English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Premières divergences entre Israël et les Etats-Unis sur la Palestine

Premières divergences entre Israël et les Etats-Unis sur la Palestine - © DHNet.be
Une semaine après la formation d'un gouvernement israélien de droite, des divergences apparaissent avec Washington sur la finalité d'un règlement de paix avec les Palestiniens, au risque d'une confrontation diplomatique entre alliés. Par delà le malaise suscité par des déclarations controversées du ministre israélien des Affaires étrangères, l'ultra nationaliste Avigdor Lieberman, un désaccord de fond se dessine sur la question clé de la création d'un Etat palestinien aux côtés d'Israël.
104 commentaires
Enfin, un espoir de voir un gouvernement d'Israël, qui a dans ses objectifs, de faire valoir que la Judée-Samarie est Israëlienne, Juive, depuis trois mille ans, et qu'elle le restera à jamais. Ni les EU , ni l'UE , ni le monde arabe, ni personne, ne peut imposer sa loi au Peuple d'Israël. Il est temps de se réveiller.
Shalom à tous.
Envoyé par Jean Claude_005 - le Mercredi 8 Avril 2009 à 15:39
Encore une fois c'est bien vu, Avigdor Lieberman, c'est exactement la réponse qu'il fallait faire! et si cela avait été fait depuis longtemps, au lieu de toujours obtempérer sans discuter, personne n'aurait été choqué aujourd'hui par une réponse d'une grande sagesse, d'ailleurs, je crois bien que les pressions auraient été moins fortes! regardez donc ce que mr.Sarkozy a répondu à Obama en ce qui concerne l'entrée de la Turquie dans l'UE, alors, remettons donc à leur place, les personnes qui veulent absolument s'immiscer, même au mépris de la démocratie, dans les affaires intérieures d'un état souverain!! Obama n'est pas le maitre du monde, Israël n'est pas un état Américain, il y a un nouveau gouvernement avec des hommes compétents et fermes, respectons les électeurs, respectons leur nouvelle politique, qui ne doit pas être forcément celle des autres qui n'a pas marché en plus, et faisons tout pour qu'ils réussissent., c'est le principal, quant aux mécontents et f...... de m....... de tout poil, il faudra bien qu'ils fassent avec!!! et si cela ne leur plait pas : qu'ils aillent au diable!!!!!!!!
Envoyé par Claude_006 - le Mercredi 8 Avril 2009 à 15:43
Le débat a tourné court. Comme prévu, pourrait-on ajouter. Après deux jours de « colloque scientifique » studieux sur l'état des lieux en Israël et en Palestine, la soirée de clôture, mardi à l'école normale supérieure de Paris, imaginée par Esther Benbassa comme un débat avec la participation de représentants israéliens et palestiniens a été à la fois houleuse et improductive.

A l'extérieur de Normale Sup, rue d'Ulm, près du Panthéon à Paris, une cinquantaine de manifestants pro-palestiniens ont jeté des oeufs sur la façade pour protester contre la présence au débat d'un diplomate israélien. La police a dû assurer la protection des lieux, et, à la fin du débat, le diplomate a été exfiltré par les policiers par une porte de derrière.

Et à l'intérieur, outre des contestations dans la salle contre la présence du représentant de l'Etat d'Israël, il y a eu, à la tribune, un dialogue de sourds qui a montré l'ampleur du fossé actuel entre les deux peuples. Les propos léinifiants du ministre plénipotentiaire de l'ambassade d'Israël, Sammy Ravel, n'ont pas aidé, il est vrai, à jeter les bases d'un débat productif, au point que, à la fin de sa première intervention, Esther Benbassa, maîtresse de cérémonie, s'est tournée vers lui et lui a demandé sans détours : « croyez-vous à tout ce que vous dites ? »…

Le diplomate israélien partageait la tribune avec Leila Shahid, représentante de l'Autorité palestinienne en Europe, ainsi qu'avec le philosophe Régis Debray, le chercheur français Alain Dieckhoff, et le chercheur israélien basé en Grande Bretagne Avi Shlaïm.

