English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

La Russie propose un accord nucléaire intérimaire à l'Iran avec le consentement des États-Unis

La Russie propose un accord nucléaire intérimaire à l'Iran avec le consentement des États-Unis - © Juif.org

La Russie a proposé à l'Iran un accord intérimaire sur le nucléaire alors que les puissances mondiales s'efforcent de relancer l'accord de 2015 avec la République islamique, a rapporté samedi NBC News.

Citant des responsables américains, le rapport indique que les Américains sont au courant de la proposition, qui comprend un allégement limité des sanctions en échange de la réimposition de certaines restrictions sur le programme nucléaire de Téhéran.

L'administration Trump a retiré les États-Unis du Join Comprehensive Plan of Action en 2018, et les pourparlers à Vienne qui visent à relancer l'accord semblent bloqués.

Le rapport indique que l'accord intérimaire constituerait une première étape pour le retour de l'Iran au JCPOA et non comme un accord séparé.

Bien que des sources affirment que les États-Unis ont donné leur consentement à la proposition, un haut responsable de l'administration du président Joe Biden a déclaré qu’« un arrangement provisoire ne fait pas l'objet de discussions sérieuses ».

« Bien que nous ne puissions pas parler des discussions qui auraient pu avoir lieu entre la Russie et l'Iran, à ce stade, nous sommes certains qu'aucun accord intérimaire de ce type n'est sérieusement discuté », a déclaré le responsable.

En outre, ceux qui connaissent les détails de l'affaire ont déclaré que Téhéran avait jusqu'à présent refusé de discuter d'un accord intérimaire et rejeté la proposition de la Russie.

Le reportage de NBC est intervenu trois jours seulement après que le président russe Vladimir Poutine a accueilli le président iranien Ebrahim Raisi à Moscou dans le cadre d'une visite d'État officielle.

La Russie et l'Iran ont uni leurs forces pour soutenir le président syrien Bashar Assad, aidant son gouvernement à récupérer la majeure partie du territoire du pays après une guerre civile dévastatrice.

Moscou a réalisé un délicat exercice d'équilibre, maintenant des contacts avec l'Iran tout en établissant des relations chaleureuses avec Israël, qui considère la présence iranienne en Syrie comme une ligne rouge. En 2018, la Russie a conclu un accord avec l'Iran pour éloigner ses combattants des hauteurs du Golan afin de répondre aux préoccupations israéliennes concernant l'enracinement iranien en Syrie.

La Russie a également participé activement aux pourparlers internationaux visant à sauver l'accord nucléaire. La Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, la Russie et la Chine font toujours partie de l'accord.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 23 minutes