English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

La Pologne demande des excuses à Israël

La Pologne demande des excuses à Israël - © Juif.org

Le gouvernement polonaise a demandé mardi à Israël de s’excuser formellement pour les déclarations de son ministre des affaires étrangères, qu’il a qualifié de « racistes », dans un climat diplomatique de plus en plus sombre entre les deux pays.

Mardi, le vice-ministre polonais des affaires étrangères, Szymon Szynkowski, a déclaré qu’Israël devait « se distancer de la déclaration de son ministre des affaires étrangères et s’en excuser », a rapporté la presse polonaise.

Un assistant du premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a averti que si les excuses ne devaient pas être présentées, les relations entre Israël et la Pologne en pâtiraient. « Parce que nous ne pouvons pas permettre d’être calomniés sur la scène internationale », a déclaré Marek Suski, un député polonais et assistant de Morawiecki.

Le président du sénat polonais, Stanislaw Karczewski, a exhorté les dirigeants israéliens à « s’abstenir de leur déclarations anti-polonaises ».

Dimanche, la Pologne s’est retirée du sommet du groupe Visegrad (V4) prévu à Jérusalem pour protester contre les propos tenus par le ministre des affaires étrangères nouvellement nommé, Israël Katz (Likoud), au sujet d’une dispute diplomatique avec la Pologne concernant la loi de censure sur l’Holocauste.

« Le souvenir de l’Holocauste est une chose pour laquelle nous ne pouvons pas faire de compromis, c’est une chose claire et nous ne pouvons ni oublier ni pardonner. Les polonais ont collaboré avec les nazis, et, comme l’a dit Yitzhak Shamir, dont le père a été assassiné par les polonais, « ils se nourrissent d’antisémitisme avec le lait de leur mère ».

Les commentaires de Katz ont rapidement attiré la condamnation de la Pologne, qui les qualifie de « racistes ».

La Pologne avait précédemment critiqué Netanyahou pour avoir publiquement défié la loi de censure sur l’Holocauste lors de sa visite à Varsovie la semaine dernière, au cours de laquelle il a souligné que certains polonais avaient collaboré avec les nazis au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

« Des polonais ont collaboré avec les nazis », a déclaré Netanyahou à Varsovie. « Vous voyez, je le dis. C’est un fait. Et je ne connais pas une seule personne qui a été poursuivie à cause de cela. »

En vertu d’une loi polonaise adoptée l’année dernière, il est illégal de discuter de la collaboration de la Pologne avec les nazis, les contrevenants pouvant être condamnés à une peine allant jusqu’à trois ans de prison.

La loi a suscité de vives critiques de la part du gouvernement israélien, le département d’état américain exprimant également son opposition au projet de loi. Les partis d’opposition polonais ont également critiqué la loi et proposé de la modifier.

 

13 commentaires
Je lui donne raison et j'ajoute que ce sont les juifs qui ont intérêt à les exprimer !
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 19 Février 2019 à 14:56
il n y a aucune excuse a donner a la pologne le ministre israelien n a dit que la verite et la verite n est pas bonne a dire
Envoyé par Denis_014 - le Mardi 19 Février 2019 à 15:00
Comment est-t- on arrivé à prétendre que la Pologne interdit de dire que de nombreux polonais étaient antisémites et ont colla boré avec les nazis ? Ce qui est refusé par le gvnt polonais et qui aurait duû l'être en France ; c'est d'assimiler la pologne à l'Allemagne nazie et le peuple polonais au peuple allemand qui a porté Hitler au pouvoir. C'est faux car la Pologne comme la France ont été écrasées militairement ! Ces pays et ces peuples ont cessé dêtre souverains tant qu'ils étaient sous la botte nazie. Cette manière de juger du passé fait juste abstraction des circonstances, du contexte dans lesquels les gens agissent. Le peuple allemand a, lui, mis Hitler au pouvoir, sans raison d' ignorer ce qu'il allait commettre. Même s'il convenait au capitalisme pour lutter contre le communisme et Staline !
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 19 Février 2019 à 15:20
Les turcs on fait la même chose on voit le résultat
Envoyé par Johanan_002 - le Mardi 19 Février 2019 à 15:26
Ĺe groupe de visegrad, ayant tiré les leçons de l'immigration en Europe de l'ouest; refuse la repentance mémorielle pour 2 raisons:
1) la shoah a été perpétrée par le régime nazi et non un peuple polonais souverain.
2) c'est par la repentance que l'union européenne impose des frontières ouvertes aux migrations. Il n' y a donc pas de temps à perdre pour armer le peuple contre son élimination par remplacement, dénaturation, substitution plannifié par les instances européennes. Israël est un acteur majeur dans ce processus puisqu' il contribue au récit à la base de cette immigration.
Alors que le gvnt israélien cesse de faire sa victime et assume ses paroles prononcées. Il ne s'agit pas seulement de vérité historique mais de type de récit:
Ou bien on fait honte à l"électeur de voter pour la fermeture de ses frontières ou bien on le légitime.
Les juifs pourront vivre dans les pays qui auront refusé l'islamisation !
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 19 Février 2019 à 15:55
L'histoire est un enjeu majeur pour la politique à mener aujourd'hui !
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 19 Février 2019 à 15:57
Macron ruine l'avenir des juifs en France ! Le gouvernement polonais le maintient possible en Pologne.
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 19 Février 2019 à 16:01
Macron ruine l'avenir des juifs en France ! Le gouvernement polonais le maintient possible en Pologne.
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 19 Février 2019 à 16:03
Si le gouvernement polonais était proche du nazisme; il considèrerait les justes polonais comme des traitres à la nation polonaise au lieu de les considérer comme une fierté pour l'histoire du peuple polonais. L'occupation nazie a libéré l'antisémitisme présent en Pologne mais si la Pologne était aussi essentiellement antisémite que le prétend le gvnt israélien de temps en temps; peut-il nous expliquer pourquoi les juifs y vivaient en si grand nombre et pourquoi ne l'ont-ils pas quittée comme en Allemagne entre 33
Envoyé par Laurent_064 - le Jeudi 21 Février 2019 à 12:08
Comme les juifs ont quitté l'Allemagne entre 33 et 40 ?
L'étude de l'histoire montre l'existence d'un antisémitisme en Pologne qui n'a rien à voir avec l'antisémitisme nazi...même s'il s'est combiné avec l'antisémitisme nazi après la défaite militaire.
Si l'antisémitisme polonais pouvait être comparé à l'antisémitisme nazi, les juifs auraient fui la Pologne,comme ils onnt fui l'Allemagne ! La Pologne n'empêchait pas les juifs d'émigrer.
L'horreur que les juifs ont vécu en Pologne est le fait du nazisme....comme en France.sauf que le régime de collaboration en France, a permis au gouvernement de conserver une zonnne libre et de trainer des pieds pour donner les juifs français. L'administration allemande de la Pologne occupée n'a pas laissè à la Pologne une telle marge de manoeuvre ...même si, dans les 2 cas, le pays n'est plus souverain.
Envoyé par Laurent_064 - le Jeudi 21 Février 2019 à 12:26
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 56 minutes