritaire israélien considère la menace au Liban comme la plus grave à ce jour, mais récemment, le ministre de la défense Avigdor Lieberman a déclaré que la Syrie et le Liban faisaient partie du même front septentrional.

"Dans tout développement qui aura lieu, ce sera une zone, la Syrie et le Liban ensemble, le Hezbollah, le régime d'Assad et tous les collaborateurs du régime d'Assad. En ce qui concerne la région libanaise, nous ne parlons plus uniquement du Hezbollah," a déclaré Lieberman en octobre, décrivant ce qu'il a qualifié de "nouveau Moyen Orient".

S'exprimant lundi dans une interview accordée à Ynet, le ministre de l'énergie, Youval Steinitz, a été interrogé sur la discussion au sein du cabinet et sur la préoccupation qui pèse sur la frontière nord.

"Je ne ferai aucun commentaire sur les discussions dans les réunions du cabinet et ne dirai pas quel était le sujet," a déclaré Steinitz succinctement.

"Il y a beaucoup de sujets discutés au sein du cabinet, mais ce n'est pas un secret que nous sommes concernés. Le premier ministre a exprimé sa préoccupation face aux efforts déployés par l'Iran pour établir une présence militaire en Syrie, et nous prenons les mesures diplomatiques, et aussi des mesures sécuritaires et de renseignement pour empêcher que la Syrie devienne un front militaire pour l'Iran," a-t-il continué. "C'est un processus qui prendra quelques années, et cela arrivera, mais nous sommes déterminés à l'empêcher."

En réponse à la question de savoir comment Israël se prépare pour le "lendemain", Steinitz a déclaré qu'Israël se préparait pour "le jour d'avant".

"Nous ne voulons pas avoir une base navale et aérienne iranienne en Syrie, une base pour les missiles iraniens, pour les divisions des Gardiens de la Révolution iraniens," a-t-il dit, répétant les lignes rouges exprimées à de nombreuses reprises par le premier ministre Benyamin Netanyahou.

"Nous sommes déterminés à empêcher toutes ces choses. Nous ne permettrons pas que la guerre civile brutale en Syrie soit exploitée par l'Iran afin de transformer la Syrie en une base militaire pour l'Iran contre l'état d'Israël."

10 commentaires
Le port de Tartous est devenu une place forte pour les russes et je ne crois pas
que Poutine laissera l'Iran le partager.
Assad est à la botte de la Russie et ne peut plus faire un pas s'en en référer à Poutine.
Je crois que se sont les russes qui ne veulent pas voir l'Iran s'installer à demeure en
Syrie au risque d'avoir des conflits d'intérêt avec ce pays.
De plus, Poutine est très intelligent et le téléphone rouge entre le Kremlin et Jérusalem
est en fonction pour empêcher toute bavure qui risquerait de mettre le feu aux poudres.
Envoyé par Yvan_001 - le Lundi 8 Janvier 2018 à 18:35
Les rebels viennent la semaine dernières de caraméliser une dizaines de Sukhoi 24 dans un aéroport militaire dans la région de Latakié, mais de ça, il ne faut surtout pas en parler !!

De nouvelles armes ont débarquées chez les rebels et les kurdes, ça va faire de très gros dégâts, c'est Momo qui vous le dit !
Envoyé par Moshé_007 - le Lundi 8 Janvier 2018 à 22:37
Yvan, c'est également un élément que j'avais décrit, le plus grand danger pour el assad, c'est le hizbollah et ses proxy iraniens, donc el assad a à nouveau interpellé Poutine afin de le supplier de faire que les iraniens et les pro-iraniens stoppent leur ardeurs envers la Syrie et c'est dans ce sens qu'Israël pourrait probablement se concerter avec el assad sur ces développements, donc ne soyons pas étonnés si une forme d'alliance soit à l'ordre du jour entre l'armée syrienne et Tsahal dans les futurs développements !

El assad ne veut s'attirer des ennuis avec son voisin israélien, son père, son entourage l'on assez mis au courant concernant les dangers de se mettre Tsahal à dos !

Il ne fait ps non-plus négliger que tyran syrien est entourés par du grain et de l'ivraie, certains ambitieux et pas plus loin que de très proches du président ambitionne de se substituer à lui et cela avec le levier iranien !

