English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Netanyahu : « Nous ne pouvons pas laisser en place un quart de l’armée terroriste du Hamas »

Netanyahu : « Nous ne pouvons pas laisser en place un quart de l’armée terroriste du Hamas » - © Juif.org

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a répondu aux déclarations du président américain Joe Biden selon lesquelles une opération militaire à Rafah constitue une « ligne rouge ».

« Le président et moi sommes convenus que nous devons détruire le Hamas », a déclaré Netanyahu à Fox News. « Nous ne pouvons pas laisser en place un quart de l'armée terroriste du Hamas. Ils sont là, à Rafah. Cela équivaudrait à dire qu'après la riposte des Alliés, ils ont traversé la Normandie, ont traversé l'Allemagne et vous diriez : "Eh bien, nous laisserons un quart de l'armée nazie sur place et nous n'entrerons pas dans Berlin, le dernier bastion."

Il a ajouté que si Biden veut dire qu'Israël devrait permettre le départ en toute sécurité de la population civile de Rafah avant d'y entrer, alors : « Nous sommes d'accord avec cela, nous n'avons besoin d'aucune incitation. »

Biden « dit également qu'il convient que nous devons détruire le Hamas en tant qu'organisation combattante, c'est ce que nous avons l'intention de faire », a expliqué Netanyahu. « C'est soit Israël, soit le Hamas. Il n'y a pas de voie médiane. Nous devons avoir cette victoire. Nous ne pouvons pas avoir les trois quarts d'une victoire, nous ne pouvons pas avoir les deux tiers d'une victoire, parce que le Hamas se reconstituera avec ces quatre bataillons à Rafah, reconquerra la bande de Gaza et répétera encore et encore le massacre du 7 octobre. »

Netanyahu a également souligné que sa position n’est pas personnelle, mais qu’elle est soutenue par la grande majorité des citoyens israéliens. « Ils sont vraiment unis, comme jamais auparavant », a-t-il noté.

« Nous avons nos accords sur les objectifs fondamentaux mais nous avons également des désaccords sur la manière de les atteindre », a-t-il noté. « En fin de compte, c'est Israël qui doit décider. Notre peau est en jeu. Notre peuple a été assassiné. Nos femmes ont été violées et décapitées. »

« Je vous dis que nous ne lâchons pas le gaz. Je vous dis que nous devons veiller à la sécurité d'Israël et à notre avenir. Et cela nécessite l'élimination de l'armée terroriste. C'est une condition préalable à la victoire. Cette victoire est importante non seulement pour nous, mais aussi pour le monde civilisé alors que nous combattons ces barbares. »

« Dans la mesure où le monde pense que les Etats-Unis et Israël sont unis, cela contribue à l'effort de guerre et à nos efforts pour obtenir la victoire et évidemment la libération des otages. Dans la mesure où le Hamas croit qu'il y a de la lumière entre nous, cela ne suffit pas. J'apprécie le soutien que le président Biden et l'administration nous ont apporté depuis le début de la guerre et je ne peux qu'espérer qu'il se poursuivra vers la victoire. Parce que la victoire est proche. »

 

1 commentaire
Seuls les aveugles ou les débiles ne comprennent pas la position dexTsahal.
Envoyé par Claude_107 - le Lundi 11 Mars 2024 à 17:47
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 48 minutes