English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Geert Wilders : Je soutiens l'État d'Israël jusqu'au bout

Geert Wilders : Je soutiens l'État d'Israël jusqu'au bout - © Juif.org

Le leader de droite néerlandais Geert Wilders a prononcé mercredi un discours passionné en faveur d’Israël au Parlement néerlandais.

« J’ai vécu en Israël pendant un certain temps, il y a très longtemps. Je l’ai vu aussi », a déclaré Wilders. « Ensuite, c’est toujours depuis la Jordanie que les terroristes sont entrés. J'ai aussi vécu ce que c'était lorsque ces terroristes franchissaient la frontière et comment il fallait s'abriter dans des abris anti-aériens. Et comment alors l’armée, avec ses hélicoptères et ses bombes d’éclairage au magnésium, recherchait là où se trouvaient les gens, pour protéger leur population. »

« Je sais une chose, c’est la haine de la part de ce genre de groupes islamiques comme le Hamas, le groupe du Jihad islamique et aussi le Hezbollah », a-t-il ajouté. « Il existe plusieurs de ces groupes. Et ils nient le droit de l’État juif à exister. »

Wilders semblait s’adresser à un autre membre du Parlement en disant : « Et je pense que vous aussi, ou votre collègue, avez fait une fois une image similaire de ce à quoi Israël ressemblerait. Eh bien, vous avez également nié le droit d’Israël d’exister dans ce tableau. Et je pense que ce n’est pas seulement antisémite, mais c’est exactement comme ça qu’il ne faut pas faire. »

« Ils sont attaqués par des gens qui veulent qu’un pays et un peuple n’existent pas », a-t-il déclaré. « Ce n’est pas ce que fait Israël. Israël place les Arabes à la Knesset, au Parlement. En Israël, ce sont des citoyens à part entière, qui vivent mieux en Israël que dans les territoires palestiniens. Israël n’attaque pas un autre pays et n’a jamais attaqué un autre pays sans avoir été lui-même attaqué au préalable. Ni dans la guerre du Yom Kippour, ni dans aucune autre guerre. »

Il a déclaré que les musulmans radicaux « veulent détruire l’État juif et tuer ses habitants », avant d’ajouter : « Et pour moi et mon parti politique, il n’est pas difficile de voir avec qui nous sommes solidaires. Sommes-nous du côté du peuple juif, qui lutte pour son existence, ou sommes-nous du côté des extrémistes islamiques, des ordures terroristes qui veulent les exterminer ? Et je vous le dis, jusqu’au bout, je soutiens l’État d’Israël. »

Le parti PVV de Wilders a remporté les élections de novembre, mais il était incapable de former un gouvernement depuis plusieurs mois.

La semaine dernière, il a toutefois annoncé qu'un accord avait été conclu pour former un nouveau gouvernement dans lequel il ne serait pas Premier ministre.

L'accord rassemble le VVD de centre-droit du Premier ministre sortant Mark Rutte, le nouveau parti NSC et le parti de protestation des agriculteurs BBB dans une coalition avec une forte majorité de 88 sièges sur les 150 sièges de la Chambre basse.

Wilders, un fervent partisan d’Israël, est également connu pour ses opinions dures sur l’Islam, son parti ayant déjà promis de fermer les mosquées et d’« interdire le Coran » dans son programme.

Sa position contre l’islam a par le passé suscité l’indignation dans le monde musulman et suscité des menaces de mort qui l’ont amené à vivre sous protection 24 heures sur 24.

En 2015, Wilders a provoqué une tempête dans son pays après avoir annoncé son intention de diffuser des caricatures du prophète Mahomet, le fondateur de l’Islam, à la télévision nationale.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 1 minute