El assad est très conscient de ce danger le concernant, il serait très facile par les temps qui courent qu'un de ses proches le face assassiner et revendique avoir libérer la Syrie de "ce tyran", et ces menaces proviennent des pro-iraniens, comme dit le proverbe, (occupe-toi de mes amis, mes ennemis je m'en charge) !

Le Mossad était-il derrière certaines exécutions de ces hauts-dirigeants proche du pouvoir syriens ?

Rien n'est moins possible et peut-être en totale contradiction aux apparences que les quelques exécutions extrêmement bien réalisées de ces dernières années
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 9 Janvier 2018 à 06:53
suite,

ayant neutralisés quelques haut-placés et proches d'el assad l'ont été décidées depuis Tel-Aviv !

Attention, ne pas se méprendre, ce n'est pas qu'el assad deviendrait pour autant quelqu'un de fréquentable, mais il serait certainement beaucoup plus que quelques uns de son entourage proche et de sa famille proche !

El assad serait-il l'un des moins pires dans la clique de Damas, on peut se le demander !!

Deuxième point, de ce fait, les généraux syriens, principal soutient d'el assad, savent également qu'ils ne veulent pas servir de sacrifice sur l'autel des pro-iraniens, car les pro-iraniens aimeraient plus que voir Tsahal leur faire la place net !

Israël a fait savoir aux plus hautes instances, (Poutine) que Tsahal n'allait pas s'en prendre à l'armée syrienne, cela tant que cela soit possible, car l'un des frères d'el assad, maher est militaire et plutôt ambigu vis-à-vis de bachar, d'autant que rifaat, le frère d'hafez n'est pas très loin, mais ce sont les sales dossiers de la famille el assad que bachar ne soit surtout pas sous-estimer !

Donc, bachar est soutenu par ses généraux restés fidèles, ils ne veulent surtout pas servir de sacrifice face à Israël, raison, certainement pour laquelle le Mossad est aussi bien renseigné !

Tsahal au cours de ses 120 raids aériens a causé des dégâts phénoménaux aux pro-iraniens et aux iraniens en Syrie et cela continuera pour autant que Tsahal n'intervienne pas militairement en Syrie dans les prochains jours, car pour les
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 9 Janvier 2018 à 07:16
suite,

iraniens et leurs extensions, la situation est plus que tendue, les médias occidentaux ont reçu l'ordre de se taire, mais la progression des conflits en Iran continues et font de nombreuses victimes dans les rangs des pasdarans, cette fois et contrairement à 2009, les opposants agissent totalement différemment et avec une réelle stratégie de conquête du pouvoir, les opposants sont armés et fonctionnent avec des techniques extrêmement dangereuse pour les "gardes de la révolution", de manière ponctuelle et disséminée sur un territoire très vaste. A chacune de leurs interventions, les pasdarans se confrontent à des milices armées et organisées, le fait que 80% des pasdarans soient occupés en dehors du pays risque bien de faire tomber le pouvoir des mollahs !

Cela Israël doit en tenir compte et ne manquera pas de le faire, car d'une part, les milices iraniennes présentes en Syrie ne sont plus autant déterminées que le jour de leur arrivée, ils ont subis des attaques traumatisantes depuis leur engagement alors qu'ils ne faisaient que tuer des civiles, ils ont eu à faire à des situations de guerre, ce qu'ils n'avaient pas prévu, pareil pour les troupes du hizbollah, autant ils cabotaient durant les défilés à Beyrouth qu'ils font dans leurs frocs dès qu'ils sont sur le terrain et dans les rangs, l'état major ne se voit pas devoir confronter Tsahal, comme je l'ai dit, ces troupes ont goûtés aux charmes de Tsahal et ne veulent pas tout comme l'armée syrienne, être sacrifiés
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 9 Janvier 2018 à 07:32
suite,

sur l'autel de quelques hystériques surtout qu'en Iran, ces derniers risquent bien de glisser dans le vide !

Donc, la question est : Serait-il judicieux de faire tomber le chateau de carte maintenant ?

Faut-il attendre encore ?

