English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Le plan de paix de Trump sera suspendu si des élections ont lieux en Israël

Le plan de paix de Trump sera suspendu si des élections ont lieux en Israël - © Juif.org

Alors qu’Israël est sur le point de se trouver une fois de plus face a des élections anticipées, le plan de paix tant attendu du président Donald Trump, surnommé « l’accord du siècle », pourrait être suspendu jusqu’à ce que les israéliens se rendent aux urnes et forment un nouveau gouvernement.

Un haut responsable israélien a déclaré a Aroutz Sheva que le cadre d’un accord sur le statut final entre Israël et l’autorité palestinienne, en cours d’élaboration par la Maison Blanche, serait probablement mis de côté si le gouvernement israélien se dissolvait et de nouvelles élections étaient organisées.

L’envoyé spécial de la Maison Blanche, Jason Greenblatt, a déclaré lors d’une réunion à huis clos plus tôt ce mois-ci à Londres que « l’accord du siècle » serait publié dans un proche avenir, ce qui semble confirmer les affirmations du président Trump que le plan serait mis sur la table entre novembre et janvier.

Greenblatt et d’autres responsables de la Maison Blanche ont refusé de commenter le plan de paix, qui n’aurait pas encore été finalisé.

Selon un haut responsable israélien, le gouvernement a exhorté le gouvernement Trump à s’abstenir de publier le plan de paix en cas d’élections anticipées.

« Les américains comprennent très bien la situation en Israël et ils savent qu’il ne serait pas correct de publier un plan de paix au milieu d’une saison électorale et pourrait même être interprété comme une ingérence dans les affaires intérieures d’Israël », a déclaré ce responsable.

« Les messages que nous avons reçu de l’autre partie (la Maison Blanche) suggèrent une compréhension claire de la situation et une volonté d’empêcher la publication du plan de paix, si des élections anticipées ont lieu, avant la formation d’un nouveau gouvernement. »

Les élections ne doivent pas se dérouler en Israël avant novembre 2019, mais le récent départ du ministre de la défense Avigdor Liberman a ramené la majorité de Netanyahou qui est au pouvoir de 66 à 61 sièges, le strict minimum requis par la Knesset, forte de 120 membres.

Plusieurs dirigeants de la coalition ont soutenu des élections anticipées, tandis que le parti Bayit Yéhoudi a déclaré qu’il soutiendrait la coalition actuelle, en échange du portefeuille de la défense.

Le bureau du premier ministre Benyamin Netanyahou a réagi dimanche au rapport, affirmant que le premier ministre n’avait aucune information précise quant au moment où la Maison Blanche présenterait son plan de paix.

« Le premier ministre ne sait pas quand le plan américain sera publié », a déclaré le bureau du premier ministre, « et lorsqu’il sera présenté, le premier ministre le considèrera uniquement sur la base des intérêts nationaux, en particulier la sécurité d’Israël. »

1 commentaire
Pas de paix possible avec ceux qui veulent la disparition de l'état Juif et l'assassinat des Juifs, malgré le soutien de l'UE et de tant d'autres ordures.
Envoyé par Claude_107 - le Dimanche 18 Novembre 2018 à 22:32
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 24 minutes