English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

L'Économie & Finance Israélienne

Israël enregistre le plus large déficit budgétaire de son histoire en 2020

Israël enregistre le plus large déficit budgétaire de son histoire en 2020 - © Juif.org

Le déficit budgétaire d’Israël pour l’année 2020 a été le plus élevé jamais atteint, à 160,3 milliards de shekels, soit 11,7% de son PIB, a déclaré lundi le ministère des finances.

L’énorme déficit, environ trois fois supérieur à celui de 2019, était attendu, en raison des graves effets économiques de la pandémie de coronavirus.

En pourcentage, le déficit est l’un des plus élevé au monde et ne devrait être dépassé que par ceux des Etats-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, de l’Islande et de l’Australie, rapporte le site d’information Ynet.

Malgré la flambée du déficit, le ministère des finances a indiqué que le PIB n’avait baissé que de 3,3% environ – une situation meilleure qu’on ne le craignait.

La semaine dernière, la Banque d’Israël a maintenu son taux de référence à un niveau historiquement bas de 0,1% affirmant que le rythme rapide de l’inoculation contre la pandémie de coronavirus « augmente l’optimisme quant a un retour rapide de l’économie sur une trajectoire de croissance pour l’année à venir. »

La Banque d’Israël a déclaré que le PIB devrait augmenter de 6,3% en 2021 et que le taux de chômage général devrait baisser au cours de l’année pour s’établir à 7,7% de la population active au quatrième trimestre de 2021 – en supposant que l’inoculation rapide se poursuive.

En 2022, le PIB devrait croitre de 5,8%, le taux de chômage devrait continuer de baisser à 5,4% et le ratio dette/PIB devrait être de 75%.

Si l’inoculation ralentit en Israël et se poursuit jusqu’au milieu de 2022, le PIB devrait croitre de 3,5% en 2021, et le taux de chômage général devrait baisser à environ 11%. En 2022, la croissance du PIB devrait être de 6%, tandis que le chômage devrait baisser a 7% et le ratio dette/PIB devrait être de 82%.

« Compte tenu du rythme rapide de l’inoculation, il semble qu’actuellement, le scenario de l’inoculation rapide est nettement plus susceptible de se dérouler que le scenario lent », a déclaré la Banque centrale dans un communiqué la semaine dernière.

 

Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 22 minutes