English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

"Trump a trahi Israël"

"Trump a trahi Israël" - © Juif.org

Il y a de la colère parmi les partisans d'Israël aux Etats-Unis après que l'administration se soit inclinée face aux demandes européennes, et a décidé de permettre à l'Iran de continuer à posséder des missiles balistiques de moyenne portée.

Selon un rapport d'Adam Kredo dans le Washington Free Beacon, l'administration Trump est "prête à légitimer le programme iranien de missiles balistiques, accordant à la République Islamique la capacité de produire et de tester une série de missiles capables de frapper Israël."

Le rapport indique que les pays européens ont fait pression sur l'administration Trump pendant des semaines, et les hauts responsables des négociations auraient "reconnu avoir exigé que l'Iran limite seulement l'activité des missiles balistiques à ses missiles à longue porté, laissant intact son massif arsenal de missiles à courte et moyenne portée qui pourraient facilement atteindre Israël et d'autres pays du Moyen Orient."

Le sénateur Ted Cruz a déclaré au site conservateur que les "solutions" européennes proposées "ne feraient que contraindre les iraniens a faire des choses qu'ils n'auraient jamais faites" et que le président Trump devrait rejeter ces promesses vides et retirer l'Amérique de cet accord désastreux."

Le Beacon a ajouté que l'équipe de négociation américaine et sa position n'ont pas changé depuis que l'ancien secrétaire d'état Rex Tillerson et l'ancien conseiller à la sécurité nationale, H.R. McMaster, ont été renvoyés par Trump. "L'équipe de négociation Tillerson-McMaster transporte de l'eau pour les européens," a dit un membre de l'administration. "Ils n'ont rien de réel à montrer après des mois de négociations" a dit la source. "L'idée qu'ils sont même proches de "réparer" le JCPOA est farfelue."

"Honnêtement je ne sais pas comment le président peut vendre Israël comme cela," a déclaré un responsable juif qui "s'entretenait régulièrement avec la Maison Blanche" sur les problèmes iraniens. "Il est déjà assez pénible qu'ils essaient de faire face aux menaces de missiles dans leur seul nord, et maintenant l'Iran obtient le feu vert pour perfectionner des missiles qui constitueront un jour une menace existentielle pour l'existence d'Israël."

Josh Block, un ancien fonctionnaire de l'administration Clinton qui sert de PDG et de président à The Israel Project, a dit à Free Beacon que l'administration Trump laissait Israël ouvert pour une attaque.

"Nous savons que le régime des mollahs a déjà la capacité de frapper des cibles jusqu'à 1.240 miles des frontières iraniennes, une portée suffisante pour frapper l'état d'Israël, nos alliés arabes dans toute la région, chaque installation militaire américaine et soldat américain dans la région, et même des parties de l'Europe," a déclaré Block.

Il a qualifié la nouvelle proposition sur les missiles balistiques iraniens "d'imposture totale des alliés iraniens en Russie, qui soutiennent déjà la guerre violente de Téhéran et d'Assad pour dominer le Moyen Orient" destinée à tromper le président Trump, avec le soutien d'européens cupides qui se soucient plus de gagner de l'argent."

11 commentaires
Est--ce que cela fait partie des "fake news" ou parle-t-il réellement des deux côtés de la bouche?

J'avoue que je suis surpris.
Envoyé par Guillemette - le Mercredi 25 Avril 2018 à 15:14
Surpris. Moi non
Il faut s'attendre un jour ou l'autre a un changement de l'attitude americaine.
C'est un pays qui n'a que des interets. Donc toute action vis a vis d'un tiers est lilmitee dans le temps et est strategique.
Envoyé par Yosef - le Mercredi 25 Avril 2018 à 18:35
si c ' est vrai ....cela n ' aura aucune conséquence pour ISRAËL qui a la capacité de se défendre et d ' attaquer
un iran même aidé des russes !

l ' iran est loin ...même avec ses missiles : l ' iran perdra la face !
Envoyé par Jacques_079 - le Mercredi 25 Avril 2018 à 23:15
Macron!!! La politique arabe de la France.
Envoyé par Claude_107 - le Jeudi 26 Avril 2018 à 07:57
si Trump a " trahi " ISRAËL ...et c ' est à voir s ' il a "trahi" à bon escient ....en homme d ' affaire averti Trump contrôle déjà pas mal de pays ...et s ' il a accepté de " changer d ' opinion " sur l ' iran ...vas savoir ce qu ' il a derrière la tête pour une " aide " renforcée INDIRECTE Ä ISRAËL !

il y a eu des pressions notamment européennes...soit !

pour moi s ' il a reculé , c ' est pour mieux sauter et giffler les coureurs de dotes , qui ne voient que leurs intérêts ....au détriment visible de leur sécurité économique ...parce que les mollahs sont de bons chasseurs , ils savent attirer leurs proies , quelles qu ' elles soienténorms ou infiniment petite :son chalut est très serré , et rien ne peut échapper à ces envahisseurs dont le seul but est de dominer l ' autre !

