English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

L'Arabie Saoudite pourrait permettre son survol par des avions venant d'Israël

L'Arabie Saoudite pourrait permettre son survol par des avions venant d'Israël - © Juif.org

Au cours de sa visite officielle en Inde, le premier ministre Benyamin Netanyahou a laissé entendre que l'Arabie Saoudite allait bientôt permettre à des avions à destinations d'Israël de survoler son territoire.

Netanyahou a dit à un groupe d'hommes d'affaires indiens que "l'une des choses que nous essayons de faire est de promouvoir une chose simple – une route efficace et directe entre Israël et l'Inde, le genre de celle que nous avons entre Israël et la Silicon Valley, le genre que nous avons maintenant entre Israël et la Chine."

Comme l'Arabie Saoudite ne reconnaît pas officiellement Israël, tous les avions qui vont et viennent d'Israël n'ont pas le droit de survoler le territoire saoudien, ajoutant des heures à chaque vol en provenance d'Asie et augmentant les frais de carburant.

Les remarques de Netanyahou viennent suite à un récent rapport qui indiquait qu'une nouvelle voie aérienne Tel Aviv-New Delhi serait lancée dans un avenir proche qui inclurait un survol de l'Arabie Saoudite. Netanyahou a soulevé la question avec le premier ministre Modi lundi dans le cade de discussions relatives aux nouveaux accords aériens entre Israël et l'Inde. "L'amélioration des routes aériennes directes encouragera les mouvements d'investisseurs, de touristes, d'étudiants et d'entrepreneurs," a dit Netanyahou.

Israël considère depuis longtemps la possibilité de survoler l'Arabie Saoudite comme un rêve lointain. En 2009, le président américain de l'époque, Barack Obama, a été brutalement repoussé quand il a fait pression sur l'Arabie Saoudite pour permettre aux avions de passagers israéliens de traverser son espace aérien en échange d'un gel de la construction.

En mai, le Wall Street Journal a rapporté que les états du Golfe ont proposé à Israël un accord selon lequel ils autoriseraient les avions israéliens à survoler leur espace aérien et permettront l'établissement de communications téléphoniques directes. En retour, Israël gèlerait toute activité de construction en Judée Samarie et assouplirait les restrictions au commerce avec la bande de Gaza.

Netanyahou a visité l'Inde en compagnie du premier ministre Modi tout au long de la semaine alors que les liens entre l'Inde et Israël se consolident.

Si elle est approuvée, la nouvelle politique autorisant les avions israéliens à entrer dans l'espace aérien saoudien pourrait être considérée comme le résultat des liens croissants entre Jérusalem et Riyad. On dit depuis longtemps qu'Israël entretient des relations secrètes avec l'Arabie Saoudite et l'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies, Danny Danon, a déclaré en décembre qu'Israël entretenait des relations chaleureuses avec de nombreux pays arabes, bien que ces pays refusent officiellement de reconnaître l'existence d'Israël.

"Ils ne votent toujours pas avec nous, mais je peux dire que nous avons une relation avec eux," avait dit Danon à Ynet. "Nous parlons d'une douzaine de pays islamiques, y compris des pays arabes, qui comprennent le potentiel des relations avec Israël. L'état d'Israël n'est pas le problème régional, c'est la solution régionale, donc nous renforçons cette coopération."

Articles connexes
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 12 minutes