English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Blinken : une voie vers un État palestinien est nécessaire pour les relations israélo-saoudiennes

Blinken : une voie vers un État palestinien est nécessaire pour les relations israélo-saoudiennes - © Juif.org

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré mercredi que l'Arabie saoudite était toujours disposée à normaliser ses relations avec Israël, mais exigeait qu'une voie soit trouvée pour la création d'un État palestinien.

S’adressant aux journalistes à Tel Aviv après avoir rencontré les dirigeants israéliens, Blinken a déclaré : « Quand j’ai vu le prince héritier en Arabie Saoudite il y a quelques jours à peine, il m’a répété son désir et sa détermination de poursuivre la normalisation. Mais il a également répété que pour y parvenir, deux choses doivent se produire. Premièrement, le calme doit régner à Gaza ; deuxièmement, il doit y avoir une voie claire et crédible vers un État palestinien. »

Le secrétaire d’État a noté que « la voie à suivre pour Israël et pour l’ensemble de la région est visible avec l’intégration, la normalisation, les garanties de sécurité et la voie vers un État palestinien. Cela change complètement l’équation et l’avenir pour le mieux pour les Israéliens, les Arabes et les Palestiniens, et, ce faisant, isole des groupes comme le Hamas, isole des pays comme l’Iran, qui veulent un avenir très différent. Mais comme je l’ai également dit, s’engager dans cette voie et la poursuivre nécessite des décisions difficiles. Rien de tout cela n’est facile. »

« Et donc ce sera aux Israéliens de décider ce qu’ils veulent faire, quand ils veulent le faire, comment ils veulent le faire », a poursuivi Blinken. « Personne ne prendra ces décisions à leur place. Tout ce que nous pouvons faire, c'est montrer quelles sont les possibilités, quelles sont les options, quel pourrait être l'avenir, et le comparer à l'alternative. Et l’alternative ressemble actuellement à un cycle sans fin de violence, de destruction et de désespoir. Nous savons où se trouve la meilleure voie, mais je ne minimise en aucune manière les décisions très difficiles qui devraient être prises par toutes les parties concernées pour emprunter cette voie. »

Mardi, le ministère saoudien des Affaires étrangères a déclaré que le royaume avait déclaré aux États-Unis que sa position demeure qu'il n'y aura pas de relations diplomatiques avec Israël à moins qu'un État palestinien indépendant ne soit reconnu sur les frontières d'avant 1967 et que « l'agression » israélienne sur la bande de Gaza ne cesse.

La déclaration saoudienne intervient après que le porte-parole de la Maison Blanche pour la sécurité nationale, John Kirby, a déclaré que l’administration Biden avait reçu des retours positifs selon lesquels l’Arabie saoudite et Israël étaient disposés à poursuivre les discussions sur la normalisation.

Le ministère a clairement indiqué que le royaume avait publié cette déclaration pour affirmer sa position ferme envers Washington sur la question arabe palestinienne à la lumière des commentaires attribués à Kirby.

Les responsables saoudiens insistent depuis longtemps sur le fait que la création d’un État pour les Arabes palestiniens doit faire partie de tout processus aboutissant à la reconnaissance d’Israël par le royaume et à la normalisation des relations.

Cependant, un rapport de la semaine dernière indiquait que l’Arabie saoudite serait prête à accepter un engagement politique d’Israël de créer un État palestinien, plutôt que quelque chose de plus contraignant, dans le but d’obtenir l’approbation d’un pacte de défense avec Washington avant l’élection présidentielle américaine.

Israël et l’Arabie Saoudite semblaient sur la bonne voie vers une normalisation avant l’attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre et la guerre à Gaza qui a suivi.

Peu de temps après le début de la guerre à Gaza, des sources ont déclaré à Reuters que l’Arabie Saoudite mettait sur la glace les projets soutenus par les États-Unis visant à normaliser les relations avec Israël.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, a déclaré plus tard qu'il pensait que les négociations sur la normalisation entre Israël et l'Arabie saoudite reprendraient immédiatement après la conclusion de la guerre à Gaza.

3 commentaires
Une récompense aux terroristes du hamas.
Une récompense au pogrom du 7 octobre.
Une récompense à la haine des juifs et d' Israel.

Blinken Biden Obama font erreur.
Envoyé par Claude_107 - le Jeudi 8 Février 2024 à 07:22
Le peuple israélien est traumatisé par le pogrome du 7 octobre
C est de l indécence que de réclamer un état palestinien
Aucun israélien ne voudra des palestiniens comme voisins
L avenir des Palestine s est en pays arabes voisins Égypte Jordanie Irak Algérie Tunisie etc..
plus jamais israel ne se préoccupera de la situation des palestiniens
C est un problème arabo-arabes les pays arabes n ont que à leur donner leurs nationalité contre
Le statut de réfugiés à vie
Tout comme la Turquie l a fait avec ses réfugiés Syriens 3,4 millions de déplacés !!!!!! 500.000 Tues
Envoyé par Jcl - le Jeudi 8 Février 2024 à 08:10
Il peut arrêter cette litanie Blinken.
Seul Israël décidera si un état palestinien doit voir le jour.
ROSA
Envoyé par Rosa_004 - le Jeudi 8 Février 2024 à 13:42
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 10 minutes