English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Shoah par balles : la méconnue shoah ukrainienne
Shoah par balles : la méconnue shoah ukrainienne
Louis-Bernard ROBITAILLE | 10 Novembre 2008

Tout a commencé à cause du grand-père de Patrick Desbois, Claudius. Déporté en Allemagne pendant la Deuxième Guerre mondiale, le malheureux avait fini à Rawa-Ruska (sur le territoire actuel de l'Ukraine), un camp «punitif» où certains dépeçaient les cadavres pour ne pas mourir de faim.

«Pour nous, c'était terrible, a dit un jour Claudius à son petit-fils. Mais pour les autres, c'était bien pire.» Les autres, c'était les milliers de prisonniers soviétiques qu'on y avait massacrés pour «faire de la place». Et tous les Juifs de la région, qu'on avait exterminés.

Devenu prêtre à l'âge de 30 ans, chargé par l'archevêque de Lyon des relations avec le judaïsme, le père Desbois a fait pour la première fois le voyage à Rawa-Ruska en juin 2002. Il n'en est jamais tout à fait revenu. 

Lors d'un deuxième séjour en juin 2003, on lui a montré les vestiges de la présence juive dans la région: une synagogue devenue entrepôt à machines agricoles, un ancien cimetière juif sur lequel on a fait un stationnement.

«Je n'en revenais pas: les innombrables victimes de la Shoah en Ukraine n'avaient pas de sépulture; les fosses communes n'étaient ni signalées ni protégées; certaines avaient été pillées pour l'or des dents ou des alliances», dit-il dans les bureaux parisiens de Yahad-In Unum, association judéo-chrétienne qu'il a fondée en 2004 pour conserver la mémoire des Juifs exterminés à l'est de l'Allemagne.

Depuis un peu plus de trois ans, Patrick Desbois et sa petite équipe sillonnent le territoire de l'actuelle Ukraine et dressent la liste des fosses communes pour permettre aux victimes d'avoir la prière des morts, puis un véritable cimetière identifié.

«Les fosses communes, invisibles à l'oeil nu, se trouvent le plus souvent en plein champ, à la lisière des villages, car les Allemands redoutaient de s'aventurer dans les bois, à cause des partisans, explique-t-il. Tous les survivants de cette époque savent où elles se trouvent, car cela se faisait au vu et au su de tout le village et que les Allemands réquisitionnaient les enfants et les adolescents comme auxiliaires. Ces derniers sont aujourd'hui âgés de 70 à 80 ans, mais ils se souviennent des circonstances des massacres, du nom de beaucoup de victimes, des voisins, des camarades de classe. Nous en sommes à notre 820e interview filmée et enregistrée. Nous pensons poursuivre ce travail dans les sept ou huit ans qui viennent, en Biélorussie et en Russie.»

1,5 million de victimes par balles

Selon les dernières estimations, 1,5 million de Juifs auraient été exterminés par balles en Ukraine de 1941 à 1944. Le travail du père Desbois et de son équipe consiste à rappeler à la mémoire des noms et des visages, mais aussi à «reconstituer la scène du crime comme dans un roman policier».

Le modus operandi pourrait ressembler à ceci: on regroupait les Juifs d'un ou de plusieurs villages, on les enfermait un ou plusieurs jours dans une école ou une écurie, on les faisait se déshabiller, puis partir au pas de course vers une fosse profonde de huit mètres que d'autres Juifs avaient creusée, on les alignait par rangs de cinq ou plus, et les soldats tiraient - «une seule balle par victime». Les victimes tombaient dans la fosse. Ailleurs, on les faisait s'étendre contre le sol avant de les abattre. Une couche de sable, puis de nouveaux Juifs arrivaient et s'étendaient sur les cadavres.

«Beaucoup d'entre eux n'étaient pas morts, raconte le père Desbois. Les témoins disent que, pendant trois jours, on voyait la terre bouger. Il est arrivé ici et là qu'un blessé léger réussisse à ressortir de la fosse après la tuerie. La plupart des bébés tombaient vivants dans la fosse, on ne gaspillait pas de balles pour eux. Dans une lettre à sa fiancée, un soldat allemand raconte qu'ils jouaient au ballon avec les enfants juifs...»

Selon Patrick Desbois, un soldat allemand sur trois aurait participé aux massacres: les groupes spéciaux, mais aussi la Wehrmacht, la police, la gendarmerie. On improvisait: à certains endroits, on a emmuré des Juifs dans un puits, dans une mine, sous un marché, en attendant qu'ils meurent asphyxiés.

Quant aux enfants ukrainiens, aujourd'hui des vieillards, on les réquisitionnait pour collecter les bijoux et transporter les vêtements. Pour arracher les dents en or aux vivants. Pour descendre dans la fosse et «tasser» les couches de cadavres.

