English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Une délégation israélienne à Bahreïn pour signer une « déclaration de paix »

Une délégation israélienne à Bahreïn pour signer une « déclaration de paix » - © Juif.org

Des responsables israéliens se sont envolés pour Bahreïn pour une série de réunions et la signature de déclarations, dont une établissant des relations diplomatiques complètes et la paix entre les deux pays dimanche.

Le vol, avec le numéro 973, comme l’indicatif téléphonique de Bahreïn, est le premier vol El Al à destination de Manama.

Le ministre bahreïni des affaires étrangères, Adullatif bin Rashid Al Zayani, qui a signé une déclaration de paix à Washington le mois dernier, et le sous-secrétaire aux affaires internationales Abdulla bin Ahmed bin Abdulla Al-Khalifa, devraient accueillir les responsables israéliens et américains à Manama.

Le conseiller à la sécurité nationale, Meir Shabbat, conduit la délégation israélienne et est rejoint par le directeur général par intérim du cabinet du premier ministre, Ronen Peretz, et le directeur général du ministère des affaires étrangères, Alon Ushpiz, ainsi que de hauts responsables des ministères du tourisme et des communications.

Ben-Shabbat a déclaré sur le tarmac de l’aéroport Ben Gourion que la délégation se rendait à Manama pour « traduire les déclarations de la Maison Blanche en quelque chose de pratique. »

Le conseiller à la sécurité nationale a également récité des parties de la prière juive pour les voyageurs, disant « que D.ieu nous guide en toute sécurité et nous amène à destination souhaitée, pour une bonne vie et la paix. »

Le secrétaire américain au trésor, Steven Mnuchin, le représentant spécial pour les négociations internationales Avi Berkowitz et l’ambassadeur américain en Israël David Friedman sont également sur le vol pour faciliter les pourparlers entre Israël et Bahreïn.

Friedman a déclaré : « nous donnons vie à la Bible avec la paix entre les fils d’Abraham. »

Les Etats-Unis ont négocié la normalisation entre les pays dans le cadre des accords d’Abraham, qui ont été lancés entre la paix entre Israël et les Emirats Arabes Unis, annoncés en aout. Bahreïn et Israël ont annoncé des relations diplomatiques le 11 septembre.

La délégation israélienne devrait passer environ sept heures à Manama pour des réunions bilatérales, à l’issue desquelles ils signeront plusieurs mémorandums d’accord, dont une déclaration de paix, qui, tout comme le document signé le 15 septembre à Washington, n’est pas un traité de paix. La déclaration implique l’établissement de relations diplomatiques complètes, y compris l’ouverture d’ambassades.

Les parties devraient signer sept ou huit mémorandums d’accord au cours de la visite, notamment dans les domaines des communications, de la santé, de l’agriculture, du tourisme et d’autres domaines. Un responsable du ministère des affaires étrangères a déclaré qu’il s’attendait à ce que les israéliens puissent obtenir des visas pour se rendre à Bahreïn et vice-versa d’ici la fin de l’année.

Après la cérémonie de signature, la délégation israélienne prévoit de retourner en Israël, tandis que la délégation américaine s’envolera pour Abu Dhabi pour « le tout premier sommet d’affaires des Accords d’Abraham », puis retournera à Tel Aviv.

Mardi, la première délégation officielle des Emirats Arabes Unis devrait arriver en Israël.

A la lumière de précautions contre le coronavirus, les responsables des EAU devraient rester à l’aéroport plusieurs heures avant de rentrer à Abu Dhabi.

 

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 46 minutes