English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

La Personnalité de la semaine

Rav Yaacov-Yoël FRANKFORTER
Rav Yaacov-Yoël FRANKFORTER
A l'occasion du voyage du Rabbi en France du 20 au 24 janvier, Yaacov-Yoël FRANKFORTER nous parle de la 'hassidout de Tchernobyl
    Juif.org : Pourriez-vous en quelques mots vous présenter aux lecteurs de Juif.org ?
    Rav Yaacov-Yoël FRANKFORTER : Pour des raisons personnelles (j’ai été le bénéficiaire il y a quelques années d’un miracle qui m’a sauvé la vie, grâce aux prières du Admour de Tchernobyl chlita), je me suis toujours senti proche de cette ‘Hassidout.
    La ‘Hassidout de Tchernobyl est une ‘hassidout ancienne, qui a ses origines depuis près de trois cent ans. En 1730, naquit le premier Admour de Tchernobyl, le Méor Enayim, élève du Maguid de Mezeritch, lui-même disciple du Baal-Chem-Tov. Depuis, c’est une lignée ininterrompue d’Admourim, parcourant le monde pour se consacrer au peuple juif. L’amour du prochain et la Paix entre les juifs est le « leitmotiv » de la ‘Hassidout de Tchernobyl.
    J : Parlez-nous de cette ‘Hassidout ?
    R.Y.F : Présents en France depuis deux décennies, accompagnant tous les juifs, jeunes ou moins jeunes, religieux ou moins religieux, dans leurs joies comme dans leurs peines, les ‘hassidim de Tchernobyl œuvrent pour leur peuple.
    Visiter les malades à l’hôpital, distribuer de livres de prières, faire connaître les fondements de notre culture, aider familles nécessiteuses, aider les jeunes mamans et leur bébés, organiser des chabbat, soutenir les veufs, les veuves et les orphelins, les hassidim de Tchernobyl n’économisent ni leur temps, si leur énergie.
    J : Quelle est sa grande particularité ?
    R.Y.F : Pour l’Admour de Tchernobyl, chaque Juif est important : il est un monde en soi. La ‘Hassidout de Tchernobyl et répandue dans le monde entier, son siège est à Bneï-Brak.
    J : Quels sont les futurs projets de votre association, à court et moyen terme ?
    R.Y.F : En ce qui concerne le court terme, l'Admour de Tchernobyl prépare un
    voyage à Paris du 20 au 24 janvier prochain, pour rencontrer des Juifs
    français, leur prodiguer des conseils et des bénédictions, et leur donner
    l'occasion de faire la « Ségoula » pour la réussite financière, le lundi
    soir 21 janvier 2013, dans les salons Beth 'Haya Moushka - rue Petit - Paris
    19ème, par la lecture tous ensemble de la parachat HaMane.
    A long terme, l'Admour espère renforcer les Juifs français dans leur
    pratique du judaïsme et dans leur foi profonde.
    J : Quel a été le meilleur moment vécu par la ‘Hassidout en France ?
    R.Y.F : En réalité, le meilleur souvenir se sont tous ces moments de rencontre avec des juifs de tous horizons, de toutes convictions, qui lui livrent leurs soucis, leurs questions, leurs joies, leurs peines, leurs interrogations. Ces instants sont toujours intenses, car les personnes présentes ressentent l’amour de l’Admour Chlita, pour chaque juif, quel qu’il soit.
    J : Le secret de votre réussite ?
    R.Y.F : La ‘Hassidout de Tchernobyl ne recherche pas sa réussite, mais la réussite du peuple juif. Quand un Juif revient vers sa tradition, quand il renforce sa foi, alors je crois que c’est le plus beau cadeau que l’on puisse faire à l’Admour.
    J : Quels sont les partenaires ou personnes qui vous permettent d’avancer ?
    R.Y.F : Les ‘hassidim de Tchernobyl ne compte ni leur temps ni leur énergie pour permettre au Admour de poursuivre son œuvre de Kirouv : rapprochement et diffusion des valeurs juives.
    Beaucoup de présidents et de cadres de communautaire ont conscience de l’importance de l’action de la ‘Hassidout et nous aident au quotidien.
    J : Quel regard portez-vous sur la communauté juive française ?
    R.Y.F : C’est une communauté dynamique, très spontanée, qui a une foi en D’ très forte et très sincère. L’Admour s’est toujours senti particulièrement proche des Juifs français, qui le lui rendent bien…
    J : Comment aimeriez-vous conclure cette interview ?
    R.Y.F : En souhaitant beaucoup de joie et de satisfaction juive à tous la communauté et les Juifs de France. Que tous les malheurs qui ont frappé les Juifs dans le monde prennent fin. Que le retour vers la tradition que nous observons actuellement, soit le garant de la venue prochaine de Machia’h, bimhéra beyaménou Amen.
    Ajouter votre commentaire !
    Adresse email :
    Mot de passe :
    Votre commentaire : 0/1500 caractères
    Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
    Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
    Membre Juif.org





    Dernière mise à jour, il y a 5 minutes