English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Israël devrait décliner l’offre d’un traité de défense américain

Israël devrait décliner l’offre d’un traité de défense américain - © Juif.org

Dans le cadre des négociations trilatérales entre Israël, l’Arabie saoudite et les États-Unis, il est question d’un traité de défense américano-israélien. Les Saoudiens veulent un tel traité avec les États-Unis, et le traité de paix entre l’Arabie saoudite et Israël est dans l’intérêt des deux nations. Contrairement à ce que l’on pense généralement, il n’est pas dans l’intérêt d’Israël de signer un tel traité avec les États-Unis. Sans cela, la sécurité des deux pays sera plus forte.

Un traité de sécurité américano-israélien ne signifie pas qu’Israël ait carte blanche pour faire tout ce qu’il juge nécessaire pour défendre sa sécurité, avec la conviction que les États-Unis le protégeront contre le pire. Au contraire, une telle garantie s’accompagnerait de l’exigence qu’Israël ne fasse rien que les États-Unis perçoivent comme imprudent ou provocateur, ce qui aurait obligé les États-Unis à sauver Israël de tout désastre dans lequel il se retrouverait.

Les États-Unis s’attendront à ce qu’Israël se conforme à sa propre perception des besoins de sécurité d’Israël. Un traité de sécurité pourrait également amener les États-Unis à remettre en question la volonté d’Israël de se procurer certains systèmes d’armes (avec l’aide américaine, c’est-à-dire aux frais américains) ou de préserver la supériorité militaire qualitative d’Israël au Moyen-Orient. Après tout, une administration américaine peut affirmer que nous sommes là pour vous protéger, alors pourquoi avez-vous besoin de tout cela ?

Fondamentalement, la meilleure garantie pour la sécurité d’Israël – pour la sécurité de toute nation – est l’autonomie permettant de décider quand sa sécurité est en jeu et d’agir en conséquence. Aucun traité avec une nation étrangère ne peut remplacer la capacité d’une nation à décider elle-même de ce qu’elle doit faire pour se défendre. Aujourd’hui, Israël répond aux besoins de sécurité actuels de l’Amérique de multiples façons qu’un traité de défense ne pourra pas renforcer. Ce dont Israël a besoin des États-Unis, c’est ce qu’il possède déjà : une garantie américaine que s’il vend des armes à des ennemis potentiels d’Israël, l’Amérique fournira à Israël un accès aux armes dont Israël a besoin pour assurer sa supériorité qualitative.

En tant que nations démocratiques dans un monde confronté à un autoritarisme croissant, Israël et les États-Unis partagent des intérêts fondamentaux. Cela ne veut pas dire que leurs intérêts sont en tous points équivalents. La perception américaine des besoins de sécurité d'Israël sera toujours influencée par la perception américaine de ses propres intérêts, et la perception américaine de ce qu'elle doit faire pour être à la hauteur des garanties de sécurité qu'elle donne à Israël ne sera pas toujours conforme à ce que croit Israël. Trop souvent, la politique américaine – comme celle de nombreux pays – sera gouvernée par la myopie et les intérêts à court terme.

Les exemples contemporains abondent. Les États-Unis souhaitent qu’Israël abandonne la barrière et fournisse des armes et de la technologie militaire à l’Ukraine. Aucun allié de l’OTAN en Europe n’est aussi directement menacé par ce que la Russie peut faire pour nuire à sa sécurité qu’Israël, et pourtant cela ne semble en rien réduire l’impatience américaine à l’égard d’Israël. L’administration américaine actuelle soutient du bout des lèvres l’idée selon laquelle l’Iran ne doit pas se doter d’armes nucléaires, mais il est clair comme le jour que les États-Unis ne feront rien d’efficace pour empêcher l’Iran d’obtenir ces armes et souhaitent qu’Israël s’abstienne de faire quoi que ce soit.

L’administration actuelle est prisonnière de l’idée selon laquelle le conflit israélo-palestinien est la faute d’Israël et qu’il incombe à Israël de faire moins contre la menace du terrorisme palestinien, même s’il doit en payer le prix en vies civiles israéliennes. Pour être franc, toutes ces politiques américaines menacent les intérêts vitaux de sécurité d’Israël, et Israël ne peut pas s’y conformer. L’alliance américano-israélienne est un atout important pour Israël, mais même aujourd’hui, elle a un prix, en termes de contraintes qu’elle impose à la capacité d’Israël à se défendre.

L’Amérique est suffisamment grande et puissante pour survivre à de nombreuses années de politique insensée, mais cela n’est pas nécessairement vrai pour tous les alliés de l’Amérique – comme Taiwan le découvrira probablement à ses dépens dans quelques années. Les intérêts sécuritaires à long terme de l’Amérique sont mieux servis lorsqu’Israël est fort, indépendant et capable de prendre soin de lui-même, même si l’Amérique souhaite parfois avoir plus de contrôle sur Israël. Le plus grand atout d'Israël aux États-Unis est le respect que la plupart des Américains ont pour notre démocratie et notre indépendance : notre engagement, depuis l'époque de Ben Gourion, à nous défendre et à ne jamais nous soumettre à la tentation de laisser quelqu'un d'autre combattre à notre place. Un Israël dépendant des garanties de sécurité américaines ne deviendra que cela : un État dépendant, objet de mépris plutôt que d’admiration.

Un traité de sécurité américano-israélien représente un marché faustien pour Israël – renoncer à davantage de contrôle sur notre propre sécurité en échange de la promesse de quelqu’un d’autre faira le travail à notre place. Nous devrions repenser à 1975, l’année où les États-Unis se sont éloignés du Sud-Vietnam, un allié américain, et l’ont laissé tomber. Cette année-là, Golda Meir avait averti son peuple qu’une garantie de sécurité américaine était une fausse promesse sur laquelle Israël ne devrait jamais s’appuyer. Israël devrait tenir compte de cet avertissement aujourd’hui.

(Auteur : Le Dr Yitzhak Klein est membre de l’Institut Misgav pour la sécurité nationale et la stratégie sioniste. Les opinions exprimées ici sont les siennes.)

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 60 minutes