English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Les États-Unis négocient secrètement un accord entre l'Arabie saoudite, Israël et l'Égypte

Les États-Unis négocient secrètement un accord entre l'Arabie saoudite, Israël et l'Égypte - © Juif.org

L'administration américaine négocie secrètement un accord entre l'Arabie Saoudite, Israël et l'Égypte qui pourrait conduire à une normalisation des relations entre le royaume saoudien et l'état juif, a rapporté lundi le média Axios.

Citant cinq sources américaines et israéliennes, le rapport indique que les États-Unis ont joué un rôle de premier plan dans la résolution du problème du transfert de deux îles stratégiques de la mer Rouge, Tiran et Sanafir, de l'Égypte à l'Arabie saoudite.

En 1950, l'Arabie saoudite a cédé le contrôle des îles à l'Égypte, mais elles ont été démilitarisées dans le cadre du traité de paix israélo-égyptien de 1979, a rapporté le quotidien. Aujourd'hui, les deux îles de la mer Rouge contrôlent le détroit de Tiran - un passage maritime stratégique vers les ports d'Aqaba en Jordanie et d'Eilat en Israël.

Les négociations entre les différentes parties se poursuivent et aucun accord n'a encore été signé. L'une des questions clés est la question d'une force multinationale d'observateurs, ont déclaré les sources à Axios.

L'Arabie Saoudite a accepté de garder les îles démilitarisées et de maintenir la pleine liberté de navigation pour tous les navires, cependant, elle voulait mettre fin à la présence d'observateurs multinationaux. De plus, les responsables israéliens ont accepté de mettre fin à la présence des observateurs mais ont exigé des dispositions de sécurité similaires à celles observées aujourd'hui.

La Maison Blanche souhaite parvenir à un accord avant la visite du président américain Joe Biden au Moyen-Orient, y compris en Israël, fin juin.

Si les différentes parties finalisent l'accord, cela pourrait être le fondement de relations plus chaleureuses entre Israël et l'Arabie saoudite, qui n'ont actuellement aucun lien diplomatique officiel, bien que le royaume ait soutenu les accords d'Abraham négociés par les États-Unis en 2020.

Cependant, l'État du Golfe avait déclaré à l'époque qu'il ne normaliserait pas ses relations avec Israël tant que le processus de paix avec les Palestiniens n'aurait pas repris.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 51 minutes