Dns un climat chauffé à blanc en raison du souvenir encore chaud de la guerre de Gaza en janvier dernier, et la toute fraiche constitution du gouvernement de Benyamin Netanyahou, comprenant des éléments d'extrême droite dont le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, les propos du diplomate israélien sur le « dialogue », la « paix », l'« union des modérés » de la région contre les « extrémistes » sont mal passés.

La colère de Leïla Shahid

Leïla Shahid, la représentante palestinienne, avec son habituel talent oratoire, a réagi au quart de tour aux paroles douces du représentant d'Israël :

« C'est une insulte de vous entendre. Vous prenez le monde occidental pour des imbéciles qui ne savent pas ce qui se passe. Ce discours de propagande ne passe plus. C'est une insulte à leur intelligence. Chaque mot est une fabrication qui ne passe plus ».


La représentante de l'Autorité palestinienne a souligné qu'en seize ans de négociations depuis la signature des accords d'Oslo en 1993, les Palestiniens « n'ont rien obtenu », ce qui, à ses yeux, enlève toute crédibilité à l'argument du diplomate attribuant l'impasse actuelle aux « terroristes du Hamas ».

« Ne dites pas qu'il y a d'un côté les bons Palestiniens et de l'autre les mauvais ».


Le philosophe Régis Debray a même poussé l'argument plus loin encore, en se demandant « à quoi bon toutes ces parlotes », au point de se faire reprendre par Leïla Shahid qui refuse de renoncer à la voie négociée. Régis Debray, auteur d'un récent « Candide en terre sainte » (Gallimard), a fait valoir que la colonisation des territoires palestiniens se poursuit, réduisant les chances d'un Etat palestinien, alors que le reste du monde détourne le regard.

Il a expliqué qu'il avait fait un rapport aux autorités françaises après son dernier voyage en Israël et Palestine, pour attirer l'attention sur cette situation, mais qu'on lui avait répondu :

« vous avez raison, mais il ne faut pas le dire »…


Cette soirée tenait de l'impossible pari, du fait de la polarisation extrême provoquée par la guerre de Gaza et le résultat des élections israéliennes, mais aussi de ce qu'elle produit en France. On a en eu des exemples hier, entre un représentant israélien tenant un discours modéré en parfait décalage avec celui sans fioritures de son ministre, et un public lassé de discours vains sur une paix aux allures de mirage, sans cesse reportée. Pari impossible mais que l'audacieuse Esther Benbassa a quand même tenté, ce qui est tout à son honneur.

photo : la tribune du débat avec de dr à g : Leïla Shahid, Esther Benbassa, Sammy Ravel, Alain Dieckhoff et Régis Debray (P. Haski/Rue89)

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
Envoyé par Jacqueline_013 - le Mercredi 8 Avril 2009 à 15:43
il faut cesser de diaboliser avigdor liberman en le qualifiant d ultra nationaliste . les gaucho communistes sont experts en desinformation active et lancent des slogans ou qualificatifs jadis issus des cellules de reflexion du KGB tel par ex l imperialisme americain mouvement progressiste pour la paix juste au proche orient ect.... qui restent et destines a frapper les esprits faibles qui sont legion !! ces slogans sont une arme ! ceci dit avigdor souligne enfin les contours d une vraie politique qui peut mener a la paix ! le monde arabe doit lui meme lever l hypotheque iranienne et ses complices syrie liban lybie essentiellement et le bras arme hezb et hamas TANT QUE CE PB N EST PAS REGLE PAS LE MOINDRE CONTACT AVEC QUI QUE CE SOIT voila la feuille de route d israel!!
Envoyé par Leon_002 - le Mercredi 8 Avril 2009 à 16:07
Et puis il y a Obama, qui par un curieux hasard (mais y a t-il réellement de hasard) s'identifie à la fois à Yafét le Beau, l'esthète cultivé, issu des meilleures universités américaines, à Chém, le Nom, de par son ascendance musulmane et, paraît-il, ses choix chrétiens, mais aussi à 'Ham, le Chaud, père de Kouch clairement identifié comme l'ancêtre des noirs. Curieux mélange, d' autant plus inquiétant que ses faveurs actuelles vont clairement aux palestino-cananéens, pour lesquels il réclame à corps et à cri un état. Son ascendance musulmane, à laquelle je n'accordais pas trop de crédit jusque là, s'impose au monde entier, lorsque, seul chef d'état du G20, il se fend d'une courbette-génuflexion devant le gardien des lieux saints de l'Islam: le roi d'Arabie saoudite
Envoyé par Jacqueline_013 - le Mercredi 8 Avril 2009 à 18:13
"Premières divergences entre Israêl et les Etats-Unis sur la Palestine":

