English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Donner des cacahuètes aux jeunes enfants serait le meilleur moyen d’éviter les allergies
Donner des cacahuètes aux jeunes enfants serait le meilleur moyen d’éviter les allergies

Les autorités sanitaires américaines recommandent de faire consommer des aliments contenant des cacahuètes très tôt chez les nourrissons pour éviter le développement d’une allergie durable à l’arachide.

Ces nouvelles recommandations publiées jeudi 5 janvier par l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) s’appuient sur les résultats d’une étude clinique effectuée par ce même institut.

Ces travaux avaient pour la première fois montré que le fait de consommer régulièrement des cacahuètes dès quatre mois et jusqu’à l’âge de cinq ans réduisait de 81% le taux d’allergie chez des enfants à risque par rapport à ceux qui n’en avaient jamais consommée.

Cette étude, menée sur 640 enfants, avait été effectuée sur la base d’observations faites en Israël, où très peu d’enfants souffrent d’allergies aux cacahuètes comparativement à de jeunes juifs de mêmes origines ancestrales vivant au Royaume-Uni.

Le NIAID, qui fait partie des Instituts nationaux de la santé (NIH), explique que les allergies aux cacahuètes représentent un problème grandissant de santé publique pour lequel il n’existe pas de traitement. Cette allergie se développe généralement dans l’enfance et persiste à l’âge adulte.

Traiter l’allergie en amont

Pour le docteur Matthew Greenhawt, président de l’institut américain de l’allergie, et co-auteur de l’étude, il faut profiter de la jeunesse de l’enfant. « Vous avez le potentiel de stopper le processus avant qu’il se développe », explique-t-il au New York Times. C’est « une fenêtre, dans le temps au cours de laquelle le corps est plus enclin à tolérer la nourriture qu’à la rejeter, et si vous pouvez éduquer votre corps pendant cette période, vous avez moins de chances de développer une allergie à cet aliment. »

Environ 2% des enfants sont affectés aux Etats-Unis, selon une enquête effectuée en 2010, quatre fois plus qu’en 1999.

Le Dr Anthony Fauci, directeur du NIAID, estime que ces nouvelles recommandations « vont sauver des vies et réduire les dépenses de santé ».

Selon lui, « une application étendue de ces recommandations par les médecins empêchera le développement d’une allergie à l’arachide chez un grand nombre d’enfants qui y sont sujets et finira pas réduire la fréquence des cas aux Etats-Unis ».

Cette nouvelle approche a été accueillie très favorablement par l’American Academy of Pediatrics, qui avait publié des recommandations contraires il y a 17 ans selon lesquelles les parents devaient éviter de donner des aliments contenant de l’arachide à des enfants avant l’âge de trois ans.

Les nouvelles directives conseillent pour les nourrissons présentant un risque élevé d’allergie à l’arachide, à savoir des enfants ayant de l’eczéma ou qui sont allergiques aux oeufs, de commencer à leur donner des aliments contenant de l’arachide entre quatre et six mois.

Pour les jeunes enfants souffrant modérément d’allergie, le NIAID suggère de commencer à leur faire consommer de l’arachide à six mois.

Enfin, pour les bébés ne souffrant d’aucune allergie, les parents peuvent commencer à leur donner des produits contenant de l’arachide dès qu’ils peuvent consommer de tels aliments.

Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 59 minutes