English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Les dons arabes aux palestiniens ont chuté de 85% en 2020

Les dons arabes aux palestiniens ont chuté de 85% en 2020 - © Juif.org

Les responsables palestiniens ont le sentiment que les récents accords de normalisation entre les Etats du Golfe et Israël ont conduit à une baisse soudaine des dons des états arabes à l’autorité palestinienne.

Selon The New Arab et les données du service du ministère palestinien des finances, Ramallah n’a reçu aucune aide des pays arabes depuis mars, en plus d’une diminution de 50% de l’aide étrangère.

Les « revenus » totaux de Ramallah ont chuté d’environ 70% cette année.

Le financement du gouvernement palestinien a chuté de moitié en ce qui concerne l’aide étrangère au cours des sept premiers mois de l’année, passant de 500 millions de dollars en 2019 à 255 millions de dollars en 2020, diminuant l’aide arabe au cours de la même période de 85% - de 267 millions de dollars en 2019 à 38 millions de dollars en 2020.

Le ministre palestinien des affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, a examiné les raisons de la baisse soudaine du soutien lors d’une conférence de presse, affirmant que « la plupart des pays arabes n’ont pas respecté les décisions des sommets arabes de fournir un filet de sécurité financière de 100 millions de dollars à la Palestine face aux sanctions américaines et israéliennes. »

Cette situation financière s’est produite au milieu de la pandémie de coronavirus, mais aussi pendant une période d’accords de normalisation, fortement opposés par Ramallah.

Le président américain Donald Trump a déclaré à Benyamin Netanyahou qu’il avait « demandé aux riches pays arabes de na pas payer les palestiniens », selon Al-Araby Al-Jadeed.

« Nous ne savons pas si cela est le résultat des répercussions financières de la pandémie de coronavirus, ou a la demande des Etats-Unis, comme l’a dit le président Trump », a ajouté Al-Maliki.

« Mais le résultat est le même. Malheureusement, ces décisions (du filet de sécurité du sommet arabe) n’ont pas été prises ni mises en œuvre. »

La crise financière et la baisse de l’aide arabe et étrangère ont contraint l’autorité palestinienne à augmenter ses emprunts intérieurs et a rechercher de nouvelles sources de revenus.

En juin dernier, les parlementaires européens ont appelé à une enquête approfondie sur la manière dont l’argent des contribuables européens se retrouve entre les mains de terroristes palestiniens, insistant sur le fait que toute lacune de la loi par laquelle l’argent passe doit être comblée.

Des centaines de millions d’euros sont donnés chaque année par l’UE a l’AP. Environ 50 millions d’euros chaque trimestre sont reversés par l’autorité palestinienne à l’OLP, qui à son tour finance des organisations telles que les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, qui a mené des attentats suicides en Israël.

2 commentaires
Les Schnorers vont devoir revoir à la baisse. Adieu veaux, vaches, cochons (ah non pas cochons), couvées...
ROSA
Envoyé par Rosa_004 - le Jeudi 24 Septembre 2020 à 12:43
Enfin
70’sns après il va falloir retrousser ses manches et se mettre au travail!!!!
La mendicité sous menace de terrorisme
C est finit
Envoyé par Jcl - le Jeudi 24 Septembre 2020 à 13:30
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 2 minutes