Nous le verrons peut-être, mais le moment ne serait pas si mal choisit que ça !!!!
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 9 Janvier 2018 à 07:35
L audace des pilotes d avions de chasse dont tels que le palais présidentiel d Assad peux être détruit en 1 nuit assassin et sa famille décimée
Assad le sait et c est ça ligne rouge
Point d iran ce serait prendre le risque que la famille assassin soit décimée
Le Hezbollah installé au Liban comme armée libanaise est la menace la plus importante pour Israël
En l état tsah l de fait le choix du chirurgical mais il peux se faire surprendre par nasralah qui lui peux attaquer le jour d avant ??!!!et occuper des terres israélienne en Galilée
Envoyé par Jcl - le Mardi 9 Janvier 2018 à 08:56
El assad s'est fait avoir par la Russie, la Russie cherchait avant tout à perfectionner ses systèmes radars et ses missiles, c'est la raison pour laquelle la Russie voulait autant traîner ses bottes autour d'Israël !

Ils l'ont fait pendant 60 ans et maintenant ils ont vu qu'ils ont 60 ans de retard en matière de technologies électroniques, les avions de Tsahal entrent en Syrie comme je rentre dans une laiterie et il explose les batteries de missiles S-200 améliorées comme je vide ma poubelle !

Les russes ont déplacés le top de leurs ingénieurs et matériels autour d'Israël, car ça fait 60 ans qu'ils cherchent à comprendre quelles sont les technologies utilisées par Tsahal, 60 ans qu'ils n'y voient que du feu et se font pilonner sans y voir la moindre trace sur leurs radars et leurs antennes.

A cause de cette réalité, un constat est évident, la totalité de l'armement russe est bon pour la poubelle, ils fabriques des missiles très puissants qui n'ont pas de tête !!

Ceci dit, c'est également très intéressant pour les ingénieurs de l'industrie israélienne, en 2017, à trois reprises des missiles ont été tirés dans le ciel alors que Tsahal menait des opérations aériennes, lors de ces trois reprises, Tsahal a caramélisé les batteries russes, en tout 5 batteries S-200 améliorées ont été réduite en cendres !

Humiliation, ou plutôt Poutine fait semblant de l'être, il sait très bien qu'ils n'ont pas investi le millième de ce qu'ils auraient dû le faire, également, tous les cerveaux
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 9 Janvier 2018 à 11:37
suite,

ont fuis la Russie et une bonne partie est venue en Israël.

Les USA sont très friands des informations accumulées par Tsahal et les ingénieurs israéliens, en fait c'est Israël qui espionné les incapacités de l'armement russe plutôt que le contraire, cela fait 50 ans que les russes ne voient absolument rien, à chaque attaque aérienne ou autres venant d'Israël les écrans russes restent inlassablement muets et abscons, de plus pas moins de centaines de techniciens restés plantés en Syrie dans les bases russes ont fuis la Russie et habitent actuellement en Israël, ils viennent en Israël et confirment la misère dans laquelle ils ont gogés les pieds dans la boue avec leurs appareils à ressorts et à vapeur alors que Tsahal jouait avec leurs nerfs imbibés de vodka frauduleuse !

Ces ânes n'arrivent rien à détecter, que ce soit des avions, de drones ou des missiles, ils ont placés des caméras qui scrutent le ciel tellement leurs radars sont aveugles et lorsqu'il y a une opération de Tsahal, après seulement il regardent leurs vidéoscopes "made in China" pour essayer de voir de quelle direction venait le missile !

Ils en sont là les pauvres petit ingénieurs russes obligés de rester en Syrie !!

Il faut savoir également que les membres de daesh essayent de s'en prendre à ces bases russes disséminées sur le territoires syrien, pas moins de 150 de ces ingénieurs ont été massacrés et pris en otages avant d'être exécutés à la mode salafiste, (ils tremblent dans leurs frocs) !
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 9 Janvier 2018 à 11:54
Fidel fait diversion à chaque fois que ça chauffe au niveau des infos, mais je reviens rappelez sur (les derniers commentaires) que l'important se passe en dehors des bringues exprimées sur "Shema Israël" !
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 9 Janvier 2018 à 12:53
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 32 minutes