«Ce sont en premier lieu les réquisitionnés qui viennent vers nous, dit le père Desbois. Contrairement à ce qui a été dit parfois, les Ukrainiens que je vois depuis quatre ans n'ont aucune réticence à témoigner. Bien sûr, il y a eu des fascistes ukrainiens, une police ukrainienne formée par les Allemands. Il y a aussi eu des crimes horribles, commis contre des voisins, des rivaux, pour de vieilles querelles de voisinage. Les Allemands avaient donné carte blanche pour tuer des Juifs. Et quand on donne le droit de tuer, on bascule dans une autre société. Mais, là comme ailleurs, il n'y aurait jamais eu de Shoah s'il n'y avait pas eu de Troisième Reich. Et les survivants de l'horreur sont soulagés de témoigner.»

 

Louis-Bernard ROBITAILLE
Journaliste pour CyberPresse Canada.
8 commentaires
la déportaions des juifs et la solution finale n ' a pas suffit , il à fallu qu ils éliminent des juifs par balles direstement dans les fosses tant qu 'à faire !! une mort atroce et programmé par les SS !! un million et demi de morts de plus pour rien ......en Ukraine l ' HORREUR gratuite En colère !
Envoyé par Jacqueline_008 - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 08:27
en Urkraine en ex UnionSoviétique
eh bé Triste Triste Triste Triste Triste Triste
c'est bien de le savoir
on parle le plus souvent des camps de concentration mais rarement
des exécutions spontanées des juifs Triste Triste Triste Triste
Envoyé par Dreba Maggy - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 09:40
http://www.dailymotion.com/video/x6z1zs_un-juif-une-balle-terrifiant-a-voir_shortfilms

Voici une vidéo de l ' émission la Source de Vie où l on peut voir ces horribles documents .....cliquez et regarder de quoi étaient capables les SS .... il faut le voir pour le croire .....
Envoyé par Jacqueline_008 - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 10:38
pour economiser les balles les sondekommandos attachaient 2 juifs ensemble pour une seule balle mais cette solution ne donnait pas de bons resultats et les ss et leurs complices ukrainiens ou oustaches se plaignaient de prendre sur la figure des morceaux de cervelle et de sang il y eut egalement l elimination par famille entiere on attachait ensemble les meres et les enfants une balle pour la mere et on precipitait le groupe dans l eau provoquant la noyade des enfants entraines par le cadavre de la mere et bien d autres horreurs du meme acabit le responsabilite de l ukraine des 3 putasses baltes et de la pologne est totale prouvee sans conteste ce sont des pays de malheur et de misere a fuir resolument aujourd hui .
Envoyé par Leon_002 - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 10:55
bonjour Léon avez-vous regardez la vidéo dont j 'ai mis le lien ci-dessus ??? il faut écoutez et regarder ce dont les SS étaient capables de faire !! C 'est terrifiant !!
Envoyé par Jacqueline_008 - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 11:00
jacqueline il faut egalement lire ou relire les bienveillantes prix goncourt 2007 et le massacre des survivants qui relate le sort tragique des survivants juifs de la shoa de retour chez eux en pologne et massacres par la populace et la police polonaise complice et ce jusqu en 1952 !!!!! oui vous avez bien lu 1952 il y eut encore entre 2000 et 3500 victimes . et aujourd hui il y a un antijudaisme feroce dans ce pays sans juif! en 1940 on lisait en pologne les juifs en palestine et aujourd hui ....... les juifs hors de palestine au nom du soutien a la cause palestinienne !!!
Envoyé par Leon_002 - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 11:22
Oui Jacqueline, c'est atroce! l'on se demande : étaient ce vraiment des hommes ??? des hommes habités par la haine deviennent pire que des animaux, ils avaient pourtant, pour la plupart, femmes et enfants!! allez donc comprendre ce qui se passait exactement dans leur esprit dérangé ; alors restons sur nos gardes, soyons extrêmement vigilants, la bête immonde montre à nouveau son muffle!!! le "plus jamais cela" devient de plus en plus faible. et déjà l'on reçoit avec les honneurs celui qui appelle à la destruction de notre cher Israël!!! Il faut rester unis, être forts et se défendre, c'est cela qui importe aujourd'hui. Nous avons un état, ne le bradons pas! nous avons une armée puissante, ne lui lions pas les mains, laissons la agir avec toute sa force et demain Israël sera à nouveau fort et nul n'osera s'y frotter!!!!!!!
Envoyé par Claude_006 - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 11:26
Oui mais Léon , les palestiniens ne sont pas les rois sur terre !! ils crachent leur haine sur nous , mais le jour ou Israel se réveillera et attaquera , ça va leurs faire mal !! vous verez , ces pleurnichards , ces des schnohrer
qu'est ce que j 'aimerais que Tsahal leur foncent dans le lard !!! qu 'ils aillent aux diable tous .... En colère ! En colère ! En colère !
Envoyé par Jacqueline_008 - le Mercredi 12 Novembre 2008 à 11:50
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 1 minute