English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Macron dit à Lapid de reprendre les pourparlers avec l'AP

Macron dit à Lapid de reprendre les pourparlers avec l'AP - © Juif.org

Le Premier ministre Yair Lapid a rencontré mardi à l'Elysée le président français Emmanuel Macron et lui présentera des cartes et des documents prouvant que l'organisation terroriste Hezbollah sabote les activités de la force de l'ONU stationnée au Sud-Liban.

Dans une déclaration conjointe des deux, le président français a déclaré à Lapid : "Votre visite intervient à un moment crucial pour le Moyen-Orient. Je voudrais mentionner le soutien indéfectible de mon pays à la sécurité d'Israël. Vous pouvez compter sur ma détermination dans la lutte contre le terrorisme qui a frappé Israël ces derniers mois."

Sur la question nucléaire iranienne, Makron a déclaré que l'accord nucléaire de 2015 "doit être protégé à la lumière des intérêts de sécurité d'Israël, qui seront inclus dans les négociations".

Le président français a également évoqué les négociations de paix avec l'Autorité palestinienne et a déclaré à Lapid : "Il n'y a pas de meilleur moment que celui-ci pour reprendre les pourparlers avec les Palestiniens - je sais que vous pouvez être la personne qui fera avancer la question".

Le Premier ministre Lapid a déclaré à son hôte : "C'est un réel plaisir pour moi que ma première visite officielle en tant que Premier ministre d'Israël soit dans un pays qui est un ami proche — et avec un président qui est un ami proche. Je vous remercie pour l’accueil chaleureux, pour votre soutien et votre amitié au fil des années. Et je vous remercie pour votre fermeté contre l'antisémitisme en France et dans le monde."

"La France a appris au monde que la liberté et l'égalité ne peuvent exister sans la fraternité."

"Notre amitié est basée sur des valeurs et sur la compréhension que les valeurs valent la peine d'être défendues. L'année dernière, avec la guerre en Ukraine et le terrorisme iranien, on nous rappelle que non seulement la démocratie nous protège, mais que nous devons également protéger la démocratie. Parfois, il n'y a pas d'autre choix que d'utiliser la force de la guerre pour protéger la paix."

"Israël et la France sont plus que de simples amis, nous sommes des partenaires stratégiques. Nous avons de nombreuses coopérations économiques et de défense, et ensemble nous sommes déterminés à les élargir et à les développer, notamment dans les domaines technologiques."

"Non seulement la France est un pays leader en Europe, mais c'est aussi l'un des pays de l'E3, menant les négociations avec l'Iran sur l'accord nucléaire. Nous pouvons avoir des désaccords sur le contenu de l'accord, mais nous ne sommes pas en désaccord sur les faits. Les faits sont que l'Iran viole l'accord et continue de développer son programme nucléaire. L'Iran cache des informations au monde, il enrichit de l'uranium au-delà du niveau autorisé et il a retiré les caméras de ses sites nucléaires. A cela, le monde doit répondre."

"Monsieur le Président, en 2018, vous avez été le premier dirigeant mondial à parler de la nécessité d'un nouvel accord avec l'Iran. Un accord plus efficace et mieux défini, un accord sans date d'expiration, un accord avec une pression internationale coordonnée qui empêcherait l'Iran de devenir un État du seuil nucléaire. Vous aviez raison à l'époque, et vous avez encore plus raison aujourd'hui. La situation actuelle ne peut pas continuer en l'état. Elle conduira à une course aux armements nucléaires au Moyen-Orient, qui menacerait le monde Nous devons tous travailler ensemble pour empêcher que cela ne se produise."

"Partout où le terrorisme se trouve, l'Iran n'est jamais loin. Tout récemment, le gouvernement turc a dénoncé des cellules iraniennes qui prévoyaient d'assassiner des touristes israéliens innocents à Istanbul. Il y a quelques jours, des drones de fabrication iranienne ont tenté d'attaquer une plate-forme gazière israélienne et ces drones ont été envoyés par le Hezbollah, une organisation terroriste qui menace la stabilité du Liban, viole sa souveraineté, le pousse vers une dangereuse escalade avec Israël et nuit aux intérêts nationaux du Liban - un pays que je sais être cher à votre cœur."

"Le Hezbollah a plus de cent mille roquettes au Liban, visant Israël. Il essaie de nous attaquer avec des roquettes et des drones iraniens. Israël ne restera pas les bras croisés face à ces attaques répétées."

"Mon ami, je ne veux pas que notre dialogue tourne uniquement autour des risques et des menaces. Israël et la France abordent cette période de la même manière : nous renforçons l'entrepreneuriat, l'innovation et la technologie, et la capacité des jeunes à briser les frontières."

"Je vous remercie, mon ami, pour votre gentillesse et votre amitié, et j'ai hâte de continuer à travailler ensemble pour le bien de nos deux pays", a déclaré Lapid.

3 commentaires
"Garde moi de mes amis, je m'occupe de mes ennemis...".
Envoyé par Claude_107 - le Mardi 5 Juillet 2022 à 20:45
L'ami très cher qui vote toutes les résolutions contre Israël à l'ONU.
Vous parlez d'un ami.
ROSA
Envoyé par Rosa_004 - le Mercredi 6 Juillet 2022 à 14:06
Comment peut-on croire dans la parole de la France qui a reconnu que le Kôtel (Mur des Lamentations) et le Tombeau des Patriarches sont des vestiges Arabes ?
Envoyé par Dany_011 - le Jeudi 7 Juillet 2022 à 01:47
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 52 minutes