English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Blinken proche d’approuver la reconnaissance par Trump du Golan israélien

Blinken proche d’approuver la reconnaissance par Trump du Golan israélien - © Juif.org

Le secrétaire d’état américain Antony Blinken était proche lundi d’approuver la reconnaissance par l’administration Trump des hauteurs du Golan comme faisant partie d’Israël, notant plutôt que le territoire était important pour la sécurité d’Israël.

L’ancien président Donald Trump a officiellement accordé la reconnaissance américaine du Golan en tant que territoire israélien en 2019 – un changement radical par rapport à des décennies de politique américaine. Israël a capturé le Golan de la Syrie lors de la Guerre des Six Jours de 1967 et l’a annexé en 1981 dans un geste qui n’est pas reconnu internationalement.

« En pratique, le contrôle du Golan dans cette situation, je pense, reste d’une importance réelle pour la sécurité d’Israël », a déclaré Blinken à CNN.

« Les questions juridiques sont autre chose et avec le temps, si la situation devait changer en Syrie, c’est quelque chose que nous examinerons, mais nous n’en sommes pas là. »

Il a ajouté que le gouvernement du président syrien Bashar al-Assad ainsi que la présence de groupes de miliciens soutenus par l’Iran constituaient une « menace importante pour la sécurité d’Israël ».

Les conseillers de Biden avaient précédemment déclaré qu’il ne retirerait pas la reconnaissance américaine de la souveraineté israélienne sur le Golan.

Blinken a également réitéré l’engagement de l’administration Biden de garder l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, après que l’administration Trump a reconnu la ville comme la capitale d’Israël, renversant la politique précédente des présidents américains.

Trump était globalement en phase avec le politique au Moyen Orient de son allié le plus proche dans la région, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Biden et son équipe ont déclaré qu’ils rétabliraient les liens coupés par Trump avec les palestiniens, reprendraient l’aide et rejetteraient les actions unilatérales, telles que la construction juive en Judée Samarie.

Le fait que Biden ne se soit toujours pas entretenu avec Netanyahou a soulevé des sourcils en Israël et parmi les experts du Moyen Orient. Trump et même Obama lui ont tous deux parlé quelques jours après leur entrée en fonction.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi Biden ne s’était pas entretenu avec Netanyahou, Blinken a déclaré : « je suis certain qu’ils auront l’occasion de parler dans un proche avenir. »

 

 

1 commentaire
Le Golan
C est un incontournable pour la
défense du territoire israélien
Blinken ne tardera pas à se rendre compte de l intérêt de la Judee salarié pour Israël
Les traces définitifs de frontières israéliennes doivent tenir compte de mettre kes populations à l abris
d attaques et d incursions
Envoyé par Jcl - le Mardi 9 Février 2021 à 07:52
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 53 minutes