English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Washington et Paris se contredisent sur la Syrie

Washington et Paris se contredisent sur la Syrie - © Juif.org

La Maison Blanche a déclaré lundi que le président Donald Trump souhaitait toujours que les troupes américaines quittent la Syrie dès que possible, après que le président français ait persuadé Trump de rester en Syrie et de lancer des frappes aériennes en guise de punition pour une attaque présumée aux armes chimiques.

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, a dit dans une déclaration : "la mission américaine n'a pas changé, le président a clairement indiqué qu'il voulait que les forces américaines rentrent chez elles aussi vite que possible."

Elle a ajouté que les Etats-Unis veulent toujours "écraser ISIS" et attendent des alliés régionaux qu'ils aident à sécuriser la région.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré dimanche a la télévision française BFM et au site en ligne Mediapart que "il y a deux jours, le président Trump a voulu se retirer de Syrie, nous l'avons convaincu de rester."

Appelant le raid en Syrie "parfaitement exécuté", le président Trump a tweeté "mission accomplie". Le département américain de la défense a fait l'écho des propos du président, affirmant que le programme syrien d'armement chimique avait été retardé d'une décennie.

Le Pentagone a toutefois souligné que Washington n'était pas intéressé par une confrontation avec la Syrie, mais que le but du raid était plutôt de dissuader le régime de Bachar al-Assad de toute utilisation ultérieure d'armes chimiques.

La première ministre britannique Theresa May fera face aux critiques lundi pour avoir ignoré le parlement avant de se joindre aux frappes aériennes du week-end contre la Syrie, certains parlementaires appelant à un vote potentiellement préjudiciable pour sa stratégie future.

May, qui a retrouvé la confiance après avoir obtenu du soutien pour sa position ferme sur la Syrie et la Russie, fera une déclaration au parlement sur sa décision de rejoindre les Etats-Unis et la France samedi en représailles pour une attaque chimique présumée.

Elle répètera l'affirmation dite samedi que la Grande-Bretagne était "confiante dans notre évaluation que le régime syrien était hautement responsable" et qu'elle ne pouvait pas attendre "pour alléger les souffrances humanitaires causées par les attaques chimiques", selon des extraits de son discours.

Mais on lui demandera pourquoi elle a rompu avec les conventions en ne demandant pas l'approbation du parlement, une décision qui selon elle et ses ministres était motivée par la nécessité d'agir rapidement.

Une grande partie des critiques proviendront des législateurs de l'opposition, mais le premier ministre devrait peut-être également travailler dur pour défendre sa rapidité d'action envers les membres de son propre parti conservateurs qui ont demandé que le parlement se réunisse.

Jeremy Corbyn, leader du principal parti d'opposition (travailliste), a remis en question la base juridique de l'implication de la Grande-Bretagne.

"Elle aurait pu rappeler le parlement la semaine dernière… ou elle aurait pu attendre jusqu'à demain, quand le parlement reviendra," a déclaré dimanche Corbyn, un soi-disant militant pour la paix très proche des groupes terroristes du Proche Orient.

"Je pense que ce dont nous avons besoin dans ce pays est quelque chose de plus robuste, comme une loi sur la guerre, pour que le gouvernement soit obligé de rendre des comptes pour ce qu'ils font en notre nom."

La Grande-Bretagne a déclaré qu'il n'y avait pas de plans pour de futures frappes contre la Syrie, mais le ministre des affaires étrangères Boris Johnson a averti Assad que toutes les options seraient envisagées si des armes chimiques étaient utilisées à nouveau contre les syriens.

1 commentaire
Le Macro n est pathetique!
Envoyé par Esther_057 - le Lundi 16 Avril 2018 à 10:26
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 41 minutes