à se demander comment va réagir l ' union européenne lorsque Trump donnera un grand coup sur la table européenne !

pour le moment russes et l ' union européenne sont les deux mamelles du " MAL " mais se videront très bientôt de tout le venin qu ' il contient sur les mollahs iraniens !

attendons pour voir la fin de leurs jubilations ....et la chûte définitive des mollhs iraniens !

j ' ai confiance en Trump !
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 26 Avril 2018 à 08:33
En changeant d'attitude sur l'Iran , Trump va aussi s'aliéner l'alliance avec les monarchies du Golfe , elles aussi, menacées par l'Iran

Ce monde musulman , immense , peuplé, sera toujours en proie aux divisions et donc aux repositionnements politiques

Il faudra partir de là dans ses analyses et ne pas être trop affirmatif ou trop dogmatique
Envoyé par Joseph_112 - le Jeudi 26 Avril 2018 à 09:30
Cet article me parait bien pessimiste et hasardeux. On saura le 12 Mai la position de Trump, mais il a fort à parier qu'il va déchirer l'accord avec l'Iran. Micron qui a essayé d'infléchir la position de Trump sur la question est revenu bredouille et prépare l'opinion à une décision de sortie. Son argument de renégociation (dont les iraniens ne veulent pas) n'est qu'un faux semblant lui permettant de ne pas perdre totalement la face.
Envoyé par Serge_067 - le Jeudi 26 Avril 2018 à 12:18
Est ce un effet secondaire de la "réception" avec flon flon etc de macron aux usa, à la maison blanche ? Ça se pourrait. En France on a intérêt à penser dans une autre langue car la liberté elle est pour les "nantis". Si t'es pas nanti tu vaux rien ! Heueusement il y a Elohaï, Elohenou Heureusement !!!!
Envoyé par Mireille_004 - le Jeudi 26 Avril 2018 à 12:26
Imposible, depuis quand Bruxelles dit à M. Trump Président de USA, ce que dlit faire ? C'est Bruxelles qui trahi Israël. Toujours a sanctionné, critique, et vote contre. Pour le moment les USA soutien Israël.
Envoyé par Julia - le Jeudi 26 Avril 2018 à 13:49
Trump n ' a pas trahi ISRAËL ....ah que non ! ...

attendons le 12 mai 2018 pour conclure.... après , chacun de nous peut donner son commentaire sur cet artile qui dit n ' importe quoi et qui affirme notamment que Donald Trump a trahi ISRAËL :

je me répète Rigoleoald Trump n ' a pas trahi ISRAËL .... et en voici la preuve :

Donald Trump devrait sortir de l'accord nucléaire iranien, a regretté mercredi à Washington le président français Emmanuel Macron, au lendemain de discussions sur le sujet avec son homologue américain.
"Je n'ai aucune information d'initié" mais "il m'a semblé encore hier qu'il n'avait pas une volonté farouche de le défendre", a expliqué M. Macron à la presse, rappelant que son Donald Trump avait fait de la sortie de cet accord "un engagement de campagne qu'il a pris de longue date".
PUBLICITÉ


inRead invented by Teads

"L'analyse rationnelle de la totalité de ses déclarations ne m'incite pas à penser qu'il fera tout pour maintenir" l'accord signé avec l'Iran pour empêcher la République islamique de se doter de la bombe atomique.




Le président Trump, fervent opposant à l'accord signé en juillet 2015, doit annoncer le 12 mai s'il "déchire" ce texte âprement négocié alors que M. Macron était venu plaider pour un "nouvel accord" plus complet.
Interrogé sur le fait que cette décision serait un échec pour lui, Emmanuel Macron a répondu: "mon action n'est pas de faire revenir M. Trump sur les engagements qu'il prend chaque jour je ne suis ni Sisyphe ni Sacher-Masoch", faisant notamment référence à l'écrivain qui incarnait le masochisme.
Il a toutefois continué à défendre le texte, affirmant qu'il voulait "démontrer que cet accord a du sens".

Le proposition avancée par le président français à son homologue lors de sa visite d'Etat de trois jours est de préserver l'accord d'origine qui deviendrait le premier des "quatre piliers" d'un futur texte. Les autres "piliers" concernent l'après-2025, quand certaines clauses concernant les activités nucléaires vont expirer, mais aussi les missiles balistiques très controversés de Téhéran et son rôle déstabilisateur dans la région.
"Pour moi c'est un progrès, cela évite de tomber dans l'inconnu complet si la décision américaine est une sortie sèche", a fait valoir M. Macron.
Il a confirmé que cette proposition était "une stratégie coordonnée avec nos partenaires européens, et pas une action individuelle".
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 26 Avril 2018 à 15:38
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 11 minutes