English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

L'ayatollah Khamenei refuse la guerre avec les Etats-Unis

L'ayatollah Khamenei refuse la guerre avec les Etats-Unis - © Juif.org

Le chef suprême de l'Iran a déclaré lundi que son pays ne partirait pas en guerre ni n'engagerait de négociations avec les Etats-Unis alors que l'administration Trump rétablit les sanctions levées dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015.

Dans des remarques rapportées par la télévision d'état, Ali Khamenei a déclaré que "parallèlement aux sanctions, les américains ont récemment soulevé deux autres options, la guerre et les pourparlers… La guerre n'aura pas lieu et nous n'entreront pas dans des pourparlers."

Le président Donald Trump a retiré les Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien en mai, et la semaine dernière, les Etats-Unis ont commencé à rétablir les sanctions, aggravant la crise financière en Iran. Trump a suggéré qu'il serait prêt à discuter avec les dirigeants iraniens, mais cela ne serait possible sans la permission de Khamenei, une sorte de dictateur religieux qui a le dernier mot sur toutes les grandes questions politiques.

"Les négociations avec les Etats-Unis nous porteraient préjudice et sont interdites. Le retrait de l'Amérique de l'accord nucléaire est une preuve évidente que l'on ne peut pas se fier aux Etats-Unis," a déclaré Khamenei à la télévision.

"J'interdis de tenir des pourparlers avec l'Amérique… L'Amérique ne reste jamais fidele à ses promesses dans les négociations."

"Plus que les sanctions, la mauvaise gestion économique (par le gouvernement) fait pression sur les iraniens ordinaires… Je ne qualifie pas cela de trahison mais d'énorme erreur de gestion," a-t-il ajouté.

Il a imputé la crise monétaire à l'administration du président Hassan Rouhani, affirmant que "avec une meilleure gestion et une planification plus efficace, nous pouvons résister aux sanctions et les surmonter."

Les sanctions visent le commerce de l'Iran en or et autres métaux précieux, ses achats de dollars américains et son industrie automobile.

Le rial iranien a perdu environ la moitié de sa valeur depuis avril en prévision à la reprise des sanctions américaines, entraîné principalement par la forte demande de dollars parmi les iraniens ordinaires qui tentent de protéger leurs économies.

Les autorités iraniennes ont accusé les "ennemis" pour la chute de la monnaie et de la hausse rapide du prix des pièces d'or, et plus de 60 personnes, dont plusieurs responsables, ont été arrêtés pour des accusations pouvant entrainer la peine de mort.

"Les personnes corrompues (fonctionnaires) devraient être punies fermement" a déclaré Khamenei lundi.

1 commentaire
Disons plutôt qu il fait dans son pantalon bouffant
Il sait que son pays va se retrouver à la l âge de pierre pour 50 ans
Et que ce sera la faute des religieux gravée dans la pierre ..
Les religieux ne seraient pas prêt A gouverner à nouveau un jour
Les jours du Régime des mollah sont compte. le compte à rebours a com
Envoyé par Jcl - le Lundi 13 Août 2018 à 19:01
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 50 minutes