English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

L'histoire des relations secrètes d'Israël avec l'Arabie saoudite

L'histoire des relations secrètes d'Israël avec l'Arabie saoudite - © Juif.org

Un certain nombre de hauts responsables de la sécurité et de la politique israéliennes se sont rendus en Arabie saoudite ces dernières années, a rapporté Israël Hayom dimanche matin.

Les visites de responsables israéliens à Riyad durent depuis plus d'une décennie, mais ont toujours été effectuées en secret, à l'exception de la visite de l'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu dans la ville de Neom en novembre 2020 où il a rencontré le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

La réunion de Netanyahu a également été suivie par le secrétaire d'État américain de l'époque, Mike Pompeo. Netanyahu s'est rendu en Arabie saoudite dans un avion privé appartenant à l'homme d'affaires israélien Ehud 'Udi' Angel. La majorité des visites de responsables israéliens en Arabie saoudite ont été effectuées à l'aide d'avions privés.

La réunion a été organisée du côté israélien par le chef du Mossad Yossi Cohen. Les anciens chefs du Mossad, Meir Dagan et Tamir Pardo, se sont également rendus en Arabie saoudite pendant leur mandat. Il y a également eu des réunions de niveau inférieur entre des responsables du Mossad et des responsables saoudiens, en particulier des responsables de la division 'Tevel du Mossad, la division responsable des relations avec les nations étrangères, et surtout avec les pays avec lesquels les relations sont menées en secret, comme l'Arabie saoudite.

De hauts responsables de Tsahal et de l'establishment de la défense se sont également rendus en Arabie saoudite au cours de la dernière décennie. Le premier et le plus important d'entre eux était Benny Gantz, qui s'est rendu en Arabie saoudite pendant son mandat de chef d'état-major de Tsahal. D'autres responsables de Tsahal, des responsables du ministère de la Défense et des chefs du Conseil de sécurité nationale se sont également rendus à Riyad. Des représentants du Conseil national de sécurité ont également rencontré des hauts responsables saoudiens dans d'autres pays, principalement dans le Golfe et en Europe.

Ces réunions visent à renforcer la coordination sécuritaire entre les pays, qui font face à un certain nombre de menaces communes, dont la plus importante est l'Iran. L'Arabie saoudite est fréquemment attaquée par des mandataires iraniens - comme les Houthis au Yémen, par des attaques de missiles ou de drones. L'Iran était également directement responsable de l'attaque par drone contre les installations de traitement du pétrole de la société saoudienne Aramco en septembre 2019.

Au cours des années 2010, Israël a aidé l'Arabie saoudite à se préparer et à faire face à la menace posée par la nouvelle organisation terroriste ISIS, qui menaçait la stabilité des régimes sunnites dans tout le Moyen-Orient. L'Arabie saoudite était le seul pays du Golfe à n'avoir aucune forme de relations avec Israël à l'époque, car Israël entretenait des relations secrètes avec les Émirats Arabes Unis et Bahreïn bien avant la signature des accords d'Abraham en 2020, ainsi que de nombreux autres pays qui n'ont pas choisi d'adhérer aux accords.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 8 minutes