English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

La Bolivie renoue ses relations diplomatiques avec Israël

La Bolivie renoue ses relations diplomatiques avec Israël - © Juif.org

La ministre bolivienne des affaires étrangères, Karen Longaric, a annoncé jeudi le renouvellement de ses relations diplomatiques avec Israël pour la première fois en dix ans.

Le ministère des affaires étrangères a récemment eu des entretiens intensifs avec la Bolivie afin de rétablir les liens entre les deux pays, qui ont été officiellement rompus le 14 janvier 2009 à la suite de l’opération Plomb Durci, campagne militaire menée par Israël en 2008 contre les groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza.

Les relations renouées ont été rendues possibles après que le président bolivien Evo Morales, hostile à Israël, ait quitté ses fonctions plus tôt ce mois-ci et qui sont gouvernement ait été remplacé par un gouvernement intérimaire pro-américain.

Le ministre brésilien des affaires étrangères, Ernesto Aroujo, et le président brésilien Jair Bolsonaro, auraient également participé aux pourparlers avec le nouveau gouvernement bolivien.

Le ministre des affaires étrangères, Israël Katz, s’est félicité de la reprise des relations entre l’état juif et le pays d’Amérique du Sud.

« Cela renforcera les relations extérieures d’Israël et sa position dans le monde entier », a déclaré Katz. « Le ministère des affaires étrangères collabore depuis longtemps avec l’administration bolivienne pour promouvoir le renouvellement des relations et également avec l’aide du président et du ministre des affaires étrangères brésiliens, avec lesquels j’ai récemment discuté de la question a l’assemblée général des Nations Unies à New York. »

« Le départ du président Morales, qui était hostile à Israël, et son remplacement par un gouvernement favorable à Israël ont permis au processus de se concrétiser. »

Morales a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec Israël dans un discours qu’il a prononcé en 2009 devant des diplomates au palais présidentiel de La Paz, capitale de facto de la Bolivie.

Le président bolivien a affirmé que l’opération Plomb Durci menée par Israël à Gaza constituait « une menace sérieuse pour la paix dans le monde » et a déclaré que le premier ministre de l’époque, Ehoud Olmert, devait être poursuivi au pénal pour sa participation a la mort de centaines de civils palestiniens.

Il a également déclaré que le président israélien de l’époque, Shimon Peres, devrait être déchu de son prix Nobel pour ne pas avoir mis fin à l’opération.

Malgré le manque de relations diplomatiques entre Israël et la Bolivie, des milliers de routards israéliens ont continué de se rendre et de parcourir le pays d’Amérique latine avec la pleine coopération des autorités locales.

 

 

 

2 commentaires
Qui te bénira sera béni, qui te maudira sera maudit; l'ex-président bolivien Morales écumait de la haine envers Israel C'est bien fait pour lui.
Envoyé par Blaise_001 - le Vendredi 29 Novembre 2019 à 19:21
Il n'a pas l'air con le pseudo révolutionnaire avec son poing levé.
ROSA
Envoyé par Rosa_004 - le Samedi 30 Novembre 2019 à 10:48
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 6 minutes