Il fallait bien s'y attendre. Obama, Hussein de son prénom, est largement "pris en otage" par cette mouvance arabo-islamiste qui profite de son inexpérience pour lui dicter SES conditions.

Et lorsque, pour se rassurer, on évoque ses conseillers juifs, je pense malheureusement que ça ne peut qu'être un problème supplémentaire, car, avec leur perfidie habituelle, ces muzz. vont reprocher à Obama la moindre parcelle d'empathie en faveur d'Iraêl sous prétexte qu'il est entouré de "sionistes" qui le manipulent....

Je suis d'accord avec vos commentaires, d'abord Claude, pleine d'ardeur et de bon sens, comme d'habitude, puis Jacqueline bien documentée aussi (je ne connaissais pas l'"anecdote de la courbette-génuflexion d'hussein obama lors du G20. Ca en dit long, effectivement sur ses "orientations"). Wait and see...

Mais en attendant, qu'Israêl reste ferme sur ses positions et soutienne à 100% les politiques qu'elle a élus pour son bien.

HAM ISRAEL HAYE (à Strasbourg, dévastée lors du G20 par ces barbaresques, comme d'hab.).
Envoyé par Viviane_005 - le Jeudi 9 Avril 2009 à 08:50
Un autre etat !! Juif !! à coté d'Israël !!! seule solution !! une petite armée de liberarion...;david contre goliath !
c'est dans la poche ! puis declration d'independance... la routine quoi !
Envoyé par David_038 - le Jeudi 9 Avril 2009 à 08:56
viviane donne moi ton mail et je te fais suivre la photo D 'OBAMA en pleine courbette ou il est meme dit, qu il a embrassé la main au roi d arabie saoudite...;dans la foulée
cette photo a du aussi faire le tour des pays arabes comme un message a decodé a leur intention du style n ayez pas peur mes"freres" c est moi le nouveau chevalde Troies au sein de l occcident et je roule pour vous!!
ALLEZ ISRAEL ADOPTE L ADAGE: BIEN FAIRE ET LAISSER DIRE ET FAIT CE QUI EST BIEN POUR LE PEUPLE JUIF ON EST SORTI DE L ESCLAVAGE SOUS PHARAON ON VA PAS SE LAISSER AVOIR PAR LES "STATES"
SIMHA
Envoyé par Marlene_001 - le Jeudi 9 Avril 2009 à 10:42
aller écrasez-vous David ce n 'est pas digne d' un juif de dire telles bétisesj, mais je doute fort que vous l ' êtes
Envoyé par Jacqueline_013 - le Jeudi 9 Avril 2009 à 11:01
dear Jacqueline ! rien que le prenom m'amuse ! tu delivres des certificats de Judaiïé? à l''époque des romains...
les juifs avaient deux etats ! et même tout au debut avec Nabuco ! c'est à ce moment qu'apparait lpour la premiere fois le mot Juif qui designe les judéens .... bcp plus difficiles à conquerir ! les rebels parmi les enfants d'Israël !
Je crois qu'il faut revenir d'abord à cet état des choses... il sera toujours temps d'unifier les deux pays ! Israêl et la judée ! relis l'histoire officielle ! Un juif est un habitant de Judée !
Toi tu m'as l'air d'une bonne enfant de coeur ! la création d'un autre etat juif c'est le sens de l'histoire !
peace !
Envoyé par David_038 - le Jeudi 9 Avril 2009 à 13:25
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 52 minutes