English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Le plan de paix de Trump pour le Proche Orient approche de sa publication

Le plan de paix de Trump pour le Proche Orient approche de sa publication - © Juif.org

L'administration Trump a presque achevé un plan de paix israélo-palestinien attendu depuis longtemps, mais a encore du mal à décider comment et quand le déployer, a déclaré un haut responsable de la Maison Blanche, reconnaissant que Washington était "déconnecté" des palestiniens.

L'initiative, dont on attendait la diffusion plus tôt cette année, risque de rester en suspens jusqu'à ce que ses principaux architectes, le beau-fils du président Trump, Jared Kushner, et l'envoyé au Moyen Orient, Jason Greenblatt, finalisent les détails et déterminent le moment de le dévoiler.

Leur décision pourrait dépendre d'une série d'obstacles, notamment le fait que l'un des deux camps du conflit, les palestiniens, dit vouloir boycotter le processus.

Tout en offrant peu de détails sur un plan qui suscite un scepticisme généralisé avant même son dévoilement, le responsable a confirmé qu'il ne contiendrait pas un engagement des Etats-Unis à une solution à deux états, comme l'avaient demandé les palestiniens. Il s'en tiendra à l'affirmation de Trump qu'il acceptera tout ce sur quoi les deux parties tomberaient d'accord.

Le froid entre la Maison Blanche et les palestiniens a affecté l'effort de paix, a reconnu le responsable sous couvert d'anonymat. "La déconnexion avec les palestiniens au sujet de Jérusalem n'est pas un petit problème," a-t-il dit.

La plupart des experts se demandent si Kushner et Greenblatt, qui n'avaient pas d'expérience diplomatique préalable, peuvent conclure un accord.

En repoussant les critiques qui disent que le plan est susceptible d'être biaisé en faveur d'Israël, le responsable a déclaré que les deux parties trouveraient des parties "qu'ils aiment et qu'ils détestent".

Parmi les questions encore non résolues, il y a ce que le plan proposera pour l'avenir de Jérusalem, a dit le responsable, citant l'un des problèmes les plus sensibles depuis que les palestiniens se sont inventés un lien avec la capitale d'Israël.

Il a concédé que les efforts de cette administration pourraient échouer également, en disant : "cela peut ne pas fonctionner pour nous non plus."

Après avoir reconnu Jérusalem comme la capitale d'Israël, Trump a initié le déplacement de l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à la capitale pour la mi-mai.

"Nous sommes en train de le peaufiner", a déclaré le responsable au sujet d'un plan de paix qui pourrait, selon Trump, atteindre "l'accord final". "Nous luttons définitivement sur Jérusalem… Mais nous sommes très proches de l'achever."

Parmi les autres problèmes susceptibles de compliquer les choses figurent les dernières violences à Gaza, la décision le mois prochain de Trump sur l'abandon de l'accord nucléaire iranien et les tensions internationales en Syrie.

Tout en insistant sur le fait que le plan progresse, le responsable a déclaré : "nous allons examiner toutes les circonstances et nous allons décider quand l'annoncer."

L'équipe de Trump a eu des discussions "en coulisses" avec les palestiniens, mais leurs dirigeants ne montrent aucun signe de retour aux négociations, a indiqué le responsable. L'administration n'exclut pas d'aller de l'avant avec la publication de toute façon.

Le plan proposera des solutions détaillées aux principaux conflits : les frontières, l'avenir des implantations juives, le sort des "réfugiés" palestiniens et la sécurité.

Alors que le nouveau conseiller à la sécurité nationale de Trump, John Bolton, est un faucon pro-israélien qui a critiqué les précédents plans de paix américains, le responsable a déclaré que l'équipe qui travaille sur le plan l'avait déjà rencontré et qu'il y serait favorable.

1 commentaire
Je ne crois en la paix des hommes sans le Messi Cf 1 Corinthien 3:19 "car la sagesse de ce monde est une folie devant D.ieu". Non peine perdu.
Envoyé par Blaise_001 - le Jeudi 12 Avril 2018 à 10:37
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 55 minutes