English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

« Nous ne cherchons pas un changement de régime au sein de l’AP »

« Nous ne cherchons pas un changement de régime au sein de l’AP » - © Juif.org

L’envoyé spécial américain pour les négociations de paix au Moyen Orient, Jason Greenblatt, a déclaré lundi que le gouvernement américain ne cherchait pas à « changer de régime » au sein de l’autorité palestinienne.

« Notre plan actuel concerne le président Abbas. Nous ne cherchons aucun type de changement de régime », a déclaré Greenblatt au sommet annuel de CUFI, une organisation chrétienne pro-Israël, à Washington DC.

Greenblatt a déclaré qu’il y avait un gouvernement palestinien en Judée Samarie, contrôlé par l’autorité palestinienne, et à Gaza, contrôlé par le groupe terroriste Hamas.

« Nous devons traiter avec tout le monde pour que cela fonctionne », a-t-il ajouté. « Nous ne pouvons pas instaurer une paix globale sans nous assurer de traiter avec les représentants de l’ensemble du peuple palestinien. »

Greenblatt n’a pas précisé de date pour la publication de la composante politique du plan de paix de l’administration Trump pour le Moyen Orient.

L’administration américaine a publié la composante économique du plan de paix il y a deux semaines lors d’un atelier économique à Bahreïn, que l’autorité palestinienne a choisi de boycotter.

Greenblatt a également critiqué l’autorité palestinienne pour avoir boycotté le sommet économique.

Dans le même temps, il a ajouté que le différend entre israéliens et palestiniens est un « petit conflit dans la région », l’Iran étant la « menace réelle » pour la paix au Moyen Orient.

« Ce n’est pas le conflit israélo-palestinien. Je sais que les gens aiment dire que c’est le conflit central de la région. C’est un petit conflit dans la région », a-t-il déclaré. « Le vrai problème, c’est l’Iran, et chaque dirigeant là-bas crois que, sous le président Trump, nous avons une chance de résoudre potentiellement le problème de l’Iran. »

Enfin, Greenblatt a critiqué l’autorité palestinienne pour avoir elle-même critiqué Greenblatt qui a assisté au dévoilement festif à la Cité de David, à Jérusalem, d’un tronçon de l’ancienne route servant d’artère principale entre la piscine de Shiloah, où les pèlerins se purifiaient rituellement, et le Second Temple.

« Nous avons été accusés de judaïser la ville. Nous ne tolèrerons pas ce genre de langage, » a déclaré Greenblatt. « Je sais que cela a été toléré avant. Mais sous le président Trump, c’est fini… Quelles que soient les critiques qui nous ont été adressées, nous les repousserons encore et encore. Vous ne pouvez pas construire la paix sans un fondement de vérité. Et quand quelqu’un suggère que ce tunnel n’est pas la vérité, il faut les corriger. »

 

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 7 minutes