English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Israël : « nous n’avons pas encore de cartes pour le plan de souveraineté »

Israël : « nous n’avons pas encore de cartes pour le plan de souveraineté » - © Juif.org

Le ministre israélien des affaires étrangères, Gabi Ashkenazi (Bleu et Blanc) a rencontré son homologue allemand, Heiko Maas, à Jérusalem mercredi après-midi, lors de la première visite en Israël d’un haut responsable européen depuis la pandémie de coronavirus.

Lors de la réunion, Ashkenazi a présenté le plan de paix de l’administration Trump comme une « étape importante » pour le Moyen Orient.

« Il s’agit d’une étape importante pour la région, et elle représente une opportunité importante », a déclaré Ashkenazi, ajoutant qu’Israël poursuivrait le plan en coordination avec d’autres puissances du Moyen Orient.

« Le plan sera poursuivi de manière responsable, en plein coordination avec les Etats-Unis, tout en maintenant les accords de paix et les intérêts stratégiques d’Israël. Nous avons l’intention de le faire dans le cadre d’un dialogue avec nos voisins. Israël veut la paix et la sécurité. »

Interrogé sur les détails du prochain plan de souveraineté, que le premier ministre Benyamin Netanyahou devrait déployer en juillet, en le reliant au plan de paix de Trump, Gabi Ashkenazi a déclaré qu’aucune carte n’avait encore été établie, ajoutant qu’Israël était en pourparlers avec les Etats-Unis pour parvenir à un accord concernant l’offre de souveraineté. »

« Il n’y a pas de cartes », a expliqué Ashkenazi. « Il y a du travail technique sur le terrain qui doit être fait. Mais cela n’arrivera qu’après un accord avec les américains. »

Maas a déclaré que lors de ses entretiens avec Ashkenazi, il avait souligné les « préoccupations sérieuses et honnêtes » de son gouvernement concernant le plan de souveraineté, mais a déclaré qu’il n’y aurait pas de « prix », soulignant plutôt que le but de son voyage était d’apprendre précisément ce qu’Israël avait l’intention de faire. »

« Je suis venu ici pour comprendre quels sont les plans de ce nouveau gouvernement », a déclaré le ministre allemand.

 

 

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 18 minutes